L’actualité spatiale de la semaine du 5 mars : Falcon 9 / Hispasat et Soyouz / O3b

Une semaine classique dans le spatial. Quelques lancements, un anniversaire et bientôt un nouvel équipage pour l’ISS.

Et de 50 pour Falcon 9

Le cinquantième lancement d’une Falcon 9 a eu lieu le mardi 6 mars, à 5h33 UTC depuis Cap Canaveral en Floride après de multiples reports dus à des vérifications supplémentaires sur la coiffe et aussi à un conflit avec le lancement Atlas 5 de la semaine dernière. Photos SpaceX :

Hispasat 30W-6 Mission

Hispasat 30W-6 Mission

Avec une masse de lancement de 6092 kg, le satellite de télécommunication Hispasat 30W-6 construit par SSL est la deuxième charge utile GTO la plus lourde lancée sur Falcon 9 jusqu’à présent et la plus lourde sur un booster (potentiellement) récupérable. Une fois sur orbite géostationnaire, il desservira les Amériques et des Caraïbes, l’Afrique du Nord, l’Europe et la Méditerranée, notamment sur l’Espagne et le Portugal.

Le satellite Hispasat 30W-6 en essais (credit SSL)

Le booster n°1044 utilisé pour cette mission n’a pu être récupéré en raison des mauvaises conditions météo en mer qui ont empêché la barge d’aller sur la zone de récupération.

Il s’agissait du 22e lancement d’affilée réussi pour SpaceX et déjà le 5e en 2018.

Premier lancement Soyouz de l’année depuis la Guyane

Une fusée Soyouz-ST-B a décollé du Centre Spatial Guyanais le vendredi 9 mars à 17h10 UTC pour mettre en orbite quatre satellites améliorés pour la constellation de satellites de télécommunications O3b, filiale de SES.

Lancement Soyouz / O3b du 09/03/2018 (credit ESA/CNES/Arianespace – Photo Optique Video du CSG – S. Martin)

Les 4 satellites, construits par Thales Alenia Space, vont rejoindre les 12 autres satellites déjà en orbite MEO (Medium Earth orbit) à 8000 km d’altitude afin de fournir des communications voix et données aux opérateurs mobiles et aux fournisseurs de services Internet par satellite aux « 3 autres milliards » (Other 3 billion) de personnes dans les pays émergents. Il s’agit du quatrième lancement depuis 2013 pour O3b par une Soyouz par Arianespace (25 juin 2013, 10 juillet 2014 et 18 décembre 2014). Selon SES Networks, le réseau O3b transmet des signaux Internet au Département de la défense des États-Unis et à de nombreuses nations insulaires: Palaos, Micronésie, Kiribati, Nauru, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Îles Salomon, Vanuatu et les Îles Cook, Timor oriental et Samoa. Les marchés africains ont également adopté l’utilisation de l’O3b, avec des services Internet vers le Tchad, le Soudan du Sud, la Somalie, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Cameroun, l’Angola et Madagascar. Les îles Galapagos et l’île de Pâques ont également reçu des services Internet via les satellites O3b, ainsi que des parties du Pérou et du bassin amazonien au Brésil.

Les 4 satellites O3B sur l’adaptateur lanceur avant leur lancement du 09/03/2018 (©ESA/CNES/Arianespace)

Il s’agissait du 18e vol d’une Soyouz européenne, depuis le premier vol en octobre 2011. Plus d’informations dans le kit de lancement.

En bref

Il y a 10 ans le premier cargo européen automatique

A retrouver ici : Il y a 10 ans, le premier ATV pour l’ISS

Arrivée de l’ATV 5 à l’ISS le 12/08/14 (photo Oleg Artemyev)

Le prochain équipage de l’ISS est arrivé à Baïkonour

Ricky Arnold, Oleg Artemyev et Drew Feustel, le prochain équipage pour l’ISS, et leur équipage de réserve constitué à ce jour d’Alexey Ovchinin et Nick Hague, sont arrivés la semaine dernière au Cosmodrome de Baïkonour pour les derniers préparatifs. Le lancement est actuellement prévu le 21 mars à bord du Soyouz MS-08. (Détails à venir dans un prochain article).

L’Expedition 55/56 à Baïkonour : (de gauche à droite) Ricky Arnold, Oleg Artemyev et Drew Feustel (credit Roscosmos)

L’équipage de réserve de l’Expedition 55/56 à Baïkonour : Alexey Ovchinin et Nick Hague (credit Roscosmos)

Plus de photos

Une réflexion sur “L’actualité spatiale de la semaine du 5 mars : Falcon 9 / Hispasat et Soyouz / O3b

  1. Effectivement, l’équipage de Soyouz MS-08 / ISS 55-56 n’a pour doublures que les deux seuls Aleksey Ovchinin et Tyler N. « Nick » Hague. Ils seront rejoints par Nikolay Tikhonov afin de former l’équipage de Soyouz MS-10 / ISS 57-58. S’il y avait eu un 3e membre d’équipage dans le « backup crew », ça aurait dû être un Américain.

    Soyouz MS-08 / ISS 55-56 sera le 2e vol spatial d’Oleg G. Artemyev (après Soyouz TMA-12M / ISS 39-40), le 3e d’Andrew Jay « Drew » Feustel (après STS-125 / Atlantis F-30 / Hubble SM-4 et STS-134 / Endeavour F-25 / ISS) et le 2e de Richard Robert « Ricky » Arnold II (après STS-119 / Discovery F-36 / ISS).

    NB : « Crewing » de Soyuz MS-08 / ISS 55-56 :

    1) Aleksandr Skvortsov, Jr – Denis Matveyev – x (US) ;
    2) Sergey Prokop’yev – Oleg Artem’yev – x (US) ;
    3) Sergey Prokop’yev – Oleg Artem’yev – Andrew Feustel ;
    4) x (Russe) – Andrew Feustel – x (SP = « spaceflight participant ») ;
    5) Sergey Prokop’yev – Oleg Artem’yev – Andrew Feustel (à nouveau) ;
    6) x (Russe) – Andrew Feustel – Shannon Walker ;
    7) x (Russe) – Andrew Feustel – Richard Arnold ;
    8) Oleg Artem’yev – Andrew Feustel – Richard Arnold.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.