Report du lancement d’Artemis 1

Article publié initialement le 30/08. Mise à jour 31/08/2022

La tentative de lancement de ce 29 août du Space Launch System (SLS) pour la mission Artemis 1 n’a pas eu lieu.

A 40 minutes avant le début de la fenêtre de tir (14h33 UTC), le compte à rebours a été stoppé. Il y avait 2 anomalies remontées par des systèmes de mesures au centre de contrôle du lanceur.

La première anomalie concernait une fissure trouvée dans la section inter-réservoir de l’étage central du SLS apparent grâce à l’accumulation de gel à l’extérieur. Mais rapidement la NASA a confirmé qu’il s’agissait d’une fissure dans l’isolant en mousse et non dans la structure du réservoir de l’étage central.

La seconde anomalie a entraîné le report de tir : les moteurs RS-25 de l’étage principal sont conditionnés pour le décollage afin d’atteindre la bonne pression et la bonne température de fonctionnement avant leur allumage. Mais le moteur 3 ne s’est pas correctement mis à bonne température. En cas d’allumage, cela pourrait entraîner une grosse défaillance (perte de puissance ou explosion du moteur ?).

Les quatre moteurs RS-25 ont été structurellement couplés au cœur de la fusée du SLS pour Artemis I en octobre 2019 (crédit NASA/Eric Bordelon)

La directrice du lancement Charlie Blackwell-Thompson a approuvé rapidement un plan de dépannage pour essayer de faire passer le flux de purge du moteur dans le moteur n°3. Les vannes menant aux trois autres moteurs étaient fermées afin d’augmenter la pression pour le flux de purge dans le moteur n°3.

Finalement, la directrice du lancement a interrompu la tentative de lancement d’Artemis 1 vers 12h35 UTC, afin d’être sûre de la résolution de l’anomalie et laisser plus de temps aux investigations.

Illustration de la position des moteurs RS-25 sur Artemis 1 et leur numéro de série. Le moteur n°3, le 2058, a volé 6 fois sur la Navette Spatiale (crédit NASA)

Au cours de la conférence de presse qui a suivi dans la soirée, la NASA a indiqué qu’il y avait également un problème de la soupape de ventilation au sommet du réservoir d’hydrogène qui n’a pas fonctionné comme prévu, montrant des signes de fuite.

L’anomalie de refroidissement du moteur n°3 pourrait être également due à un souci sur un système sol et non sur le moteur lui-même.

De plus, les conditions météorologiques s’étaient dégradées et auraient sans doute impliqué un « rouge météo » pendant une partie de la fenêtre de lancement.

La NASA n’a voulu prendre aucun risque et les équipes de la mission étaient trop fatiguées pour des investigations sereines dans la fenêtre de lancement de 2 heures.

La prochaine opportunité de lancement est le 2 septembre à 16h48 UTC (18h48 heure de Paris), mais reste à confirmer par la NASA, et la météo n’est actuellement que 40% favorable.

Mise à jour 31/08/2022 :

La NASA a annoncé que la prochaine tentative de lancement sera le samedi 3 septembre à 18h17 UTC (20h17 heure de Paris).

Dans la conférence de presse de la NASA qui s’est tenue le 30 août au soir (heure de Paris), le responsable du programme SLS, John Honeycutt, (selon des propos reportés par Philippe Henarejos et Emilie Martin,envoyés spéciaux au Kennedy Space Center pour Ciel et Espace) a déclaré que l’anomalie du 29 août provenait sans doute d’un capteur de température sur le moteur n°3 : « Le capteur de température du moteur numéro 3 indiquait environ -230°C, ce qui n’était pas suffisamment froid. Mais les autres données indiquent qu’il y avait bien de l’hydrogène qui s’écoulait dans le moteur 3. Il y a une différence entre ce qu’indique le capteur et ce qu’affichent les autres données. Nous remettons en cause la fidélité du capteur. Il a été conçu seulement pour des tests des instruments de vol ».

La NASA a choisi de ne pas remplacer ce capteur car le faire sur le pas de tir serait « délicat ». Rentrer le SLS au bâtiment d’assemblage retarderait de beaucoup de jours le lancement. La séquence de remplissage des réservoirs va être cependant modifiée en avançant le refroidissement des moteurs de 30 à 45 minutes dans la chronologie afin de vérifier les données avec suffisamment de durée dans le compte à rebours.

Gros plan sur les moteurs RS-25 lors du live NASA

Je mettrai à jour cette page quand ce sera le cas, et je vous tiendrai informé sur les réseaux sociaux (Twitter/Facebook)

Photo de couverture : le SLS sur le pas de tir lors du compte à rebours le 29/08/22 (NASA/Joel Kowsky)

3 réflexions sur “Report du lancement d’Artemis 1

  • 30 août 2022 à 10 h 16 min
    Permalien

    Merci : Nous suivons ça de près. Je m’interroge : beaucoup d’anomalies se sont succédées sur ce lanceur, prévu déjà en 2017 … Les testes en juillet servaient à vérifier : pourquoi alors de tels dysfonctionnements et d’autres qui pourraient s’ajouter au prochain décompte … Vos articles nous sont précieux. Bravo à vous.

    Répondre
  • 31 août 2022 à 14 h 59 min
    Permalien

    On attend ce lancement depuis près de 50 ans ; on n’est plus à quelques jours près !

    Répondre
  • Ping : Nouveau report du lancement d’Artemis 1 – Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.