ISS : 6 heures pour une nouvelle sortie spatiale réussie

Ce vendredi 16 février avait lieu la 3e sortie dans l’espace pour la maintenance de la Station Spatiale Internationale. Mark Vande Hei et Norishige Kanai ont passé 5 heures et 57 minutes à l’extérieur de l’ISS.

L’astronaute japonais Norishige Kanai lors de la sortie extra-véhiculaire à l’ISS du 16/02/2018 (credit NASA/JAXA)

Lors de cette EVA 48 ((Extra Vehicular Activity), ils avaient 2 tâches principales à effectuer :

  1. rentrer à l’intérieur de l’ISS un effecteur terminal de verrouillage LEE (Latching End Effector) retiré du bras robotique (Space Station Remote Manipulator System ou SSRMS, ou Canadarm2), lors de l’EVA 44 en octobre, et stocké depuis sur un dispositif de montage appelé Payload/ORU Accomodation (POA) sur le transporteur de base mobile du bras MBS (Mobile Remote Servicer Base System). Ce dernier est utilisé pour déplacer le bras Canadarm sur la poutre principale de l’ISS (Truss) mais aussi sert de maintien aux astronautes lors des sorties dans l’espace.

Schéma du MBS, Mobile Remote Servicer Base System (Credit NASA, via kosmonavtika.com)

2. déplacer un autre LEE dégradé mais encore fonctionnel, le LEE-B retiré du bras le mois dernier lors de l’EVA 47, depuis la plate-forme de stockage actuelle à la POA de la base mobile où il sera stocké de façon à servir de LEE de réserve en cas de besoin.

Cette EVA était initialement prévue pour le 29 janvier 2018.

La sortie spatiale a démarré officiellement à 12h00 UTC lorsque les scaphandres des 2 astronautes sont passés sur batterie autonome.

Le LEE-A déposé du bras en octobre dernier et stocké provisoirement à l’extérieur de la Station a été ramené dans le sas Quest et sera renvoyé sur Terre pour une remise à niveau.

Le LEE-A défectueux est amené à l’intérieur de la Station lors de la sortie spatiale EVA 48 du 16/02/2018 (credit NASA TV)

Ces 2 activités ont été effectuées avec plus d’une heure en avance sur le planning. Du coup, les 2 astronautes ont réalisé des tâches secondaires : Vande Hei a effectué la lubrification du LEE-B installé sur le Canadarm lors de l’EVA 47 et Kanai a déployé un outil sur l’extension de bras de robot DEXTRE actuellement stocké sur le module Destiny. Vande Hei a aussi installé une liaison de mise à la terre sur une partie du LEE positionné à une extrémité du bras robotisé et ajusté une entretoise sur un des composants de la station. Ce composant est un coupleur rotatif de tuyau flexible qui transfère l’ammoniac liquide à travers un point de connexion sur la partie centrale de la Station pour assurer le refroidissement de ses systèmes.

La sortie dans l’espace s’est terminée officiellement à 17h57 UTC avec le début de repressurisation du sas.

C’était la 208ème EVA depuis le début de l’assemblage de l’ISS en 1998, la 3ème des 12 prévues pour cette année, la 4ème pour Vande Hei et la 1ere pour Kanai; il est le 4ème astronaute japonais à marcher dans l’espace.

L’astronaute japonais Norishige Kanai lors de la sortie extra-véhiculaire à l’ISS du 16/02/2018 (credit NASA/JAXA)

Résumé en vidéo :

Une réflexion sur “ISS : 6 heures pour une nouvelle sortie spatiale réussie

  1. Suite à cette EVA, Norishige Kanai est devenu le 126e homme (au sens large, dont 9 femmes) à avoir effectué une EVA en lien avec l’ISS ainsi que le 14e « autre » (ni Russe ni Américain) et le 3e Japonais (après Soichi Noguchi et Akihiko Hoshide).

    Si l’on tient compte de toutes les EVA et LEVA (Lunar EVA) effectuées depuis 1965, Kanai est le 219e « spacewalker » (dont 12 femmes) et, par ailleurs, le 18e « autre » et 4e Japonais (après Takao Doi, Soichi Noguchi et Akihiko Hoshide).

    Si l’on tient compte de toutes les EVA au sens large, c’est-à-dire y compris les IVA (Intra-Vehicular Activities), SEVA (Stand-up EVA) et LEVA (Lunar EVA) effectuées depuis 1965, Kanai est le 226e « spacewalker » et, par ailleurs, le 19e « autre » et 4e Japonais (toujours après Takao Doi, Soichi Noguchi et Akihiko Hoshide).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.