L’équipage du Soyouz MS-03, dont Thomas Pesquet, est arrivé à Baïkonour

Ce 1er novembre, pas de jour férié pour l’équipage du prochain Soyouz MS-03.

Dernière destination avant le lancement

L’Expedition 50/51, Oleg Novitsky, Peggy Whitson et Thomas Pesquet est parti du centre d’entraînement de la Cité des étoiles près de Moscou pour se rendre au Cosmodrome de Baïkonour.

L’équipage de réserve, Fyodor Yurchikhin , Jack Fischer et Paolo Nespoli, a également fait le voyage.

Tous les 6, ils vont effectuer les derniers préparatifs d’avant lancement comme la vérification des scaphandres de la phase de vol dans le vaisseau Soyouz et les derniers examens médicaux.

Le départ de la Cité des Etoiles en vidéo :

2 réflexions sur “L’équipage du Soyouz MS-03, dont Thomas Pesquet, est arrivé à Baïkonour

  1. A noter (rappel) que, suite à des changements récents dans la composition des équipages, dans le nombre des « astro-cosmonautes » impliqués dans telle ou telle mission et même dans leur ordre de lancement, Fyodor Yurchikhin et Jack Fischer se retrouvent tous deux (et eux seuls) affectés à la mission Soyuz MS-04 (qui devait être effectuée par Aleksandr Misurkin, Nikolai Tikhonov et Mark Vande Hei) alors que Paolo Nespoli reste affecté à Soyuz MS-05 mais cette fois avec Sergei Ryazanskiy et Randolph Bresnik à la place des deux susnommés (Fyodor Yurchikhin et Jack Fischer).

    Ces changements affectant la composition des équipages des Soyuz MS-04 à MS-07 et, dans une moindre mesure, celle des Soyuz MS-08 à MS-12 ainsi que, bien entendu, celle des équipages de réserve, me semblent totalement aberrants et incompréhensibles, surtout si on les justifie par des mesures d’économie. C’est pourquoi je pense qu’il doit y avoir une autre raison (préparation jugée insuffisante ? sanction disciplinaire ? maladie ?)

    Comme le disait Pierre Dac, « les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir. »

  2. Pingback: Thomas Pesquet – Expedition 50/51 : contrôles et traditions à Baïkonour | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *