Forages sur Mars par Perseverance et Curiosity

Neuvième prélèvement pour Perseverance

Le rover Perseverance a réalisé un nouveau forage de la roche martienne le 7 juillet.

Photo de la roche où ont eu lieu le forage et auparavant une abrasion pour d’autres analyses de la roche martienne (crédit NASA/JPL-Caltech/ASU)

C’est le 9e échantillon de roche collecté et le 11e tube utilisé sur 38 destinées à la collecte d’échantillons.

L’échantillon de roche martienne est bien dans le foret de Perseverance avant d’être transféré dans un tube (crédit NASA/JPL-Caltech/ASU)

Pendant la campagne « Crater Floor » où Perseverance a jalonné le sol du cratère Jezero depuis le site d’atterrissage Octavia E. Butler vers le sud puis allant vers le nord autour du site Séitah, 6 prélèvements ont été effectués en 2021 (6 août sans succès, puis 8 et 9 septembre, les 15 et 24 novembre et le 29 décembre). En 2022, le 31 janvier, Perseverance prélevait sur le même site qu’en décembre. Les 2 collectes de mars 2022 ont été effectuées près du site d’atterrissage Octavia E. Butler. Le rover a caractérisé des roches de type ignées (l’olivine est un minéral igné et est généralement l’un des premiers minéraux à cristalliser dans un magma).

Localisation actuelle de Perseverance et d’Ingenuity (crédit NSA/JPL)

Depuis le 18 avril, Perseverance a commencé officiellement la campagne « Delta Front » qui devrait durer environ 6 mois terriens. Le rover devrait parcourir 40 mètres sur le delta, y forer des carottes et caractériser les roches sédimentaires en couches qui composent le delta. Ces sédiments ont été déposés il y a des milliards d’années, lorsque l’eau coulait à la surface de Mars et qu’une rivière se déversait dans l’ancien cratère. Si Mars a accueilli la vie pendant cette période, des restes ou des signatures de ces organismes pourraient être conservés dans certaines de ces roches anciennes. En caractérisant la structure du delta, la minéralogie et la chimie organique, les scientifiques espèrent mieux comprendre l’environnement passé de Jezero et sélectionner les échantillons qui pourraient l’être intéressant pour la mission de retour d’échantillons sur Terre.

Cette image de l’affleurement rocheux du «Enchanted Lake», nommée officieusement d’après un point de repère dans le parc national et la réserve de Katmai en Alaska, a été prise par l’une des caméras d’évitement des dangers (Hazcams) sur le rover Perseverance le 30 avril 2022, au 424e jour martien ou Sol de la mission. L’image de l’affleurement, près de la base du delta du cratère Jezero, a fourni à l’équipe scientifique du rover son premier aperçu rapproché des roches sédimentaires. Ces roches sont constituées de fines particules transportées par l’atmosphère et / ou l’eau et déposées dans des couches généralement plates, qui deviennent indurées ou transformées en roche au fil du temps (crédit NASA/JPL-Caltech)

Curiosity fore toujours 10 ans après son arrivée sur Mars

Presque 10 ans après son atterrissage sur Mars (le 8 août 2012), le rover Curiosity continue sa mission et surtout son ascension du Mont Sharp.

Le 23 juin 2022, MSL-Curiosity a réalisé son 35e forage. C’est le premier depuis novembre 2021, date à laquelle l’utilisation de la foreuse avait été suspendue suite à la panne de deux freins sur le bras robotique.

Image du forage Avanavero prise par la caméra d’évitement des risques avant (Front Hazcam) à bord du rover Curiosity au Sol 3512 (23/06/2022 19:00:25 UTC) (crédit NASA/JPL-Caltech)

Cette image montre la perceuse en cours d’extraction du nouveau trou de forage, qui est entouré de résidus de forage. C’est l’une des nombreuses fois dans la mission de Mars Science Laboratory que le forage a dû être repensé pour surmonter une anomalie, nécessitant à nouveau beaucoup de planifications et de tests minutieux en utilisant un matériel de forage presque identique au JPL. Le forage permet d’acquérir des échantillons de roche et les livrer aux instruments de laboratoire SAM et CheMin à l’intérieur du rover.

L’instrument ChemCam continue également de cibler des roches avec son laser. Navcam et Mastcam ont examiné dernièrement les propriétés de la poussière dans l’atmosphère martienne. Curiosity continue de faire de la science !

Sans nul doute, nous aurons un bilan de 10 ans de mission de Curiosity par le JPL début août et donc j’essayerai d’en parler ici !

Roving towards Kukenán Hill - Curiosity, sols 3507, 3514 and 3520
Roulage vers la colline de Kukenán. Mosaïque de 49 photos prises par Mastcam Caméra droite (longueur focale de 100 mm) à bord du rover Curiosity sur sols 3507 (18 juin 2022), 3514 (25 juin 2022) et 3520 (1er juillet 2022) à 11 h 50 heure locale martienne. Kukenán, la colline au centre de l’image, mesure environ 125 m de haut. Les affleurements en couches partout dans le paysage peuvent être composés de sels de sulfates, déposés lorsque d’anciens étangs d’eau acide se sont évaporés (crédit NASA/JPL/Thomas Appéré)

Sources principales de l’article : blogs NASA sur Perseverance et Curiosity

Une réflexion sur “Forages sur Mars par Perseverance et Curiosity

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.