Nouvel échec pour Proton

Ce matin vers 4h40 (heure Paris), le lanceur PROTON emmenant 4 satellites russes pour le système Glonass (GPS russe) a explosé peu après son lancement et s’est crashé sur le sol du Cosmodrome de Baïkonour.

Le lanceur Proton n’est pas équipé d’un système d’auto-destruction, à l’inverse des lanceurs occidentaux, ce qui n’a pas permis de faire exploser la fusée avant qu’elle n’atteigne le sol.

Selon l’agence spatiale russe Roskosmos, il n’y aurait pas eu de victimes. Toutefois un nuage toxique provoqué par les carburants brûlés du lanceur ont poussé les autorités à demander à la population de la ville de Baïkonour de rester confinée.

nuage

C’est le septième échec du lanceur russe, exploité par ILS, une société américaine, en 7 ans (historique sur Wikipédia).

Un nouvel échec pour la Russie qui nous rappelle que le lancement d’une fusée n’est pas sans risque et surtout ne doit pas tomber dans la routine.

Le prochain Proton prévu le 21 Juillet emportant le satellite ASTRA2E construit par ASTRIUM devrait être retardé, pour combien de temps ?

Une sélections d’articles à lire

Une réflexion sur “Nouvel échec pour Proton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *