New Horizons : destination Ultima Thule

La sonde New Horizons qui a survolé la planète naine Pluton en juillet 2015 se dirige désormais vers un objet de la Ceinture de Kuiper appelé officiellement (486958) 2014 MU69.

Vue d’artiste de New Horizons s’approchant de 2014 MU69 le 1er janvier 2019 (Credit: NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute/Steve Gribben)

Mais les équipes de la NASA souhaitaient un nom plus sympathique pour la prochaine cible de la mission New Horizon et donc en novembre dernier, elles avaient demandé la participation du public pour choisir le nom.

Ultima Thule, le surnom de 2014 MU69

Ultima Thule est le nom provisoire choisi pour la destination de New Horizons (prononcez « ultima thoo-lee »).

Le nom Thule vient de la cartographie médiévale, une île lointaine et inconnue censée être l’endroit le plus septentrional sur Terre. « Ultima Thule » (du latin « Thulé la plus éloignée » ou « au-delà de Thulé ») est devenu une métaphore de tout lieu mystérieux « au-delà des frontières du monde connu ».

Thule (ici orthographié « Tile ») sur une carte de 1539 – via www.frontierworlds.org

Ce surnom de l’objet de la Ceinture de Kuiper qui sera survolé en principe le 1er janvier 2019 par New Horizons est tout à fait approprié. En effet, il représente la première mission jamais réalisée d’exploration des objets lointains de la Ceinture de Kuiper.

La campagne de vote a recueilli près de 34 000 noms par 115 000 participants de 193 pays. Parmi ceux-ci, huit noms avaient été proposés par l’équipe de New Horizons et 29 par le public et ont été soumis aux votes. D’autres noms avaient été sélectionnés comme Abeona, Pharos, Pangu, Rubicon, Olympe, Pinnacle et Tiramisu.

Ultima Thulé n’est qu’un surnom provisoire pour cet objet lointain. En effet, après le survol du 1er janvier 2019, l’équipe de New Horizons proposera un nom officiel à l’International Astronomical Union (IAU), l’organisation qui a le dernier mot sur les noms des corps planétaires et les noms de lieux spécifiques à leur surface (cratères ou montagnes par exemple).

En attendant le 1er janvier 2019, New Horizons commence à photographier des objets de la Ceinture de Kuiper (ou KBO, Kuiper Belt objects). Ici, en décembre 2017, 2012 HE85, le plus lointain objet de la Terre photographié à ce jour par une sonde, depuis une distance de 51 millions de kilomètres, soit 0,34 UA, plus proche que la distance minimale Terre-Mars.

L’objet 2012 HE85 de la Ceinture de Kuiper photographié par la sonde New Horizons (Credit: NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute)

Source principale de l’article : New Horizons choisit un surnom pour sa cible de vol ultime

Retrouvez tous les articles sur New Horizons et les découvertes de Pluton dans la section « New Horizons – Pluton« 

PS : la NASA vous donne l’opportunité de mettre votre nom au sein de sa mission Parker Solar Probe. Vous avez jusqu’au 27 avril. Détails : Envoyez votre nom vers le Soleil

1 commentaire sur “New Horizons : destination Ultima Thule”

  1. NB : Thule est aussi le nom d’une célèbre base US du Groenland (pas du Groland…). C’est la base la plus septentrionale de l’USAF.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.