Exomars : nouvelle correction de trajectoire réussie

La sonde russo-européenne Exomars en route vers Mars a une nouvelle fois réalisé une correction de trajectoire, comme prévu.

Un petit « burn »

Quelques semaines après la première correction de trajectoire [lire Exomars affine sa route vers Mars], le moteur principal du module TGO a été une nouvelle fois allumé (burn en anglais) le 12 aout.

La DSM-2, pour Deep-Space Manoeuvre (manoeuvre de l’espace profond), a duré un peu moins de 3 minutes. Le delta-V, ou accélération, fourni n’a été que de 17,7 m/s comparé aux 334.176  m/s lors de la DSM-1 de fin juillet. Mais c’était ce qui était attendu, la première manoeuvre étant toujours la plus importante, quand la seconde n’est là que pour affiner un peu plus la correction de trajectoire si tout s’est bien passé la première fois, ou pour compenser si la DSM-1 ne s’est pas déroulée normalement.

Cette manœuvre s’est déroulée dans un mode particulier, celui qui sera utilisé pour l’insertion en orbite martienne du module TGO le 19 octobre prochain. Ce mode autorisera l’allumage du moteur principal même en cas d’une seule anomalie à bord car il n’y aura qu’une seule chance à un instant précis pour que TGO se mette en orbite autour de Mars.

Le programme de vol prévoit, si nécessaire, une petite correction des paramètres de vol le 19 septembre et la dernière correction le 14 octobre avant la séparation du module de rentrée Schiaparelli.

Source principale de l’article : Deep Space Manoeuvre part 2 the little burn sur le site de l’ESA

2 réflexions sur “Exomars : nouvelle correction de trajectoire réussie

  1. Pingback: L’actualité spatiale de la semaine du 8 août : Long March, Falcon 9 et Exomars | Rêves d'Espace

  2. Pingback: Exomars 2016 : l’arrivée sur Mars imminente | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *