[Brève] Psyché ne décollera pas en 2022

La sonde Psyché de la NASA ne décollera pas en 2022. Cette mission devait décoller à bord d’une Falcon Heavy fin septembre selon la dernière date annoncée mais la NASA n’a pas suffisamment de temps pour terminer les tests nécessaires avant la fin de la fenêtre de lancement qui se termine le 11 octobre.

La sonde Psyché et l’un des panneaux solaires de Psyché déployé au JPL (crédits : NASA / JPL-Caltech)

Un problème de compatibilité a été découvert avec les simulateurs de banc d’essai du logiciel de guidage, de navigation et de contrôle (GNC) de la sonde par l’équipe de la mission du Jet Propulsion Laboratory (JPL) en mai. Le décollage avait été alors retardé du 1er août à fin septembre. Même si le problème a été identifié et corrigé depuis, il n’y a plus assez de temps pour terminer une vérification complète du nouveau logiciel de vol et de l’équipement de tests arrivés trop tardivement. Ce logiciel est très important et il n’est pas possible de faire d’impasses sur les tests. Le GNC contrôlera l’orientation de la sonde lors de sa phase de croisière vers sa cible et est utilisé pour diriger l’antenne du satellite vers la Terre afin qu’il puisse envoyer des données et recevoir des commandes. Il fournit également des informations sur la trajectoire de la sonde et notamment sur le système de propulsion solaire électrique qui commence ses opérations 70 jours après son lancement.

La sonde Psyché doit rejoindre l’astéroïde du même nom, Psyché, situé dans la Ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter et qui pourrait être le noyau exposé d’une planète primitive. L’étude de cet astéroïde permettra d’en savoir plus sur la formation de la Terre et son noyau métallique et sur la formation de notre Système Solaire. Avec un lancement en 2022, l’arrivée était prévue en 2026.

Illustration de l’astéroïde Psyche (crédit

Il existe des périodes de lancement possibles en 2023 et 2024, mais les positions orbitales relatives de l’astéroïde Psyché et de la Terre signifient que la sonde n’arriverait sur sa cible qu’en 2029 et 2030 respectivement. Les dates exactes de ces périodes de lancement potentielles doivent encore être déterminées.

Lors du lancement sur Falcon Heavy, il devait y avoir deux charges utiles secondaires : Deep Space Optical Communications (DSOC), installé sur la sonde pour une démonstration technologique de communications optiques au-delà du système Terre-Lune, et Janus A et B, deux petites micro-sondes spatiales qui étudieront deux astéroïdes binaires différents pour comprendre la formation et l’évolution de ces objets. La NASA évalue les options pour les deux projets.

Image de couverture : Psyche arrivée à destination – crédits NASA/JPL-Caltech/Arizona State Univ./Space Systems Loral/Peter Rubin.

Principale source : site Nasa

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.