Le 30 juin, c’est Asteroid Day !

Asteroid Day a lieu chaque année à l’anniversaire du plus grand impact d’astéroïde dans l’histoire récente : Tunguska en Sibérie, le 30 juin1908. Une zone de forêt de la taille de la ville de Tokyo avait été soufflée.

Les arbres de la forêt sur la région de Tunguska après la chute de l'astéroîde. Photo prise en 1927 par Leonid Kulik (source NASA)

Les arbres de la forêt sur la région de Tunguska après la chute de l’astéroîde. Photo prise en 1927 par Leonid Kulik (source NASA)

Asteroid Day est une campagne de sensibilisation mondiale pour faire connaître les astéroïdes, les risques d’impact qu’ils peuvent poser, et les mesures de protections qu’on pourrait tous prendre pour protéger notre planète, la population et les générations futures contre de futurs impacts d’astéroïdes.

Le danger d’astéroïdes proches de la Terre ou croisant l’orbite terrestre, les géocroiseurs, est très réel. [lire « Les astéroïdes : une vraie menace ?« ]. En février 2013, un petit astéroïde de 15 à 17 m de diamètre et d’une masse estimée de 7 000 à 10 000 tonnes est tombé en Russie faisant des blessés et de gros dégâts matériels. Cet astéroïde représentait environ 30 fois la bombe atomique d’Hiroshima [lire « Météorite de Chelyabinsk, un an après« ].

La météorite de Chelyabinsk dans le cield e Russie (source ESA)

La météorite de Chelyabinsk dans le cield e Russie (source ESA)

En moyenne, les astronomes estiment qu’un astéroïde de la taille de celui de Tunguska peut frapper la Terre tous les 500 ans. Un astéroïde de la taille de l’objet qui a créé Meteor Crater va entrer dans l’atmosphère de la Terre en moyenne chaque 1000 ans. Un objet de 1 km, assez grand pour créer une catastrophe mondiale, peut frapper la Terre en moyenne tous les 700 000 ans.

Cette année, plusieurs événements auront lieu partout dans le monde, mais un seul en France, à Nice. L’année prochaine, on fera mieux ?

AsteroidDay_LOGO

Pour en savoir plus sur cet événement :

Une réflexion sur “Le 30 juin, c’est Asteroid Day !

  1. Le 30 juin 1908, ce n’est pas une zone de forêt de la taille de la ville de Tokyo mais plutôt de son agglomération qui avait été soufflée. La ville de Tokyo proprement dite (composée de 23 arrondissements spéciaux) est assez peu étendue…

    Rappelons que nos ancêtres les Gaulois n’avaient peur que d’une chose, que le ciel leur tombe sur la tête. Je me demande si ce n’est pas la réminiscence d’un astéroïde…

    En tout cas, même si cela n’a aucun rapport, j’en connais un qui doit être bien heureux ces jours-ci, c’est Bjarni Valdimar Tryggvason.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *