Décollage d’une Soyouz #exp39 – rendez-vous #ISS retardé

Ce mardi 25 mars à 21h17 UTC, une fusée Soyouz s’est élancée du cosmodrome de Baïkonour avec 3 astronautes à bord de l’Expédition 39 : Alexander Skvortsov, Oleg Artemiev et Steve Swanson [voir leurs bios dans un article précédent].

Leur destination : la Station Spatiale Internationale.

Expedition 39 Launch

Décollage de la Soyouz TMA-12 (source NASA)

Décollage de la Soyouz TMA-12 (source NASA)

L’arrivée de l’équipage à l’ISS était prévu au bout de 4 orbites, soit 6 heures de vol, mais une anomalie a empêché le rendez-vous. Selon les premiers éléments donnés par le Centre de Contrôle russe, le 3e allumage des moteurs du vaisseau Soyouz n’a pas eu lieu car le logiciel de bord n’aurait pas détecté le vaisseau dans la bonne attitude (orientation ou altitude ?)  et donc n’aurait pas envoyé la télécommande d’allumage.

Dorénavant, le rendez-vous est planifié après 34 orbites, ou 2 jours après le lancement, soit jeudi 27 mars à 23h58 UTC. Cette configuration est celle qui a été utilisée pendant 15 ans. A partir du lancement de TMA-08 , le rendez-vous « rapide » a été utilisé lors des derniers lancements des vaisseaux Soyouz ou des cargo Progress.

Les réserves du vaisseau Soyouz, en oxygène, eau, nourriture, épurateurs de CO2 et carburant, sont suffisantes pour supporter les 2 jours en orbite, voire plus. Pendant ces 2 jours, l’équipage pourra aller se détendre les jambes dans les 6 m² du Module Orbital du vaisseau Soyouz, et même y utiliser les toilettes !

Schéma du vaisseau Soyouz (source Wikipedia)

Schéma du vaisseau Soyouz (source Wikipedia)

Pendant ce temps là, les 3 astronautes à bord de l’ISS continuent à faire le tour de la Terre et attendent probablement avec impatience leurs coéquipiers, comme en témoigne cette photo prise par l’astronaute Rick Mastracchio :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *