Artemis 1 : nouvelle tentative ce mercredi 16 novembre

Après plusieurs reports de tir, le compte à rebours de la première mission Artemis, mission sans équipage est à nouveau relancé.

La nouvelle tentative de lancement est programmée ce mercredi 16 novembre entre 6h04 UTC et 8h04 UTC (fenêtre de lancement à partir 7h04 heure de Toulouse).

Le compte à rebours au Kennedy Space Center avec le SLS au fond (crédit Philippe Henarejos)

En cas de report de tir, la première date disponible pour une prochaine tentative est le samedi 19 novembre.

Le SLS a supporté la tempête

Le SLS était resté sur son pas de tir malgré la tempête Nicole qui a touché la Floride un peu plus tôt dans le mois. Des inspections poussées du lanceur ont révélé quelques anomalies dont un calfeutrage abîmé entre la protection au lancement du vaisseau Orion et le système d’abandon en vol. Les responsables de la mission ont estimé qu’il y avait un faible risque que du calfeutrage supplémentaire se détache et présente un risque pour le lancement.

The area where caulk was detached during Hurricane Nicole.
La zone où le calfeutrage sur une interface entre le système d’abandon en vol Orion et l’adaptateur de module d’équipage s’est détaché pendant l’ouragan Nicole (crédit NASA)
Close view of the caulk frayed during Hurricane Nicole.
Une vue rapprochée de la zone (crédit NASA)

Les équipes des systèmes sol du lanceur ont également replacé ces derniers jours un composant d’un connecteur électrique sur le mât des connexions ombilicales entre le lanceur et la tour de lancement. Bien que l’échange du composant n’ait pas complètement résolu le problème, les ingénieurs disposent de sources d’informations redondantes fournies via le connecteur, et donc cela ne devrait pas gêner le lancement.

Artemis 1 pour un ensemble de vérifications

Artemis 1 est le premier test intégré des systèmes d’exploration de l’espace lointain de la NASA : le vaisseau spatial lunaire Orion, le lanceur Space Launch System (SLS) et les systèmes au sol du Kennedy Space Center en Floride. Premier vol d’une série de missions de plus en plus complexes dans le cadre du programme Artemis.

Artemis I Prelaunch (NHQ202211140001)
Vue sur le haut du SLS et le vaisseau Orion le 14/11/2022 (crédit NASA / Bill Ingalls)

Pendant ce vol, Orion sera lancé au sommet de la fusée la plus puissante à ce jour (plus puissante que Saturn V des missions Apollo). Le vaisseau ira plus loin que n’importe quel vaisseau spatial habité jusqu’à maintenant. En effet, le vaisseau ira 64 000 km au-delà de la face cachée de la Lune, soit 48 000 km de plus que l’orbite d’Apollo 13.

Avec un décollage au mercredi 16 novembre, la durée du vol sera de 25 jours, 11 heures et 36 minutes. L’amerrissage est prévu le 11 décembre 2022.

Le déroulé attendu de la mission dans cet article et les charges utiles à bord d’Orion : Objectif Lune : la première mission Artemis.

Les principaux objectifs du test en vol Artemis I sont de démontrer les performances du bouclier thermique de la capsule Orion dans les conditions de rentrée d’une orbite lunaire (beaucoup plus contraignant que depuis une orbite comme l’ISS), de démontrer les opérations et les installations pendant toutes les phases de la mission et de récupérer le vaisseau spatial après l’amerrissage, avec en ligne de mire le vol Artemis 2 avec cette fois-ci un équipage à bord d’Orion.

Pour suivre le lancement, plusieurs possibilités : sur NASA TV, ESA TV, les chaînes de Ciel et Espace et Futura Sciences et les streamers Techniques Spatiales, Hugo Lisoir, Whitney, et bien d’autres ! (perso je ne ferai pas de direct)

Photos de couverture : le SLS le 14/11/22 crédit NASA / Joel Kowsky et Bill Ingalls

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.