Une nouvelle rentrée incontrôlée de Long March 5B

Article initialement publié le 29/07/22 à 22h00 puis mise à jour le 30/07/22 à 10h00 et à 18h00, et le 31 juillet à 18h30.

Une Long March 5B a décollé le 24 juillet pour amener sur orbite le nouveau module Wentian pour la station spatiale chinoise (CSS).

La Long March 5B au décollage le 24/07/2022 (crédit CMSA)

La Long March 5B (ou Chang Zhen 5B / CZ-5B) ne comporte pas de second étage (contrairement à la Long March 5) afin d’avoir une très grande coiffe, spécialement conçue pour transporter les longs et gros modules de la station spatiale. C’est donc l’étage central qui a mis sur orbite le module Wentian.

Le 24 juillet, une fois la séparation lanceur effectuée à une altitude d’environ 240 km, l’étage central n’a pas fait de manœuvre de désorbitation pour faire tomber le point bas de son orbite (périgée). Le corps de fusée vide est maintenant sur une orbite elliptique autour de la Terre. Faute de propulsion, et vu la faible altitude, il va redescendre naturellement faire une rentrée atmosphérique. Et il ne semble pas que la Chine contrôle ce retour vers la Terre.

Troisième vol, troisième rentrée incontrôlée

C’est une mauvaise habitude pour les responsables de la Long March 5B. En 2020, la rentrée atmosphérique du premier vol CZ-5B au-dessus de l’Afrique avait entraîné des débris impactant le sol mais sans faire de blessés. En 2021, le lancement du premier module de la CSS avait donné lieu à une rentrée incontrôlée.

Des morceaux de l’étage central de Long March 5B se sont écrasés près de N’guinou, en Côte d’Ivoire, le 11 mars 2020. Une maison aurait été endommagée. La pièce sur l’image aurait une longueur de 12 m et a été récupérée près du village de Mahounou (via Twitter @zolgafolDaniel)

A ce jour, aucune loi spatiale n’oblige la Chine à faire des modifications de son lanceur pour une rentrée contrôlée.

Une rentrée sous surveillance

Plusieurs organismes surveillent les débris spatiaux et font des prédictions de la rentrée atmosphérique de l’étage de CZ-5B, un débris catalogué 53240 / 2022-085B.

Évolution de l’orbite de Long March 5B (53240 / 2022-085B) avec l’outil d’analyse de mission GMAT par Marco_Langbroek

Voici les dates et horaires de rentrée estimés au moment où j’écris l’article :

Mise à jour le 30/07/22 à 10h30 et à 18h00

OrganismeUS Space CommandEntreprise AerospaceOrganisme européen EU Space Surveillance and Tracking (EU SST)
Date/heure de la dernière estimation30 juillet à 05:43:00 UTC30 juillet à 15:57:23.504 UTC30 juillet à 13:50 UTC
Mise à jour le 30/07/22 à 10h30
Date/heure estimée de la rentrée atmosphérique
30 juillet à 17:47:00 UTC +/- 300 minutes (5 heures)30 juillet à 18:16 UTC ± 5 heures30 juillet à 20:53:53 UTC ±347 min
Mise à jour le 30/07/22 à 18h30
Date/heure estimée de la rentrée atmosphérique
30 juillet à 16:50:00 (UTC) +/- 31 minutes30 juillet à 17:08 UTC ± 1 heure30 juillet à 17:24 UTC ± 58min
Localisation de la rentrée atmosphérique à la dernière estimationlatitude -9.1, longitude 100
soit dans l’Océan Indien au sud de la Malaysie
voir image ci-dessousvoir image ci-dessous
Trajectoires de rentrée de CZ-5B pour Aerospace – estimation du 30/07 à 5h43 UTC : les emplacements de rentrée possibles se trouvent n’importe où le long de la trajectoire au sol bleue et jaune. Les zones non sous la ligne ne sont pas exposées aux débris.
L’icône jaune montre l’emplacement de l’objet au milieu de la fenêtre de rentrée. Ligne bleue : incertitude de la trajectoire au sol avant le milieu de la fenêtre de rentrée (coche à des intervalles de 5 minutes). Ligne jaune – incertitude de la trajectoire au sol après le milieu de la fenêtre de rentrée (coche à des intervalles de 5 minutes). Ligne blanche – séparateur jour / nuit au milieu de la fenêtre de rentrée.
Trajectoires de rentrée de CZ-5B pour Aerospace – estimation du 30/07 à 15h57 UTC : les emplacements de rentrée possibles se trouvent n’importe où le long de la trajectoire au sol bleue et jaune. Les zones non sous la ligne ne sont pas exposées aux débris.
L’icône jaune montre l’emplacement de l’objet au milieu de la fenêtre de rentrée. Ligne bleue : incertitude de la trajectoire au sol avant le milieu de la fenêtre de rentrée (coche à des intervalles de 5 minutes). Ligne jaune – incertitude de la trajectoire au sol après le milieu de la fenêtre de rentrée (coche à des intervalles de 5 minutes). Ligne blanche – séparateur jour / nuit au milieu de la fenêtre de rentrée.
Carte de toute la trajectoire au sol par EU SST – Estimation au 29/07/22 à 17h30 UTC.
Lignes vertes: trajectoire au sol pendant la fenêtre de rentrée.
Marqueur : centre de la fenêtre de rentrée prévue. Remarque: les emplacements de rentrée possibles se trouvent n’importe où le long des lignes vertes. Le point de rentrée est considéré comme étant à une altitude de 80 km.
Carte de toute la trajectoire au sol par EU SST – Estimation au 30/07/22 13h50 UTC.
Lignes vertes: trajectoire au sol pendant la fenêtre de rentrée.
Marqueur : centre de la fenêtre de rentrée prévue. Remarque: les emplacements de rentrée possibles se trouvent n’importe où le long des lignes vertes. Le point de rentrée est considéré comme étant à une altitude de 80 km.

Ces incertitudes sont dues au frottement sur le débris des rares particules de l’atmosphère terrestre au-delà des 100 km qui connaît des fluctuations à cause du vent solaire. De plus, ces fluctuations ne sont pas homogènes sur tout le globe.

L’objet CZ-5B a une masse estimée à 22 tonnes et une taille d’environ 53 m. Il est estimé qu’entre 20 à 40% de la masse d’un grand objet atteindra le sol, mais cela dépend de la conception de l’objet (matériaux utilisés par exemple et donc résistance à la chaleur de la rentrée). Dans le cas de CZ-5B, Aerospace estime qu’entre 5 et 9 tonnes survivront à la rentrée : essentiellement des petits et moyens réservoirs et de gros composants des moteurs (souvent constitués de pièces en titane), plus ou moins intacts.

À mesure que le temps de rentrée diminue, l’incertitude se rétrécira et les prévisions d’horaire et de lieu deviendront plus précises.

Illustration du rétrécissement de la fenêtre de prédiction au fil du temps pour la rentrée incontrôlée actuelle de Long March 5B au 29/07/2022 (crédit EU SST)

NDLR : je mettrai à jour l’article au fil des annonces de l’affinement de la trajectoire.

Mise à jour du 31 juillet à 18h30

Une rentrée au-dessus de l’Océan Indien

Images de la rentrée atmosphérique depuis Kuching en Malaisie

L’US Space Command a confirmé que la Long March 5B (CZ-5B, # 53240) est rentrée dans l’Océan Indien vers 16h45 UTC le 30 juillet.

Sur la base de ses analyses EU SST et des informations externes, EU SST confirme que l’objet CZ-5B a été « décomposé » le 30/07/2022 à 16:45 UTC ± 15 minutes.

Cette illustration d’Aerospace montre le centre de la fenêtre de rentrée prévue de 17:08 UTC ± 1 heure avec plusieurs intervalles de 5 minutes avant le centre de la fenêtre explicitement étiqueté. En rouge est la dernière prédiction de rentrée de l’US Space Command à 16:50 UTC avec une incertitude de ± 1 minute. L’emplacement de Kuching, en Malaisie, où plusieurs observations de la rentrée juste avant 17h00 UTC ont été signalées, est également indiqué.

Je n’ai pas trouvé pour l’instant d’informations sur d’éventuels débris arrivés sur Terre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.