Trois sorties spatiales à l’ISS : maintenance du bras robotique

Trois nouvelles EVA (Extra vehicular Activities, sorties extravéhiculaires) sont prévues dès ce 5 octobre à la Station Spatiale Internationale. Ces sorties sont nécessaires actuellement pour l’entretien de l’ISS.

EVA les 5, 10 et 18 octobre

Elles sont prévues pour les 5, 10 et 18 octobre. Les deux premières seront effectuées par Randy Bresnik et Mark Vande Hei, la 3e par Randy Bresnik et Joe Acaba.

Mise à jour 14/10/2017 : la troisième sortie spatiale a été replanifiée au 20 octobre en raison du report du lancement et de l’amarrage du cargo Progress MS-07 respectivement au 14 et 16 octobre. Cela laisse le temps à l’équipage de faire le déchargement du cargo et de préparer tranquillement l’EVA.

Préparation des 2 scaphandres EMU (Extravehicular Mobility Unit) pour les EVA par Randy Bresnik (Photo Credit: NASA/Randy Bresnik/Twitter)

Randy Bresnik a déjà réalisé 2 EVA en 2009 avec le vol de la Navette Atlantis STS-129. Joe Acaba a lui aussi déjà fait 2 sorties spatiales avec son vol STS-119 à bord de la Navette Discovery. Mark Vande Hei dont c’est la première mission dans l’espace va devenir la 124e personne à faire une EVA, ou le 82e américain(e).

Les astronautes Richard Arnold (en bas) et Joseph Acaba lors d’une sortie spatiale en mars 2009, en visite à l’ISS lors de la mission STS-119 à bord de la navette spatiale Discovery (credit NASA)

Chaque sortie spatiale devrait débuter vers 12h05 UTC (heure d’ouverture du sas), et devrait durer aproximativement 6h30. On peut les suivre sur NASA TV en direct.

Maintenance du Canadarm 2, pièce essentielle de l’ISS

Le bras robotique principal de l’ISS est le Canadarm2 (le Canadarm 1, première génération équipait les Navettes Spatiales). Il a été fourni par lAgence spatiale canadienne (ASC). Il a permis la construction de la Station et assure désormais sa maintenance mais aussi l’amarrage et le désamarrage des cargos de ravitaillement comme les Dragon, Cygnus et HTV.

Sortie spatiale ce 5 octobre 2017 pour remplacer une des « mains » du Canadarm2 – Infographie. (Source : Agence spatiale canadienne.)

Le Canadarm2 recevra une nouvelle « main » au cours de l’EVA du . Depuis 16 ans que le bras est utilisé à l’ISS, l’un des effecteurs de verrouillage du Canadarm2 sera remplacé en raison de son usure normale. Le Canadarm2 a deux effecteurs de verrouillage identiques utilisés pour agripper les véhicules de fret et les charges utiles, fournir des données et de la télémétrie au reste du système de base mobile et la capacité unique de «marcher» d’un endroit à l’autre sur la poutre de l’ISS.

Comme dans le cas d’une voiture, le Canadarm2 a été conçu pour ce type de réparation de routine. Il a été construit en sections faciles à retirer et à remplacer dans l’espace. Sachant qu’il faudrait un jour réparer le bras robotique, l’ASC a envoyé des pièces de rechange à l’ISS longtemps à l’avance. Un effecteur de rechange se trouve à bord de la Station Spatiale depuis

Au cours de la première sortie spatiale, Bresnik et Vande Hei remplaceront l’un des deux Latching End Effectors (LEE). Ils mettront à la place de l’effecteur usé celui qui se trouve actuellement sur la base mobile. L’effecteur retiré du bras canadien sera renvoyé sur Terre pour être remis à neuf.

Les contrôleurs au sol manœuvreront à distance le Canadarm2 vers le bon site de travail pour permettre l’accès favorable des « Spacewalkers » au LEE.

Les deuxième et troisième EVA seront consacrées à lubrifier l’effecteur du Canadarm2 nouvellement remplacé et à remplacer les caméras sur le côté gauche de l’armature de la Station et le côté droit du module américain Destiny.

Le Canadarm 2, pièce essentielle de l’ISS en vidéo :

5 réflexions sur “Trois sorties spatiales à l’ISS : maintenance du bras robotique

  1. Mark T. Vande Hei dont c’est la première mission dans l’espace va bien devenir la 124e personne à faire une EVA, ou le 82e Américain mais cela si l’on considère uniquement les EVA effectuées depuis l’ISS (y compris pour sa construction).

    En revanche, si l’on prend en compte toutes les EVA, IVA, SEVA et autres LEVA (ces dernières étant les « marches lunaires ») effectuées depuis les EVA mémorables d’Aleksey Leonov et Edward White II en 1965, nous en sommes arrivés à 224 hommes (dont 12 femmes) ayant effectué des EVA (au sens large), à savoir 140 Américains (dont 11 femmes), 66 Russes et « autres ex-soviétiques » (dont une seule femme, Svetlana Ye. Savitskaya) et 18 « autres ».

    Ces 18 « autres » sont 4 Français, 3 Japonais, 3 Allemands, 2 Canadiens, 2 Chinois, un Suisse (Nicollier), un Suédois (Fuglesang), un Italien (Nespoli) et un Britannique (Peake… sans compter deux fois les trois ex-Britanniques naturalisés US que sont Foale, Sellers et Patrick ; sinon, ils seraient aussi nombreux que les Français…)

    Joe Acaba fut le 185e homme de l’espace et le 118e Américain à effectuer une EVA (au sens large du terme), Randy Bresnik le 194e / 127e et Mark Vande Hei le 224e / 140e.

    Les trois EVA des 5, 10 et 18 octobre seront les 203e, 204e et 205e effectuées depuis l’ISS ; à noter qu’elles le sont à chaque fois par deux astronautes (ou cosmonautes selon le cas… et même assez souvent par un astronaute et un cosmonaute).

    Ce seront aussi les EVA 44, 45 et 46 effectuées depuis l’USOS (United States Orbital Segment).

    Pour avoir la liste complète des EVA, cf. (entre autres) le site web « spacefacts.de ». C’est à mon avis le plus complet et le plus précis.

    Je vous joins par e-mail mon tableau des astronautes (et autres) ayant effectué des EVA.

      • Pauvre de moi ! J’ai confondu Parmitano et Nespoli !
        C’est bien Parmitano le seul Italien à avoir effectué une EVA, et même deux, les 9 et 16 juillet 2013.
        Cette dernière a failli bien mal se terminer et fut écourtée en conséquence.
        Comme quoi il faut toujours se relire. Je devais avoir la tête ailleurs, dans les étoiles…
        Ceci dit, Nespoli sera peut-être le 2e, on verra bien.
        Veuillez donc corriger SVP mon commentaire d’hier. Merci.

  2. suite

    D’après William (Bill) Harwood, de CBS News, ce sont désormais 127 astronautes ou cosmonautes qui ont effectué des EVA / ISS mais je n’en trouve que 124. Il y a donc un schmilblick !

    (source : spaceflightnow.com)

  3. Vérification faite, en comparant nos deux listings, j’avais une fois de plus raison.

    Mark Vande Hei est bien le 124e homme (au sens large) à avoir effectué (au moins) une EVA / ISS et non pas le 127e.

    Les trois « intrus » étaient Jean-Loup Chrétien, Takao Doi et Claude Nicollier qui, certes, ont effectué des EVA mais pas du tout en rapport avec l’ISS.

    Si l’on compte tous ceux qui ont effectué des EVA (et assimilées, à savoir IVA, SEVA et LEVA, ces dernières étant les marches lunaires) depuis 1965, il y en a 224 (dont 12 femmes) : 140 Américains (dont 11 femmes), 66 « Russes et autres ex-soviétiques » (dont une seule femme, qui fut d’ailleurs la première, Svetlana Ye. Savitskaya) et (seulement) 18 « autres ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *