L’actualité spatiale de la semaine du 5 février : Falcon Heavy

Un résumé de la semaine dernière qui va être rapide ce lundi, car mis à part la Falcon Heavy, il n’y a pas eu d’autres lancements.

Falcon Heavy : un lancement inaugural presque sans faute

Mardi 6 février, après des années de retard, la Falcon Heavy a réalisé un premier vol presque parfait : une charge utile mise sur orbite terrestre puis sur orbite elliptique et l’atterrissage réussi de 2 boosters sur 3.

A revivre ici : Succès pour le premier vol de la Falcon Heavy !

A lire aussi : Images du jour : Starman a quitté la Terre

Rendez-vous express raté pour Progress

Ce dimanche 11 février, un cargo Progress devait s’envoler pour la Station Spatiale Internationale depuis le Cosmodrome de Baïkonour. Roscosmos avait prévu de tester un rendez-vous rapide en 2 orbites, soit environ 3 heures et demi pour le Progress MS-08 au lieu des 6 heures habituelles.

Mais à quelques secondes du décollage, les moteurs de la Soyuz 2-1A ont été éteints automatiquement par la séquence automatique du lanceur. Il semblerait que l’un des deux câbles ombilicaux faisant la liaison entre le pas de tir et la fusée Soyouz ne s’est pas déconnecté comme prévu. La Soyouz 2.1A avait connu ce même type d’abandon du lancement quelques secondes avant le décollage le 12 octobre dernier lors d’une première tentative de rendez-vous express [lire L’actualité spatiale du 9 au 28 octobre].

Roscosmos a déjà annoncé que le lancement était reporté au moins au mardi 13 février et que des investigations étaient en cours pour connaitre l’origine de l’avortement du tir. Il reste à voir si la tentative d’un rendez-vous en 2 orbites sera renouvelée alors.

Anniversaire : 10 ans pour le module européen Columbus

Article à venir

En bref :

Le lancement de 2 satellites de navigation Beidou par une Long March 3B prévu le dimanche 11 février a également été reporté. Il devrait avoir lieu le 12 février. Pas plus d’information sur les raisons du report.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.