ISS : report du lancement du prochain équipage et impacts potentiels

Comme annoncé dans l’actualité spatiale de la semaine du 12 septembre, le prochain départ d’un équipage vers l’ISS prévu initialement le 23 septembre a été reporté à une date ultérieure. En effet, l’agence spatiale russe Roscosmos a annoncé l’indisponibilité du vaisseau Soyouz MS02 suite à des tests avant vol (communiqué). A ce jour, la nouvelle date de lancement est fixée au plus tôt au 1er novembre.

Selon les dernières informations disponibles auprès des agences de presse russes TAS et Interfax notamment,  voici les raisons techniques et les impacts potentiels de ce report.

Raisons du report du lancement de Soyouz MS-02

Le Soyouz MS-02, ou numéro de série 732, était initialement prévu pour amener les 3 membres d’équipage de l’expédition 49 à la Station Spatiale Internationale : l’astronaute Shane Kimbrough de la NASA et les cosmonautes russes Sergey Ryzhikov et Andrei Borisenko de Roscosmos.

Après son arrivée au Cosmodorme de Baïkonour, le Soyuz n°732 a passé avec succès un certain nombre de tests, dont des vérifications thermiques sous vide, des vérifications d’illumination de ses panneaux solaires, des tests du système de pilotage, ainsi que des tests spécifiques au module de rentrée.

Après la mise sous coiffe du vaisseau en position horizontale le 15 septembre, soit 8 jours avant la date de lancement initiale, les tests électriques de l’ensemble « étage supérieur-Soyouz-coiffe » ont montré un court-circuit. Après investigations, l’origine du court-circuit a été détectée au niveau du vaisseau lui-même.

Installation de la coiffe sur le Soyouz MS-02 (crédits NASA/Victor Zelentsov)

Installation de la coiffe sur le Soyouz MS-02 (crédits NASA/Victor Zelentsov)

Ce 21 septembre, le directeur d’Energia, le constructeur des vaisseaux Soyouz,  a annoncé à l’agence TASS que l’anomalie avait été trouvée et sera rapidement réparée. En fait, le court-circuit proviendrait d’un câble qui a brulé. Il est même indiqué que si les équipes parviennent à remplacer le câble défectueux avant le 19 octobre et réaliser les tests de contrôle, le lancement pourrait avoir lieu à partir du 20 octobre.

Pour l’instant, il n’y a aucun commentaire de Roscosmos.

Il faut rappeler que le MS-02 est le deuxième Soyouz de nouvelle génération qui emporte de nombreux changements électriques dont des générateurs solaires plus-puissants, un nouveau système de communications, un nouveau système de rendez-vous avec l’ISS et un réseau de traitement numérique de la vidéo.

Pour tout vol habité, la sécurité de l’équipage est la principale préoccupation des équipes au sol. Cela explique sans problème le report.

Impacts du report du lancement de MS-02

L’équipage est arrivé au Cosmodrome de Baïkonour deux semaines avant la date initiale de lancement comme c’est le cas pour tout lancement Soyouz. Les 3 hommes ont effectué les derniers essais et préparatifs avant lancement.

(De gauche à droite) l'astronaute Shane Kimbrough de la NASA, le cosmonaute russe Sergei Ryzhikov de Roscosmos, et le cosmonaute russe Andrey Borisenko de Roscosmos devant le simulateur de Soyuz en août 2016, au centre de formation des cosmonautes Gagarin à la Cité des étoiles ( Credits Bill Ingalls/NASA).

(De gauche à droite) l’astronaute américain Shane Kimbrough de la NASA, les cosmonautes russes Sergei Ryzhikov et Andrey Borisenko de Roscosmos devant le simulateur de Soyuz en août 2016, au centre de formation des cosmonautes Gagarin à la Cité des étoiles ( Credits Bill Ingalls/NASA).

Suite à la décision du report de tir, les 3 cosmonautes sont finalement retournés à la Cité des étoiles près de Moscou pour continuer leur entrainement et attendre la date plus précise du lancement.

Un allongement de mission pour l’équipage actuellement à bord de l’ISS

L’ajournement affecte également l’équipage actuel à bord de l’ISS, le cosmonaute russe Anatoli Ivanishin, l’astronaute japonais Takuya Onishi et l’astronaute américaine Kate Rubins. Leur retour sur Terre était initialement prévu au 30 octobre.

En raison d’une date annoncée de décollage du prochain équipage au plus tôt au 1er novembre, leur mission va être étendue afin de garder la Station Spatiale habitée. Mais leur date de retour n’a pas encore été communiquée.

Une date de lancement repoussée pour le Soyouz MS-03 et pour Thomas Pesquet ?

Le décollage du Soyouz MS-03 qui doit emporter l’astronaute européen (et français) Thomas Pesquet, l’astronaute américaine Peggy Whitson et le cosmonaute russe Oleg Novitskiy, était jusqu’à présent programmé au 15 novembre. mais avec le report du lancement de l’équipage précédent au 1er novembre au plus tôt, il apparait peu probable le maintien de cette date du 15 novembre.

A ce jour, Roscosmos et la NASA n’ont rien communiqué sur le sujet.

A suivre…

Cet article sera mis à jour en fonction de l’arrivée de nouveaux éléments.

Mise à jour 04/10/16

Le lancement du Soyouz MS-02 est désormais fixé au 19 octobre à 8h03 UTC (communiqué TASS). L’équipage sera de retour à Baïkonour le 7 octobre.

Mise à jour du 07/10/16

Le lancement du Soyouz MS-02 au 19 octobre a été confirmée par Roscosmos le 6 octobre, la réparation et les contrôles qualité ayant été effectués.

L’agence russe a été également confirmé le lancement du Soyouz MS-03 dans la nuit du 15 au 16 novembre, et le lancement du cargo Progress MS-04 au 1er décembre.

 

3 réflexions sur “ISS : report du lancement du prochain équipage et impacts potentiels

  1. Pingback: L’actualité de la semaine du 19 septembre : reports Soyouz MS-02 et Atlas 5, Mars 160. | Rêves d'Espace

  2. Pingback: L’actualité de la semaine du 10 octobre : report d’Antares et départ d’un Progress de l’ISS | Rêves d'Espace

  3. Pingback: L’actualité de la semaine du 17 octobre : Exomars, Cygnus, Soyouz MS-02, Shenzhou-11 | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *