[video] Actualités spatiales de juillet

L’actualité spatiale de juillet en images :

 

 

En bref et en complément de la vidéo :

 

Décès de Christopher Columbus Kraft, directeur de vol légendaire de la NASA

Cris Kraft au centre, avec Gene Kranz, célèbre directeur de vol (à gauche) sur le vol Gemini 6 en 1965 (credit NASA)

Christopher Columbus Kraft Jr., l’un des ingénieurs fondateurs de la NASA, son premier directeur de vol et l’un des principaux architectes des programmes Apollo et de navette spatiale, est décédé à l’âge de 95 ans, le 22 juillet.

Kraft s’est vu rapidement confier la lourde tache d’élaborer des règles et des procédures permettant de gérer en toute sécurité le vol d’un humain dans l’espace et son retour sain et sauf sur Terre. Kraft a rédigé ces règles et il a embauché les directeurs et les contrôleurs de vol des programmes Mercury, Gemini et Apollo. Selon Neil Armstrong, Kraft était devenu le « contrôle » de Mission Control. Aujourd’hui, le centre de contrôle de mission de la NASA à Houston porte son nom: le centre de contrôle de mission Christopher C. Kraft Jr..

A lire : Disparition de Chris Kraft

 

Nouvel échec pour Momo

La fusée légère Momo-4 de la start-up japonaise Interstellar Technologies Inc.  a échoué le 27 juillet à placer sur orbite .

Selon I’entreprise, le véhicule n’a atteint que 13 km d’altitude avant de s’abîmer en mer à 9 km au large de son site de lancement de Taiki, sur l’ile d’Hokkaido, l’ordinateur de bord ayant détecté une anomalie et arrêté le moteur.

Ils n’ont pas réussi à renouveler la réussite de mai dernier où Momo était devenue la première fusée à financement privé du Japon à atteindre une altitude de plus de 100 kilomètres [Actualités spatiales du 29 avril au 5 mai : panne à l’ISS, Long March, New Shepard, Momo, Falcon 9 et Electron], parès 2 échecs.

 

DSLWP-B : c’est fini

Le 31 juillet, le micro-satellite Longjiang-2 ou DSLWP-B qui était en orbite lunaire depuis plus d’un an, s’est écrasé comme prévu sur la surface de la Lune. 

Ce petit satellite de 47 kg avait décollé en même temps que le satellite Queqiao en mai 2018, le satellite qui relaie les données de la mission Chang’e4 sur la face cachée de la Lune. Il comportait une caméra optique développée par l’université du Roi Abdulaziz pour les Sciences et la technologie d’Arabie Saoudite, qui nous a donné de bien belles images de la Terre et de la Lune [La face cachée de la Lune et la Terre depuis un satellite chinois et Images du jour : la Terre et la Lune par un satellite chinois]

La Terre et la surface lunaire par Longjiang-2/DSLWP-B en septembre 2018 (credit MingChuan Wei, Institut de technologie de Harbin)

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.