Lancement du 8 au 14 février 2016 : Delta 4 / NROL-45

Un seul lancement la semaine dernière. Il aurait dû y en avoir 2 mais celui du lanceur japonais H2A a été reporté au 17 février en raisons de conditions météorologiques défavorables. Donc à retrouver la semaine prochaine…

Un satellite espion américain sur orbite

Une fusée Delta IV Medium + s’est élancée de la base Air Force de Vandenberg en Californie le 10 février à 11h40 et 32 secondes exactement. 

Sur les photos ou la vidéo, on peut voir de grosses flammes s’échappant du lanceur. On pourrait penser que le lanceur prend feu. Selon les explications données par United Launch Alliance, le fabricant de la fusée, et retranscrites par Planetary.org, la vanne de l’hydrogène liquide utilisé pour le moteur principal RS-68 est ouverte à T-5 secondes avant le lancement. Une partie de l’hydrogène suinte du moteur. A T-2 secondes, la vanne principale d’oxygène est ouverte et c’est le début du processus d’allumage du moteur. Lorsque le moteur s’allume, l’excès d’hydrogène s’enflamme, et comme l’hydrogène est plus léger que l’air, l’hydrogène gazeux s’élève. La fusée est isolée contre cet effet, selon ULA. De plus, la table de lancement est équipée de systèmes « Radial Outward Firing Igniters » afin de brûler au plus tôt l’excès d’hydrogène et d’éviter une grosse boule de feu et donc une explosion non contrôlée.

Le satellite NROL-45 mis sur orbite est un satellite militaire d’observation pour le NRO (Bureau national américain de reconnaissance). Selon les experts, il s’agirait du satellite radar Topaz 4 construit par Boeing.

Il s’agissait du second lancement d’une fusée Delta 4 dans cette configuration (plus de détails sur spaceflight101.com).

Pour ULA, il s’agissait du 2e lancement en moins d’une semaine après celui du satellite GPS 2F-12 [lire Les lancements de la semaine du 1er au 7 février : Chine, Etats Unis, Russie et Corée du Nord]. 

 

 

Une réflexion sur “Lancement du 8 au 14 février 2016 : Delta 4 / NROL-45

  1. NB : NROL = National Reconnaissance Office Launch.

    A noter que, comme c’est le cas pour de très nombreux programmes spatiaux, je pense notamment aux missions des navettes spatiales US, la numérotation des satellites du NRO ne correspond pas du tout à leur ordre chronologique de lancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *