L’actualité spatiale de la semaine du 16 avril : Proton, Falcon 9 et TESS, réhausse de l’ISS

Deux lancements cette semaine et la préparation au prochain changement d’équipage de l’ISS.

Réhausse de l’orbite de l’ISS

Mercredi 18 avril, une manœuvre de correction d’orbite de la Station Spatiale Internationale a été effectuée. La propulsion du cargo Progress MS-08, amarré à l’ISS, a été activée. La durée de fonctionnement du système de propulsion a été de 126,5 secondes. La Station a alors reçu une augmentation de sa vitesse de 0,25 m/s.

Configuration actuelle de l’ISS avec 4 vaisseaux : les Soyouz MS-07 et MS-08, le cargo Dragon CRS-14 et le cargo Progress MS-08 (credit NASA)

Cet ajustement d’orbite a été réalisé dans le but d’avoir des conditions balistiques favorables pour l’atterrissage à venir du vaisseau habité Soyouz MS-07, prévu pour le 3 juin, et l’arrivée du Soyouz habité MS-09 prévue actuellement au 6 Juin avec un nouvel équipage dont l’Européen Alexander Gerst, pour son 2e vol dans l’ISS.

Premier lancement Proton de l’année

Le lanceur russe Proton a enfin réalisé son premier vol de l’année. Le mercredi 18 avril, Proton a décollé du Cosmodrome de Baïkonour à  22h12 UTC.

Photo sur le site du Ministère de la Défense russe pour le lancement de Proton / Blagovest 12L du 18/04/2018, mais il semblerait que ce soit le décollage de Blagovest 11L

Roscosmos a confirmé la séparation du satellite de l’étage supérieur Breeze-M de la fusée sur l’orbite prévue environ 10 heures après le décollage. Le satellite Blagovest N°12L est le second de ce type sur 4 a être placé sur orbite géostationnaire, Blagovest n°11L ayant été lancé en août 2017. Il s’agit d’un satellite de télécommunications à double usage, civil et militaire, pour le ministère russe de la défense. Il a pris le nom officiel de Cosmos 2526, le numéro suivant dans la liste de nommage du gouvernement russe pour les vaisseaux spatiaux militaires.

Un problème avec l’un des équipements du satellite, selon le média russe TASS, avait retardé le lancement de décembre à février.

Proton devrait réaliser en tout 5 lancements en 2018, 4 pour le gouvernement russe (dont celui-ci) et un commercial par International Launch Services.

La vidéo du lancement via kosmonavtika.com

TESS le chasseur d’exoplanète a décollé

Une Falcon 9 a décollé mercredi 18 avril à 22h51 UTC depuis le pas de tir LC-40 de Cap Canaveral en Floride, avec à son bord un nouveau télescope spatial, TESS.

Décollage le 18/04/2018 de la mission TESS à bord d’une Falcon 9 (credit Space X)

La fusée était de capacité très supérieure à celle nécessaire pour mettre sur orbite ce petit satellite de 350 kg. Du coup, SpaceX a effectué une nouvelle tentative d’atterrissage du premier étage de la Falcon 9, bien qu’il s’agissait de la dernière version Block 4 du lanceur (SpaceX va passer à la version Block 5 avec quelques évolutions notables, j’y reviendrai lors d’un prochain lancement). L’atterrissage a été fait avec succès sur la barge Of Course I Still Love You, un peu plus de 9 minutes après le décollage. Il s’agit du 24e atterrissage réussi des étages Falcon 9, à la fois sur terre ou sur une barge en mer.

Image du direct de SpaceX montrant la phase finale du retour du premier étage de la Falcon 9 sur la barge OCISLY

TESS, pour Transiting Exoplanet Survey Satellite, a pour mission la détection d’exoplanètes. Les détails dans TESS, le nouveau traqueur d’exoplanètes

La vidéo complète du lancement :

En bref

GSAT-6A, la cause de l’anomalie annoncée

Le 29 mars dernier, le lanceur GSLV a mis sur orbite le satellite de télécommunications indien GST-6A. Mais moins de 2 jours après le lancement, l’agence spatiale indienne, l’ISRO a déclaré avoir perdu contact avec le satellite peu de temps après.

L’un des responsables de l’ISRO a déclaré cette semaine qu’il y aurait eu un court-circuit dans le système électrique du satellite. « Nous avons localisé le satellite immédiatement après la perte de contact, nous continuons à voir le satellite, et nous essayons d’envoyer des commandes, mais le satellite est en train de tomber et n’est pas sous contrôle. Des télécommandes ont été envoyées et nous espérons qu’un jour il commencera à recevoir ces commandes et que nous serons en mesure de l’amener en mode sans échec. Par le passé, certains satellites ont répondu après des mois d’absence de contact», a déclaré ce responsable.

Le prochain lancement d’Ariane 5 prévu le 25 mai reporté ?

Selon des sources sur place du forum de la Conquête Spatiale, le satellite GSAT-11 de l’ISRO qui devait prendre place à bord du prochain lancement Ariane 5 VA243 doit retourner en Inde. Le lancement est donc reporté. Serait-ce pour investigations suite à l’anomalie de GSAT-6A ? Rien d’officiel n’a été annoncé pour l’instant. Le second satellite, Azerspace2, n’est quant à lui pas encore arrivé à Kourou.

Retard pour la Falcon Heavy

Le prochain vol de la Falcon Heavy, qui a été longtemps programmé pour juin 2018, est décalé de trois mois et interviendrait donc au plus tôt en septembre.

Décès du cosmonaute Vladimir Lyakhov

Le cosmonaute ukrainien Vladimir Afanasiyevich Lyakhov est décédé le 19 avril à l’age de 76 ans. Il a réalisé 3 vols spatiaux et a presque cumulé 1 an dans l’espace avec 333 jours. Il a séjourné dans les stations Salyut 6 et 7 et Mir. Il a réalisé en tout 3 sorties dans l’espace. Sa biographie détaillée sur kosmonavtika.com.

Vladimir Afanasiyevich Lyakhov (credit Roscosmos)

Le résumé de la semaine en vidéo :

 

 

Une réflexion sur “L’actualité spatiale de la semaine du 16 avril : Proton, Falcon 9 et TESS, réhausse de l’ISS

  1. A noter qu’à l’issue de son 2e vol spatial, à savoir Soyuz T-9 / Salyut 7 expédition 2 (et Kosmos 1443), effectué en compagnie d’Aleksandr Aleksandrov du 27 juin au 23 novembre 1983, Vladimir Lyakhov occupait, juste derrière Valeriy Ryumin (ou Rioumine), le 2e rang dans le classement des astronautes et cosmonautes pour ce qui est de la durée cumulée de leurs vols spatiaux.

    Il occupe actuellement (le 30 avril 2018) la 46e place dans ce classement où il est également le 38e Russe ou assimilé (vu qu’il était Ukrainien).

    Bien entendu, ce classement n’est que provisoire ; il change pratiquement tous les jours !…

    Il fut aussi, cette fois par ordre chronologique, le 91e homme (au sens large) de l’espace, vols orbitaux seuls.

    Sur les 553 hommes (au sens large) qui ont effectué des vols orbitaux, il est le 93e à décéder.
    C’est un classement dont on pourrait volontiers se passer mais c’est la vie !…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.