Le cargo Cygnus OA-5 en route vers l’ISS

Le sixième cargo commercial Cygnus OA-5 a décollé le 17 octobre à 23h45 UTC depuis Cap Canaveral à bord d’une Antares.

Orbital ATK le constructeur du lanceur a réussi le retour en vol d’Antares et de ses nouveaux moteurs après 2 ans d’arrêt [lire L’ouragan Nicole a différé le retour en vol du lanceur Antares]

Mission : ravitailler l’ISS

Le cargo Cygnus OA-5 a été surnommé le SS Alan Poindexter, d’après le nom d’un ancien astronaute. Alan Poindexter, un vétéran de la marine américaine a rejoint le corps des astronautes de la NASA en 1998 et a piloté la Navette Spatiale Atlantis sur la mission STS-122 en février 2008, qui a notamment livré le laboratoire européen Columbus. Il a commandé la mission STS-131 en avril 2010, l’avant-dernier vol de Discovery, et a pris sa retraite de la NASA ensuite. Poindexter est mort de blessures causées par un accident de jet ski en 2012.

Alan Poindexter et le cargo Cygnus OA-5 qui porte son nom (credits NASA)

Alan Poindexter et le cargo Cygnus OA-5 qui porte son nom (credits NASA)

Le Cygnus 0A-5 a rendez-vous avec la Station Spatiale Internationale dimanche 23 octobre. Après une approche finale automatisée, les astronautes Kate Rubins et Takuya Onishi commanderont le bras robotique de l’ISS pour attraper le cargo et le fixer ensuite au module Unity.

Le voyage dure en fait six jours en raison du décollage du prochain équipage de l’ISS (Expedition 49/50), Shane Kimbrough, Sergey Ryzhikov et Andrey Borisenko, à bord du Soyouz MS-02 ce 19 octobre.

Expedition 49/50 (de gauche à droite) Shane Kimbrough, Sergey Ryzhikov et Andrey Borisenko, en conférence de presse avant vol le 18/10/2016 (Photo Credit: (NASA/Joel Kowsky)

Expedition 49/50 (de gauche à droite) Shane Kimbrough, Sergey Ryzhikov et Andrey Borisenko, en conférence de presse avant vol le 18/10/2016 (Photo Credit: (NASA/Joel Kowsky)

Le Cygnus OA-5 est le 6e cargo sur 10 missions commerciales commandées par la NASA. Mesurant 6,3 m de longueur par 3,07 m de diamètre, son module pressurisé, construit par Thales Alenia Space en Italie (et oui le cargo est aussi en partie européen !) amène une partie des 2342 kg de cargaison totale à l’ISS. Ce fret est typique de ce qui est amené par les cargos Cygnus ou Dragon : du matériel et des pièces de rechange, des fournitures pour l’équipage, y compris de la nourriture, de l’équipement pour les sorties extravéhiculaires, un peu de matériel russe, et des dizaines d’expériences scientifiques à mener à bord du laboratoire orbital. Mais ce cargo apporte notamment de la nourriture française, les cadeaux qui seront ouverts à Noël, et plein d’expériences scientifiques de l’ESA et du CNES qui seront menées à bord de l’ISS par Thomas Pesquet ! [article à venir sur les expériences du CNES]

Chargement du cargo Cygnus OA-5 (credit: Orbital ATK)

Chargement du cargo Cygnus OA-5 (credit: Orbital ATK)

Le Cygnus partira le 18 novembre de l’ISS et déploiera 4 nanosatellites construit par Spire Global pour la surveillance météorologique. L’expérience de combustion interne Saffire-II sera de nouveau réalisée comme ce fur le cas pour le cargo Cygnus OA-6 lors de sa rentrée atmosphérique en juin dernier [lire Le Cygnus OA-6 a terminé sa mission].

Pour compléter :

La brochure de mission (en anglais)

Profile d'une mission Cygnus (credits Orbital ATK)

Profile d’une mission Cygnus (credits Orbital ATK)

5 réflexions sur “Le cargo Cygnus OA-5 en route vers l’ISS

  1. Lire : Le septième (pas « sixième ») cargo Cygnus, Cygnus OA-5, a décollé le 17 octobre à 23h45 UTC depuis Cap Canaveral à bord d’une Antares.

    Pourquoi septième ? voir plus bas.

    En effet, assez curieusement, l’OA-6, Rick Husband, a été lancé avant l’OA-5, Alan Poindexter.

    Par ailleurs – pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? – les Cygnus OA-6 et 5 (donc dans cet ordre) sont en réalité les 6e et 7e cargos Cygnus (construits par Orbital SC puis par Orbital ATK).

    Petit rappel historique :

    – n° 1 : COTS Demo Flight = SS « G. David Low » ;
    – n° 2 : CRS-1 / Orbital-1 = SS « C. Gordon Fullerton » ;
    – n° 3 : CRS-2 / Orbital-2 = SS « Janice E. Voss » ;
    – n° 4 : CRS-3 / Orbital-3 = SS « Deke Slayton » (échec) ;
    – n° 5 : CRS-4 / OA-4 = SS « Deke Slayton II » ;
    – n° 6 : CRS-6 / OA-6 = SS « Rick Husband » ;
    – n° 7 : CRS-5 / OA-5 = SS « Alan Poindexter ».

    Ces 7 Cygnus ont été lancés respectivement les 18/09/13, 09/01/14, 13/07/14, 28/10/14 (échec), 06/12/15, 23/03/16 et 17/10/16 par des fusées (lanceurs) Antares 110 (COTS Demo Flight), Antares 120 (CRS-1 et 2), Antares 130 (échec de CRS-3), Atlas V (CRS-4 et 6) et Antares 230 (CRS-5).

    Les 4 premiers Cygnus furent de la version « Standard » et les 3 autres de la version « Enhanced » (améliorée).

    Orbital ATK est née de la fusion, en février 2015, d’Orbital Sciences Corporation (Orbital) et Alliant Techsystems Inc. (ATK), ce qui explique la désignation OA à partir du CRS-4 / OA-4.

    COTS = Commercial Orbital Transportation Services ;
    CRS = Commercial Resupply Service ;
    SS = Space Ship.

    Comme quoi il vaut mieux parfois préciser ce que veulent dire certains sigles…

  2. Pingback: L’actualité de la semaine du 17 octobre : Exomars, Cygnus, Soyouz MS-02, Shenzhou-11 | Rêves d'Espace

  3. Pingback: L’actualité spatiale de la semaine du 21 novembre : Cygnus OA-5 et Tianlian I-04 | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *