Un météoride s’invite lors de l’éclipse de Lune du 21 janvier

Lundi 21 janvier, ceux qui avaient la chance d’avoir une vue dégagée de tous nuages ont pu observer un phénomène naturel et magnifique : une éclipse lunaire.

L’éclipse était visible depuis le centre de l’Océan Pacifique, le continent américain, l’Europe, et l’Afrique.

Le maximum de l’éclipse a eu lieu à 6h12 heure de Paris pour la France métropolitaine.

Photo de l’éclipse lunaire du 21/01/2019 depuis le sud-est de la France, par M.A. Sanguy (credit Espace & Exploration)

Au moment du maximum, la Lune se trouvait à 357 718 kilomètres de notre planète et son diamètre apparent était de 33’24 » (0,56°), soit environ 6,7% plus grand que la moyenne.

Depuis la Station Spatiale Internationale, le phénomène était moins éblouissant

L’éclipse de Lune vue depuis l’ISS par le cosmonaute Oleg Kononenko (credit Roscosmos)

Un météoride percute la Lune en pleine éclipse

Un bref éclair sur l’hémisphère occidental de la Lune, près de l’équateur, a été observé par plusieurs astronomes. de par le monde.

L’observatoire San Vicente à Laloma en Colombie a pu capturer le météoride avant impact :

Météoride observé par l’observatoire San Vicente en Colombie le 21/01/2019 (credit Jonathan Ospina, Sergio López, Mauricio Gaviria)

Une étude approfondie des vidéos disponibles et des images haute résolution a montré que l’impact était survenu à 4h41 UTC,  juste avant le début de la totalité.  Des estimations basées sur la durée de l’éclair enregistrée par les télescopes MIDAS, Moon Impacts Detection and Analysis System (système de détection et d’analyse d’impacts sur la Lune) dans le sud de l’Espagne, indiquent que la masse de l’impacteur était d’environ 10 kilogrammes et aurait créé un cratère de sept à dix mètres de diamètre.

Le météoride lunaire du 21/01/2019 observé depuis Boa Vista , une île du Cap-Vert (credit : APOD / Petr Horálek)

Le Dr Petro, responsable scientifique de la mission Lunar Reconnaissance Orbiter de la NASA a appelé les astronomes amateurs du monde entier d’envoyer leurs données de l’événement afin que les scientifiques puissent utiliser LRO pour en savoir plus sur l’impact.

Sur cette vidéo en direct de l’observatoire Griffith de Los Angeles aux Etats-Unis, on peut voir l’impact se faire à 3h43 et 11 secondes de la vidéo :

 

Et si vous voulez en savoir plus sur ce phénomène de « Lune de sang « comme on a pu le lire dans des médias généralistes, voici des explications à portée de tous :

https://youtu.be/xOm9ue3GWcw

Publicités

1 commentaire sur “Un météoride s’invite lors de l’éclipse de Lune du 21 janvier”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.