Incidents avec les vaisseaux Soyouz : les causes identifiées mais …

L’origine de la fuite du Soyouz MS-09 connue, mais …

Il y a un peu plus d’un an, au petit matin du 30 août 2018, la Station Spatiale Internationale connaissait un incident rare : une fuite d’air lente et progressive [à relire Dépressurisation dans l’ISS].

Rapidement, la source de la fuite est localisée au niveau du Soyouz MS-09, le vaisseau qui avait amené quelques semaines auparavant les astronautes Alexander Gerst, Sergey Prokopyev et Serena Auñón-Chancellor.

Trou dans la paroi du Soyouz MS-09 ayant entraîné la dépressurisation du 30/08/2018 (Credit NASA live via Twitter)

Le trou est colmaté et les astronautes pourront rentrer sans problème sur Terre le 20 décembre avec le Soyouz MS-09.

Réparation en cours du trou dans la paroi du Soyouz MS-09 ayant entraîné la dépressurisation de l’ISS du 30/08/2018 (Credit NASA live via Twitter)

Après le colmatage, les investigations se poursuivent pour trouver la cause racine de ce trou, avec notamment une sortie spatiale russe le 11 décembre pour aller inspecter l’extérieur du module orbital du Soyouz MS-09.

Oleg Kononenko et Sergey Prokopiev lors de la sortie spatiale EVA 45a du 11 décembre au niveau du module orbital du Soyouz MS-09. Oleg en train de couper la couverture thermique (credit Alexander Gerst ESA/NASA)

Incidents sur les vaisseaux Soyouz : les causes identifiées mais …

Le module orbital ne rentrant pas sur Terre, des investigations sont ensuite menées au sol par l’agence spatiale russe Roscosmos au niveau de la fabrication du module sur Terre et des différentes étapes jusqu’à son lancement du 6 juin 2018.

Le 18 septembre, l’agence de presse Ria Novosti annonce que selon le directeur de Roscosmos, Dmitry Rogozin, « Roscosmos sait d’où vient le fameux trou du vaisseau Soyouz MS-09 mais ne divulguera pas les informations« .

L’agence TASS publie que, d’après une source de l’industrie spatiale, l’origine de la fuite pourrait provenir d’une personne ayant pu percer le trou avant le lancement du vaisseau vers l’ISS, en le dissimulant avec un bouchon d’obturation depuis l’extérieur. Après près de deux mois de vide (entre le 8 juin et le 30 août 2018), la différence de pression a fait sortir le bouchon dans un espace situé entre la surface extérieure du module et le bouclier de protection du vaisseau.
Donc on n’en saura pas plus sur cet incident qui n’aura pas mis les astronautes de l’ISS en danger immédiat grâce aux nombreuses règles de sécurité et de moyens de surveillance à bord.

La cause du problème d’amarrage automatique du Soyouz MS-14 découvert, mais …

Le 24 août dernier, le Soyouz MS-14 inhabité doit s’amarrer automatiquement à l’ISS. Mais une défaillance du système de radar Kours-P installé du côté de l’ISS sur le module Poïsk l’en empêche [(re)lire ISS : échec de l’amarrage du Soyouz MS-14].

 

Comme le vaisseau Soyouz MS-14 n’avait pas d’équipage à bord,  l’amarrage sur le module Poïsk n’a pu être réalisé en mode manuel. Une rotation des vaisseaux est alors effectuée et le vaisseau s’amarre automatiquement au module Zvezda de l’ISS [ISS : Soyouz MS-14 amarré, un nouveau robot à bord].

Des investigations à bord du module russe Poïsk sont alors menées et le cosmonaute Alexander Skvortsov aurait fait une découverte étonnante selon Ria Novosti : Le câble n° 705 n’est pas connecté et est suspendu séparément.

The six-member Expedition 60 crew from the United States, Russia and Italy

L’Expedition 60 actuellement à bord de l’ISS : (de gauche à droite par le haut) Nick Hague, Andrew Morgan, Alexander Skvortsov, Luca Parmitano, Christina Koch et le commandant actuel Alexey Ovchinin. 

 

Pour le moment, on n’en sait pas plus sur les causes racines de ce qui a amené la déconnexion d’un câble qui n’était pas supposé l’être.

Une fois le câble reconnecté par Alexander Skvortsov, le système a été vérifié et jugé opérationnel.

L’amarrage du prochain vaisseau Soyouz, le MS-15, prévu le 25 septembre à ce jour, devrait donc s’effectuer sans soucis sur le module Zvezda.

Configuration actuelle de l’ISS avant l’arrivée du Soyouz MS-15 – 20/09/2019 par Orbital-Velocity

 

2 commentaires sur “Incidents avec les vaisseaux Soyouz : les causes identifiées mais …”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.