L’ISS ravitaillé par un nouveau Dragon

Un nouveau cargo de ravitaillement est arrivé ce mercredi 16 août à la Station Spatiale Internationale : le Dragon CRS-12.

Décollage le 14 août

Le cargo de 10,6 tonnes avait décollé à bord d’une Falcon 9 depuis Cap Canaveral lundi 14 août à 16h31 UTC.

Décollage Falcon 9 / Cargo Dragon CRS-12 le 14/08/2017 (credit NASA Kennedy)

Décollage Falcon 9 / Cargo Dragon CRS-12 le 14/08/2017 (credit SpaceX)

Il a été mis sur orbite (206 x 357 km) environ 10 minutes après le décollage, et a commencé sa « course-poursuite » après et en dessous de l’ISS.

Plus de photos du décollage par SpaceX et NASA Kennedy

Capture le 16 août

Etapes finales de la navigation du cargo Dragon jusqu’à l’ISS (credit NASA TV)

Mercredi vers 6h15 UTC, après plusieurs manœuvres successives, le cargo est arrivé à 2,5 km en dessous de l’ISS et a commencé sa navigation relative. Puis à partir du moment où le cargo est arrivé à 1,4 km sous la Station, mais toujours en arrière, un allumage des moteurs du Dragon l’a placé sous l’ISS à la vitesse de 0,3 m/s.

S’en ait suivi les manœuvres finales pour placer le cargo à 11,4 mètres du bras robotique de la Station. Chaque manœuvre est suivie d’un point de contrôle pour éviter toute anomalie pouvant endommager l’ISS et/ou le cargo. A tout moment dans cette phase finale, le contrôle au sol ou l’équipage de l’ISS, en l’occurrence aujourd’hui Paolo Nespoli, peuvent prendre le contrôle du Dragon et le repousser en zone de sécurité.

Approche du cargo Dragon CRS-12 photographié par Sergueï Ryazansky depuis l’ISS

Jack Fischer aux commandes du Canardarm 2 a effectué la capture du Dragon CRS-12 à 10h52 UTC. L’amarrage du cargo au module Harmony a été effectué par l’équipe au sol commandant le bras robotique. Les 4 loquets de capture se sont fermés sur l’interface connectée, puis les 16 boulons ont été automatiquement serrés. 

Approche du cargo Dragon CRS-12 photographié par Sergueï Ryazansky depuis l’ISS

Après les contrôles d’étanchéité d’usage, l’équipage a pu ouvrir les sas entre la Station et le Dragon. Le déchargement du matériel va pouvoir commencer.

Des expériences et du matériel à bord

Il s’agit du 12e cargo de ravitaillement régulier de la société SpaceX qui a acheminé un total de 2910 kg de fret à l’ISS. 75% de cette cargaison est dédié à la recherche.

Quelques expériences (plus de détails sur les expériences ici) :

  • Protein Crystal Growth 7 est une expérience pour développer de grands cristaux de la protéine LRRK2, le plus grand facteur génétique de la maladie de Parkinson. La gravité conserve les versions terrestres de cette protéine trop petites et trop compactes pour l’étudier. Cette expérience, développée par la Fondation Michael J. Fox, Anatrace et Com-Pac International, exploitera les avantages de la microgravité pour développer des cristaux LRRK2 plus larges et plus parfaits pour l’analyse sur Terre. Les résultats de cette étude pourraient aider les scientifiques à mieux comprendre la maladie de Parkinson et aider à développer des thérapies.

Logo de l’instrument CREAM amené par le Dragon CRS-12 à l’ISS (credit NASA)

  •  Amenée dans la partie non pressurisée du cargo, CREAM (Cosmic Ray Energetics and Mass) est un instrument placé à l’extérieur de l’ISS sur le module japonais qui a pour objectif de faire des mesures directes des rayons cosmiques à la plus grande énergie possible pour étudier l’origine des rayons cosmiques, leur accélération et leur propagation. Il vient en complément d’autres instruments déjà à bord de l’ISS comme NICER et AMS.
  • Spaceborne Computer est un ordinateur haute performance basé sur des éléments du commerce (COTS, commercial off-the-shelf ), sans blindage de protection coûteux et encombrant. Il fonctionnera un an pour étudier comment il peut être programmé pour détecter et réagir à des événements de rayonnement en réduisant sa vitesse de fonctionnement ou en se mettant hors tension. Cette recherche aidera les scientifiques à identifier les moyens d’utiliser un logiciel pour protéger les ordinateurs de l’ISS en l’absence de blindage.
  • Il y a aussi une douzaine de souris et leur habitat pour les expériences américaines et japonaises sur leurs changements musculo-squelettiques et neurovasculaires provoqués par des séjours prolongés en microgravité. Ils aident ainsi à développer les contre-mesures nécessaires pour les futures missions spatiales de longue durée. Elle retourneront sur Terre vivantes pour des analyses en laboratoire post-vol.

Dragon a amené également 4 cubesats pour leur déploiement dans l’espace.

Vue de la partie arrière non pressurisée du cargo Dragon CRS-12 lors de la séparation lanceur et vue sur l’instrument CREAM.

Le cargo Dragon CRS-12 devrait retourner sur Terre mi-septembre. Les prochains cargos Dragon devraient être des cargos ayant déjà effectué un ou plusieurs vols, comme le CRS-4/CRS-11

La vidéo du lancement (sous plusieurs angles) et du retour du premier étage : 

La vidéo de la capture du cargo Dragon CRS-12 :

3 réflexions sur “L’ISS ravitaillé par un nouveau Dragon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *