L’actualité spatiale du 13 au 26 février 2017 : Ariane 5, record pour PSLV, 2 cargos pour l’ISS, VSS Unity et exoterres

Comme annoncé dans l’article précédent, voici 2 semaines que vous n’avez pas eu mon récap de l’actualité spatiale. Donc, voici ma synthèse de ce qui s’est passé d’important à mon avis depuis le 13 février.

Premier lancement de l’année réussi pour Ariane 5

Ariane 5 a réussi parfaitement son premier lancement de 2017 avec un décollage le 14 février depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou. Il s’agissait du VA235, le 235e lancement des lanceurs Ariane.

Lancement Ariane 5 – VA235 / SkyBrazil-1 et Telkom 3S du 14/02/2017 (Credit: ESA/CNES/Arianespace – Photo Optique Video du CSG)

Le lanceur européen a placé avec succès sur orbite de transfert géostationnaire, deux satellites de télécommunications construits en France respectivement par les 2 grands industriels européens Airbus Defense and Space et Thales Alenia Space :

  • Sky Brazil-1, un satellite de télévision haute définition pour le Brésil, pesant environ 6 000 kg au lancement.
  • Telkom 3S fournira des services de télévision haute définition, des communications mobiles et des applications Internet pour l’Indonésie et l’Asie du Sud-Est.

Pour en savoir plus sur le lanceur et les satellites : le kit de lancement d’Arianespace et plus de photos.

La vidéo complète du lancement :

Différents angles de vue :

Record de lancement de satellites pour la PSLV indienne

La fusée indienne PSLV a établi un nouveau record du nombre de satellites en un décollage le 15 février 2017 avec 104 satellites !

Lancement PSLV / Cartosat -2D le 15/02/2017 (credit ISRO)

La charge utile du lanceur comprenait un satellite principal d’observation de la Terre, Cartosat-2D et 103 nanosats.

Le satellite Cartosat-2D, placé sur une orbite synchrone solaire polaire à 505 km d’altitude par PSLV-C37, fournira des images dutiles pour les applications cartographiques, les applications urbaines et rurales, l’utilisation et la réglementation des terres côtières, la gestion des services publics comme la surveillance des réseaux routiers, la distribution de l’eau, la création de cartes d’utilisation des terres, etc (informations ISRO).

Les 2 premiers nanosats INS-1 et INS-2 a avoir été déployés ont été construits par l’agence spatiale indienne, l’ISRO. Les 101 autres satellites étaient des satellites provenant des États-Unis (96 dont 88 pour les satellites DOVE de Planet Labs), des Pays-Bas (1), de la Suisse (1), d’Israël (1), du Kazakhstan (1) et des Emirats Arabes Unis (1).

Sauf erreur, le précédent record de satellites lancés en une seule fois était de 37 satellites [lire Record battu du nombre de satellites lancés ensemble : 37 #Dnepr].

Deux premières images prises par Cartosat-2D ont été publiées par l’ISRO :

L’une des premières images prises par le satellite Cartosat -2D (credits ISRO)

L’une des premières images prises par le satellite Cartosat -2D (credits ISRO)

En vidéo, le lancement et le déploiement des 104 satellites :

Un nouveau cargo Dragon pour l’ISS et atterrissage réussi du premier étage de la Falcon 9

Falcon 9 and Dragon lift off from Launch Pad 39A for CRS-10

La Falcon 9 a réalisé son deuxième lancement de l’année en mettant sur orbite basse le cargo de ravitaillement Dragon CRS-10. Le décollage était initialement prévu le 18 février, mais le compte à rebours avait été arrêté à 13 secondes du décollage suite à des données anormales au niveau du moteur du second étage. C’est donc le 19 février que le décollage a eu lieu, depuis le pas de tir historique 39A de Cap Canaveral. Personnellement, ce report était une bonne chose car j’ai pu assister à ce décollage depuis le Kennedy Space Center (voir vidéo ci-dessous et article à venir sur le KSC).

Atterrissage réussi du premier étage

SpaceX a une nouvelle fois tenté l’atterrissage retour du premier étage de la fusée. Cette fois-ci, il a été réalisé au sol et non sur une barge en mer, à environ 15 km du pas de tir. A cause des nuages sur le centre de lancement, je n’ai pas pu voir cet atterrissage, mais nous avons très bien entendu la double déflagration du passage du mur du son en inverse. Le premier étage a correctement réussi son atterrissage retour, le 3e sur le sol, moins de 8 minutes après le décollage.

Falcon 9 first stage lands on LZ-1

Ma vidéo du lancement depuis le site d’observation au Kennedy Space Center :

La vidéo officielle de SpaceX du lancement :https://youtu.be/rUDLxFUMC9c

La vidéo de l’atterrissage du premier étage :

Amarrage réussi le 23 février à l’ISS

Le cargo Dragon CRS-10 est arrivé à l’ISS après 4 jours de de voyage. Initialement prévu le mercredi 22 février, l’amarrage n’a finalement été réalisé que le jeudi 23 février en raison d’un problème initial sur le système GPS du cargo.

Essential equipment

Ce sont Thomas Pesquet et Shane Kimbrough qui ont assuré la capture du cargo par le bras robotique Canadarm de la Station.

Welcome aboard Dragon

Le cargo amène 2490 kg de fret à l’ISS : matériel, nourriture et expériences (détails des expériences principales ici).

Nouveau matériel ARISS

Une nouvelle radio Ericsson pour la bande VHF a été amenée par le Dragon. Elle vient remplacer la radio Ericsson défaillante qui est actuellement dans le module européen Colombus.

Au cours de la mission Proxima de Thomas Pesquet, de nombreux contacts radios sont effectués grâce à ce type de matériel entre l’astronaute et des classes d’élèves français, et grâce à l’association ARISS France (Amateur Radio on ISS). Pour en savoir plus, allez sur son site www.ariss-f.org.

Un autre cargo Progress pour l’ISS

Un autre cargo de ravitaillement est arrivé également à l’ISS la semaine dernière : le Progress 66P ou MS-05 selon la dénomination américaine ou russe.

Le cargo a décollé à bord d’une fusée Soyouz-U le 22 février. Il s’agissait du dernier vol de ce modèle de lanceur, après 44 ans de service.

Ракета-носитель «Союз-У» с грузовым кораблем «Прогресс МС-05» // Soyuz-U launch vehicle together with the cargo transport spacecraft Progress MS-05

Deux jours seulement après le décollage, le cargo Progress s’est amarré à la Station le vendredi 24 février.

Стыковка ТГК "Прогресс МС-05"

Le cargo a amené environ 2640 kg de fret réparti entre environ 1317 kg de pièces de rechange, de la nourriture, de vêtements et d’expériences, et  880 kg de carburant pour relever l’orbite de l’ISS, 420 kg d’eau douce et environ 23 kg d’oxygène, selon la NASA.

Plus de photos du lancement et de l’arrivée du cargo à l’ISS.

Les vidéos du décollage et de l’amarrage du cargo Progress MS-05 :

3e vol réussi pour VSS Unity

Le 25 février, l’avion spatial de Virgin Galactic, VSS Unity, a réalisé son 3e vol libre, sans allumage de ses moteurs, mais détaché de l’avion porteur WhiteKnightTwo au-dessus du désert de Mojave.

3e vol libre du VSS Unity (credits Virgin Galactic)

Le SpaceShipTwo était piloté par Dave Mackay et CJ Sturckow. Ce dernier est un astronaute ayant volé 4 fois sur les Navettes Spatiales.

Sept exoplanètes dont 3 habitables ?

La NASA a annoncé la découverte de 7 planètes de la taille de la Terre autour d’une étoile, TRAPPIST-1, située à seulement 40 années-lumière de notre système solaire. Trois de ces 7 planètes occupent la zone d’habitabilité (pas trop près, ni trop loin de l’étoile) et sont susceptibles d’être couvertes d’océans d’eau liquide, et donc pourquoi pas d’abriter la vie ? Cette découverte, prochainement publiée dans la revue Nature, est le résultat de recherches d’une équipe internationale à partir d’observations effectuées depuis les télescopes de l’ESO (European Southern Observatory) au Chili, et du télescope spatial Spitzer.

Sur cette image figurent quelques vues d’artiste de l’aspect supposé – océans d’eau liquide inclus – des sept planètes orbitant autour de TRAPPIST-1 ainsi que des photographies des planètes rocheuses de notre Système Solaire. Des informations relatives à la taille et aux périodes orbitales de chaque planète sont également données, à titre comparatif. L’ensemble des planètes de TRAPPIST-1 est de type exoterre (Crédit:NASA)

Pour en savoir plus : « La naine ultrafroide et les sept planètes » sur le site de l’ESO

A venir, un article sur les méthodes de détection des exoplanètes et l’état des découvertes actuelles.

 

Une réflexion sur “L’actualité spatiale du 13 au 26 février 2017 : Ariane 5, record pour PSLV, 2 cargos pour l’ISS, VSS Unity et exoterres

  1. NB : ce fut le 776e ou 786e (Faudrait savoir !…) et dernier vol d’une Soyouz-U (premier vol en mai 1973).
    (776e selon Air et Cosmos, 786e selon Wikipédia)

    NB : les 4 vols spatiaux effectués par Frederick W. « Rick » Sturckow (du groupe NASA-15) furent STS-88 (Endeavour F-13) (qui amena à l’ISS le node « Unity »…), STS-105 (Discovery F-30), STS-117 (Atlantis F-28) et STS-128 (Discovery F-37) ; les deux premiers en tant que pilote, les deux autres en tant que « commander ».

    NB : Snow White and the seven dwarfs ; TRAPPIST-1 and its seven planets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *