Exomars poursuit sa route et tout va bien !

La sonde russo-européenne Exomars a déjà parcouru un peu moins de la moitié de ses 500 millions de kilomètres de sa route pour la planète rouge et les différentes vérifications le long de celle-ci se déroulent correctement.

Revue de vérification fonctionnelle OK

Le 23 mai, 70 jours après son lancement de Baïkonour, la sonde ExoMars 2016 a passé avec succès la revue de vérification de toutes ses fonctionnalités.

Lors de cette IOCR (In-Orbit Commissioning Review), l’analyse des données enregistrées lors du lancement, lors de la mise à poste et en orbite vers Mars a démontré le bon fonctionnement des deux modules qui composent la mission, à savoir l’orbiteur TGO (Trace Gaz Orbiter) et le démonstrateur EDM Schiaparelli : les températures à bord respectent les limites opérationnelles, le sous-système de propulsion fonctionne comme prévu, la consommation d’énergie est normale, et les paramètres électriques sont stables.

Mars dans la camera d’Exomars

Le 13 juin, Exomars à  41 millions de kilomètres de Mars (en « ligne droite »), une image de l’objectif de la mission a été prise :

Première image de la camera de TGO de Mars (Credit: ESA/Roscosmos/ExoMars/CaSSIS/UniBE)

Première image de la camera de TGO de Mars (Credit: ESA/Roscosmos/ExoMars/CaSSIS/UniBE)

Même si l’image n’est pas encore de très bonne résolution (460 km/pixel), cela donne une idée de la sensibilité de l’instrument aux équipes en charge de l’imagerie.
Au fur et à mesure que la sonde va se rapprocher de Mars, les images vont commencer à devenir de plus en plus impressionnantes. Nicolas Thomas, chercheur principal sur l’imagerie, a déclaré : « Si l’instrument continue d’être bien performant, il semble que nous devrions commencer à dépasser ce qui est réalisable depuis la Terre dans la deuxième semaine d’Octobre. »

La moisson de données ne fait que commencer avec encore 4 mois de voyage.

Un test de communication avec le sol martien pour préparer l’atterrissage de l’EDM Schiaparelli

Le 16 juin, Mars Express (MEX) a établi un lien de communication avec le rover Curiosity de la NASA sur la surface de Mars afin de préparer l’arrivée d’ExoMars mais surtout la descente et l’atterrissage du Module Démonstrateur (EDM) Schiaparelli en octobre. 

Curiosity a en fait envoyé un signal à MEX semblable à la façon dont Schiaparelli transmettra lors de l’atterrissage prévu le 19 Octobre. En orbite autour de Mars, MEX avait son système de communication de l’atterrisseur, avec le logiciel récemment mis à jour, configuré comme ce sera en octobre, et l’orbiteur a testé la réception des signaux montants.

Les prochaines étapes de la mission

– mi-juin : seconde vérification des charges utiles du TGO et de Schiaparelli

– début juillet : mise en service du moteur principal TGO avec une légère manœuvre de trajectographie

– 11 août : ajustement de la trajectoire

– septembre-octobre : simulation de l’atterrissage sur Mars

– 16 octobre : séparation du TGO et de Schiaparelli

– 19 octobre : entrée du TGO dans l’orbite martienne et atterrissage de Schiaparelli simultanés

 

Sources principales de l’article : ExoMars sets sights on the Red Planet et Mars Express chats with Curiosity: Practice makes perfect

Tous les articles sur ExoMars : cliquez sur #ExoMars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *