La Chine à la conquête de la Lune : lancement ce 1er décembre de #Change3

Le prochain lancement chinois est celui de Chang’e-3, ce 1er Décembre depuis le Xichang Satellite Launch Center (Chine) à 17h30 UTC, par une fusée Long March 3B.

Chang'e-3 (Image: Beijing Institute of Spacecraft System Engineering)

Chang’e-3 (Image: Beijing Institute of Spacecraft System Engineering)

Chang’e-3, du nom de la déesse mythologique de la Lune, est une mission vers la Lune, composée d’un atterrisseur et d’un rover à six roues, qui devraient atterrir sur la surface lunaire le 14 décembre.

L'atterrisseur Chang'e-3 (source China Space News)

L’atterrisseur Chang’e-3 (source China Space News)

Le rover YUTU (source Twitter via @ESAstro_trainer)

Le rover YUTU (source Twitter via @ESAstro_trainer)

Chang’e-3 fait suite à Chang’e1 et 2, des sondes lancées respectivement en 2007 et 2010. Chang’e1 a fonctionné 16 mois en orbite lunaire avec différents instruments à bord et a réalisé notamment une cartographie de la Lune. Chang’e2 est toujours en fonctionnement. Après avoir été en orbite lunaire, cette sonde est allé au point de Lagrange L2 démontrant que la Chine pouvait faire des communications « deep space » (espace lointain), puis s’est approché à 3,2 km de l’astéroïde Toutatis en décembre 2012, et continue son chemin à travers l’espace lointain. Chang’e-3 est le prolongement de la phase d’exploration de la Lune par la Chine avant un vol habité.

Si la mission réussie, Chang’e-3 sera le premier objet terrien sur la Lune depuis le « Luna 24 » soviétique en 1976. 

Selon les responsables chinois, Chang’e-3 est la tâche la plus complexe et difficile à ce jour dans l’exploration spatiale de la Chine, ayant nécessité des évolutions technologiques majeures : plus de 80% des technologies mises en oeuvre seraient nouvelles. De plus, la fenêtre de tir est étroite en raison des phases lunaires, et donc le droit à l’erreur est minime.

Le lanceur Long March 3B est le lanceur le plus puissant chinois, a été rempli à moins de 4 heures du lancement selon CCTV (Chinese News)

Long March 3 - Chang'e-3

Long March 3 – Chang’e-3

Peu après le lancement, il est à noter que l’ESOC, le centre de contrôle de l’ESA, aidera la Chine dans le suivi de la sonde lors de son voyage de 5 jours vers la Lune. 

orbit

La phase de croisière de Chang’e3 après le décollage pour arriver en 5 jours en orbite autour de la Lune

La station de suivi en orbite de Kourou (source ESA)

La station de suivi en orbite de Kourou (source ESA)

SI le lancement se déroule comme prévu, un prochain article détaillera l’atterrissage de Chang’e3

Une réflexion sur “La Chine à la conquête de la Lune : lancement ce 1er décembre de #Change3

  1. Pingback: Photos/vidéos du jour : La Chine sur la Lune ! | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *