Zhurong : 100 jours sur Mars

Le rover chinois de la mission Tianwen-1 a atterri sur le sol martien le 15 mai 2021. Il a désormais dépassé les 100 jours de mission.

Dernier panorama de Mars par Zhurong publié le 30/08/2021 (crédit CNSA)

Une réussite fêtée le 30 août dernier en Chine avec l’émission de pièces commémoratives en or et en argent pour la première mission d’exploration de Mars de la Chine.

Premières pièces commémoratives en or et en argent de la première mission d’exploration de Mars en Chine (de gauche à droite, pièce d’argent de 30 g, pièces d’or de 150 g et pièce d’or de 8 g (crédit Banque populaire de Chine)

Prévu pour fonctionner 3 mois au minimum, Zhurong va continuer d’explorer le sol de la planète rouge encore quelques temps car il semble « en forme ».

Déjà plus d’un kilomètre sur le sol martien

Grâce à ses 2 caméras montées sur un mât permettant de planifier ses déplacements depuis la Terre, Zhurong avance rapidement : au 30 août, Zhurong avait parcouru 1064 mètres au sud du site d’atterrissage. Beaucoup plus rapide par exemple que Curiosity qui n’avait atteint son premier kilomètre qu’au Sol 335, bien que les 2 rovers ne soient comparables ni en taille ni en mission.

L’orbiteur Tianwen-1 est en orbite depuis 403 jours et se trouve à environ 392 millions de kilomètres de la Terre. Le 24 août, une caméra haute résolution a été utilisée pour imager la zone d’atterrissage, et une image de résolution de 1 mètre a été obtenue. L’image montre une trace claire du rover sur laquelle le trajet a été identifié (ligne jaune) (crédit CNSA)

Les 2 cameras du rover prennent également des images des rochers à proximité pendant que le rover est à l’arrêt. Une caméra multispectrale placée entre ces deux imageurs de navigation et un laser étudient les minéraux présents dans ces roches.

Image prise par Zhurong publiée le 9 juillet montrant les roches à la surface de Mars alors que le rover avait parcouru plus de 300 mètres après son atterrissage (crédit CNSA)

Le premier rover martien équipé d’un magnétomètre pour mesurer le champ magnétique à proximité nous permettra peut-être d’en savoir plus pourquoi Mars a perdu son puissant champ magnétique, un événement qui a transformé la planète en un endroit froid et sec, peu propice à la « vie ».

50 jours d’hibernation à venir

Zhurong et Tianwen-1 vont désormais rentrer en « hibernation ». En effet, de la mi-septembre à la fin octobre, la Terre et Mars et le Soleil en quasi-ligne droite et Mars sera le plus éloigné de la Terre. Pendant cette phase, le rayonnement électromagnétique du Soleil affectera grandement la communication entre le rover, l’orbiteur et le centre de contrôle sur Terre (la Chine n’a qu’un seul orbiteur comme relais). Du coup, le centre de contrôle va mettre l’orbiteur et le rover en mode « sans échec », c’est-à-dire avec le minimum de fonctions vitales comme le contrôle thermique mais les instruments scientifiques seront éteints. Après le transit solaire, l’orbiteur choisira l’opportunité d’entrer sur l’orbite de la mission de télédétection pour effectuer une exploration globale de Mars par télédétection, tout en tenant compte de la communication relais de la poursuite de la mission du rover sur Mars.

Tous les articles sur la mission Tianwen-1 et le rover Zhurong

Image de couverture : illustration d’artiste du rover sur Mars et cette image sans le tracé rajouté

L’orbiteur Tianwen-1 est en orbite depuis 403 jours et se trouve à environ 392 millions de kilomètres de la Terre. Le 24 août, une caméra haute résolution a été utilisée pour imager la zone d’atterrissage, et une image de résolution de 1 mètre a été obtenue. L’image montre une trace claire du rover sur laquelle le trajet a été identifié (crédit CNSA)

Actuellement, j’ai peu de temps pour publier sur le blog d’où le retard de cette publication et de celles à venir.

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.