ISS : un nouveau record pour 2 cosmonautes

Le 2 février, Alexander Misurkin et Anton Shkaplerov ont battu le record de durée en sortie spatiale à la Station Spatiale Internationale avec 8 heures et 13 minutes. Ils battent ainsi le record précédent datant de décembre 2013 d’Oleg Kotov et Sergey Ryazansky avec 8 heures et 7 minutes.

Alexander Misurkin (à gauche) et Anton Shkaplerov (à droite) durant l’essayage de leurs scaphandres Orlan avant la sortie spatiale du 2 février (credit NASA)

A 15h34 UTC, les 2 Russes ont quitté le module Pirs de l’ISS pour aller installer un nouvel équipement électronique pour une antenne à gain élevé sur l’arrière du module de service Zvezda. Celui-ci devrait améliorer les communications entre les contrôleurs de vol russes et les modules russes, en communicant via les satellites géostationnaires Luch. L’antenne n’était plus utilisée depuis des années.

Simulation des activités des 2 cosmonautes lors de l’EVA 44

Au départ l’EVA (Extra Vehicular Activity, activité extra-véhiculaire) devait durer un peu plus de 6 heures mais ils rencontrèrent des difficultés à démonter l’équipement obsolète car il n’était pas prévu pour un démontage lors de son installation sur le module sur Terre. Puis l’antenne eut du mal à se déployer depuis des commandes au sol, et les cosmonautes durent employer la manière forte pour déployer l’antenne de façon manuelle.

Vue sur l’un des cosmonautes durant l’EVA 44 (Credit: Mark Vande Hei / NASA)

L’équipement électronique de 27 kg après avoir été démonté, a été jeté dans l’espace, sans risque pour l’ISS, et finira consumé dans l’atmosphère terrestre d’ici 1 an maximum.

Lancé d’équipement pendant l’EVA 44 russe le 2 février, un nouveau sport au JO ? (credit NASA TV)

Un équipement obsolète est lancé dans l’espace après son démontage lors de l’EVA 44 russe le 2 février (credit NASA TV)

Les cosmonautes ont également réalisé des photos détaillées de l’extérieur des modules russes (c’est le cas à chaque EVA) et ont récupéré des expériences qui ont passé plusieurs mois dans le vide spatial à l’extérieur des modules russes. La sortie spatiale s’est terminée à 23h47 UTC.

« Pouvez-vous trouver les jambes d’un marcheur de l’espace sur cette photo ? La sortie spatiale russe continue ! » par Mark Vande Hei

Lors de cette sortie dans l’espace, l’un des 2 scaphandres était le Orlan MKS de nouvelle génération, avec ajustement automatique de l’air ambiant. Avec ce modèle, le cosmonaute n’a plus besoin d’ajuster lui-même la température à l’intérieur de la tenue en fonction du moment de la sortie, éclairée et réchauffée ou non par le Soleil.

iss054e024588

La combinaison Orlan MKS, de nouvelle génération, dans l’ISS (credit NASA)

Il s’agissait de la 207e sortie spatiale pour la maintenance et l’entretien de l’ISS.

Nombre de sorties dans l’espace à l’ISS (credit NASA)

Il s’agissait de la quatrième EVA de la carrière d’Alexander Misurkin et la deuxième pour Shkaplerov. Malgré ce record, seulement la 5e plus longue sortie de toute l’histoire spatiale, ils sont encore loin de battre le record en durée totale de quelques prédécesseurs, dont Peggy Whitson (10e EVA en 2017).

Nombre d’heures cumulées en sorties spatiales toutes missions confondues (credit NASA)

Résumé en vidéo :

 

3 réflexions sur “ISS : un nouveau record pour 2 cosmonautes

  1. NB : il s’agissait aussi de la VKD-44 (VKD = Vne Kosmicheskogo Deyatel’nost’ = EVA en russe), de la 51e EVA (ou VKD) effectuée depuis le segment russe de l’ISS (car 7 d’entre elles, non prévues au départ, sont désignées avec des indices « a » ou « b ») et de la 49e effectuée depuis le module Pirs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.