DART : impact réussi sur un astéroïde

Le 27 septembre à 23h14 UTC, la mission DART a réussi le premier de ses objectifs : percuter la lune Dimorphos de l’astéroïde Didymos.

La caméra DRACO (Didymos Reconnaissance and Asteroid Camera for Optical) à bord de la sonde a servi à la navigation autonome de DART vers sa cible mais a aussi permis d’avoir des images exceptionnelles, quasi en temps réel, de l’astéroïde et de sa lune jusqu’au moment de l’impact :

Les cinq dernières minutes et demie d’images menant à la collision intentionnelle de DART avec l’astéroïde Dimorphos. Ce film de relecture est 10 fois plus rapide que la réalité, à l’exception des six dernières images, qui sont affichées au même rythme que la sonde les a renvoyées. (crédit: NASA / Johns Hopkins APL)

DART a retransmis ces images de sa caméra DRACO sur Terre en quasi temps réel (38 secondes de délai) à l’approche de l’astéroïde. Didymos et sa lune Dimorphos sont visibles au début du film. À la fin, Dimorphos remplit le champ de vision. L’image finale du film montre une partie de Dimorphos de 16 mètres de large. L’impact de DART s’est produit lors de la transmission de l’image finale à la Terre, ce qui a donné une image partielle à la fin de ce film.

Un impact à très grande vitesse

Le système de navigation autonome SMART Nav (Small-body Maneuvering Autonomous Real Time Navigation) et DRACO ont guidé la sonde de 570 kg à travers les 90 000 derniers kilomètres dans l’espace vers Dimorphos, s’y écrasant intentionnellement à environ 22 530 kilomètres par heure, ce qui a dû ralentir légèrement la vitesse orbitale de l’astéroïde.

Dimorphos, environ 2,5 minutes avant l’impact de DART. L’image a été prise par l’imageur DRACO à bord à une distance de 920 kilomètres. Cette image a été la dernière à contenir une vue complète des deux astéroïdes (crédit : NASA / Johns Hopkins APL)

Didymos mesure environ 780 mètres de diamètre. Dimorphos mesure environ 160 mètres de longueur.

La forme des astéroïdes semble avoir surpris plusieurs scientifiques.

Dimorphos vu par DART 11 secondes avant impact à une distance de 68 km (crédit : NASA/Johns Hopkins APL)

Les images des 2 corps permettront aussi aux scientifiques d’en savoir plus sur la constitution de ces vestiges de la formation du Système Solaire.

La dernière image complète de Dimorphos, prise par l’imageur DRACO à environ 12 kilomètres de l’astéroïde et 2 secondes avant l’impact. L’image montre une parcelle de l’astéroïde de 31 mètres de large. Le nord de Dimorphos est vers le haut de l’image (crédit: NASA / Johns Hopkins APL)

DART : premier essai de défense planétaire

DART a ciblé la lune d’astéroïde Dimorphos, un petit corps de seulement 160 mètres de diamètre, orbitant autour de l’astéroïde Dydimos long de 780 mètres. Aucun des deux astéroïdes ne constitue une menace pour la Terre, mais cet essai va permettre d’évaluer les méthodes possibles pour dévier ou détruire des objets géocroiseurs, menaçant la Terre [détails dans DART : premier test mondial de déviation d’un astéroïde pour la Défense Planétaire].

L’impact de DART sur l’astéroïde a été observé par des dizaines de télescopes terrestres et aussi par les télescopes spatiaux Hubble et James Webb (le JWST est à 1/7e de la distance entre la Terre et Dimorphos).

Voici les premières images de l’impact observé depuis la Terre où l’on voit l’éjection de matériaux dans l’espace :

Images de l’impact de DART sur l’astéroïde Dymorphos vu depuis le système ATLAS (Asteroid Terrestrial-impact Last Alert System), un projet de la NASA et de l’Université d’Hawaï pour patrouiller dans le ciel tous les soirs à la recherche d’astéroïdes entrants.

Les astronomes citoyens Patrice Huet et Matthieu Limagne de la Réunion ont capturé avec un télescope Unistellar le moment de l’impact, y compris le bref flash qui s’en ait suivi et un nuage de matière qui a rapidement entouré le système d’astéroïdes binaires.

L’image montre les nuages qui sont apparus quelques minutes après l’impact (23:16:15 sur Terre) (source)

Au moment de l’écriture de cet article, on attend encore les images prises par le cubesat LICIACube qui a été déployé quelques jours avant ce jour fatidique et qui devrait nous faire voir l’impact au plus près.

Mise à jour 27/09/22 20h00 :

Les images de l’impact de DART prises par LICIACube ont été publiées :

Il faut encore attendre aussi les données des télescopes pour savoir si l’impact a modifié l’orbite de l’astéroïde et de sa lune, en attendant la mission européenne Hera en 2026 qui viendra observer le cratère qui a probablement été créé à la surface de Dimorphos.

Source principale

3 réflexions sur “DART : impact réussi sur un astéroïde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.