ISS : de nouvelles sorties spatiales planifiées

Le début de l’année sur l’ISS s’annonce souvent riche en sorties spatiales pour la maintenance de la Station. Ce sont 3 EVA (extra vehicular activities) qui sont déjà planifiées en janvier et février.

23 janvier – EVA 47 US – Mark Vande Hei et Scott Tingle

Mark T. Vande Hei et Scott David Tingle ️devraient réaliser une sortie spatiale de 6h30 environ ce 23 janvier. L’EVA devrait débuter à 13h10 UTC environ, officiellement avec l’ouverture du sas Quest vers l’espace. Leur tâche principale est le changement d’un Latching End Effector (LEE), un effecteur de verrouillage du bras robotique Canadarm 2 qui sert à saisir et à libérer les cargos de ravitaillement comme les Dragon, HTV ou Cygnus et le matériel de la Station grâce à l’extension robotique Dextre.

Canadarm2 and a Latching End Effector. Credit: Canadian Space Agency.

L’autre « main » du Canadarm2 avait été changée en raison de l’usure normale lors de sorties en Succès de l’EVA 44 et ISS : deuxième EVA du mois effectuée].

Mark Vande Hei effectuera alors sa 3e EVA dans le cadre de cette Expedition 54 et de sa carrière. Ce sera la première pour Scott Tingle.

Malgré la fermeture des administrations américaines pour cause de non vote du budget fédéral, les activités de la NASA pour l’ISS sont maintenues. Toutefois la retransmission sur NASA TV pourrait ne pas avoir lieu.

29 janvier – EVA 48 US – Vande Hei et Kanai

Le 29 janvier, Mark Vande Hei fera une autre sortie spatiale, cette fois avec l’astronaute japonais Norishige Kanai, pour effectuer en tâche principale le dépôt sur la base mobile l’effecteur de verrouillage remplacé lors de l’EVA précédente.

Il y a cinq LEE sur l’ISS : 2 sur le Canadarm2 (un à chaque extrémité, LEE A et LEE B) comme le montre le schéma ci-dessus. Il y en a aussi un sur le système de base mobile, un sur Dextre et un de rechange.

Canadarm2 diagram. Credit: Canadian Space Agency/NASA.

Mise à jour 28 janvier : EVA 48 déprogrammée le 29 janvier

Après la sortie spatiale le 23 janvier [lire ISS : une longue EVA 47], les tests réalisés sur le bras robotique Canadarm ont montré une anomalie sur la « main » changée pendant l’EVA. En effet, lors de sa mise sous tension initiale après son installation, l’effecteur de verrouillage (LEE) n’a pas communiqué comme prévu sur sa voie de communication principale, mais l’a fait sur sa chaîne de communication redondante. Les 2 systèmes doivent fonctionner parfaitement pour que le Canadarm2 soit en mesure d’accomplir ses tâches sur l’ISS. Du coup, la NASA avait reconfiguré dans la semaine l’EVA 48 pour remettre en place le LEE déposé, vieillissant mais opérationnel. Finalement, les spécialistes en robotique de l’Agence Spatiale Canadienne ont écrit et testé un patch logiciel correctif. Un essai samedi 27 janvier a confirmé que le patch a fonctionné et le bras est maintenant considéré comme pleinement opérationnel.

La sortie spatiale EVA 48 a du coup été reportée à la mi-février.

L’astronaute japonais Norishige Kanai en train d’essayer une paire de manches d’un scaphandre de sortie spatiale (credit NASA)

2 février – EVA 44 russe – Misurkin et Shkaplerov

La sortie spatiale des 2 cosmonautes Alexander Mirsukin et Anton Shkaplerov devrait débuter vers 15h28 UTC et devrait durer 6h30.

L’objectif principalde l’EVA sera le montage d’une nouvelle antenne sur l’un des modules russes de la Station.

L’article sera mis à jour dès que des détails seront disponibles.

Anton Shkaplerov en tenue Orlan lors d’un entrainement (credit Roscosmos)

La conférence de presse (en anglais) sur les 2 sorties américaines :

A suivre sur :

2 réflexions sur “ISS : de nouvelles sorties spatiales planifiées

  1. Ce seront les 3e et 4e EVA de Mark T. Vande Hei, la 4e d’Aleksandr A. Misurkin, la 2e d’Anton N. Shkaplerov, la 1ère de Scott D. Tingle et Norishige Kanai.

    Tingle et Kanai seront les 125e et 126e hommes (au sens large) à effectuer une EVA en lien avec l’ISS, Tingle étant le 83e Américain et Kanai le 14e « autre » (ni Russe ni Américain) et le 3e Japonais (après Soichi Noguchi et Akihiko Hoshide).

    Si l’on tient compte de toutes les EVA et LEVA (Lunar EVA) effectuées depuis 1965, Tingle et Kanai seront les 218e et 219e et, par ailleurs, les 138e Américain et 18e « autre » et 4e Japonais (après Takao Doi, Soichi Noguchi et Akihiko Hoshide).

    Si l’on tient compte de toutes les EVA au sens large, c’est-à-dire y compris les IVA (Intra-Vehicular Activities), SEVA (Stand-up EVA) et LEVA (Lunar EVA) effectuées depuis 1965, Tingle et Kanai seront les 225e et 226e et, par ailleurs, les 141e Américain et 19e « autre » et 4e Japonais (toujours après Takao Doi, Soichi Noguchi et Akihiko Hoshide).

    ***

    A noter que Soichi Noguchi a été affecté le 7 novembre 2017 à la mission Soyuz MS-15 / ISS 62-63 ; ce sera son 3e vol spatial et il devrait lors de cette mission battre le record de durée d’un Japonais (en plusieurs vols) détenu actuellement par Koichi Wakata.

    Je suppose que Jessica U. Meir fera partie de son équipage dont il reste à désigner le « commander », forcément un Russe. Elle avait été, avec Kjell N. Lindgren (entre autres) l’un des « capcom » de la mission ISS 50-51-52 effectuée par Peggy A. Whitson.

    Je ne connais toujours pas la composition de l’équipage de Soyuz MS-14 / ISS 61-62. On devrait y retrouver à mon avis Sergey Kud-Sverchkov vu qu’il était affecté précédemment à Soyuz MS-12 / ISS 59-60.

    Il y eut récemment de nombreux changements dans la composition des équipages, comme toujours !…

    En effet, à l’origine, on devait avoir un Japonais à bord de Soyuz MS-13 / ISS 60-61 (au lieu de Parmitano) et un Canadien, donc forcément Jeremy Hansen (au lieu de Noguchi), à bord de Soyuz MS-15 / ISS 62-63.

  2. suite – correction

    Soichi Noguchi n’a pas été affecté à Soyuz MS-15 / ISS 62-63 mais à USCV-1 Starliner (Boeing CST-100) FOM (First Operational Mission) / ISS 62-63 aux côtés de 3 Américains. Lancement prévu pour décembre 2019. Si cette mission dépasse les 170 jours, il battra le record de durée japonais de Koichi Wakata.

    Ce sera donc bien ISS 62-63 mais pas à bord d’un Soyuz MS. Ce sera le premier vol opérationnel du CST-100 Starliner.

    (USCV = United States Commercial Vehicle ; CST = Crew Space Transportation)

    Jessica U. Meir a été affectée à Soyuz MS-15 / ISS 63-64 aux côtés d’un Russe et d’un Européen. Pourquoi pas Matthias Maurer ? Lancement prévu en mars 2020.

    On connaît donc d’ores et déjà un membre, S. Noguchi, d’ISS 62-63, et un autre, J. Meir, d’ISS 63-64, mais toujours aucun d’ISS 61-62.

    Enfin, d’ici là, il y aura encore de l’eau à couler sous les ponts de la Seine et du Rhin…

    A noter que, pour l’EVA-47, le capcom était Victor J. Glover. Je le connaissais déjà (de nom), tout comme la plupart des astronautes du groupe 21, bien avant sa sélection par la NASA le 17 juin 2013.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.