Rêves d'Espace

Un site sur l'actualité spatiale : les vols habités, les lancements, l'exploration de l'espace, les grandes missions actuelles et futures

ISS, CSS & vols habités en orbite basse

Starliner CFT : séjour (encore) prolongé à l’ISS

Le premier vol avec équipage à la Station Spatiale Internationale du vaisseau Starliner de Boeing, le CFT (Crew Flight Test) ne devait durer que quelques jours. La NASA a indiqué le 21 juin que le retour sur Terre de Sunita Williams et Butch Wilmore était retardé jusqu’à début juillet.




Le Starliner amarré à l’ISS vu depuis une autre zone de la Station, avec en fond une aurore boréale (crédit : l’astronaute Matthew Dominick)

Arrivé à l’ISS le 6 juin, le vaisseau devait initialement en partir le 14 juin. Le départ avait été retardé une première fois le 18 juin pour cause de sortie spatiale prévue le 13 juin (finalement annulée pour cause d’inconfort du scaphandre pour l’astronaute Matthew Dominick). Puis, la NASA annonçait un report au 22 juin pour récolter davantage de données sur le vaisseau. Le 18 juin, la NASA annonçait encore un décalage du désamarrage au 26 juin.

La NASA et Boeing prennent du temps supplémentaire pour analyser les données du vaisseau, notamment sur le système de propulsion qui connaît des fuites connues avant le décollage mais aussi nouvelles pendant le vol, et sur la performance des moteurs de contrôle d’attitude (RCS) qui ont connu quelques soucis avant l’amarrage [Le vaisseau Starliner de Boeing réussit son premier amarrage avec équipage à l’ISS]. Le module de service du Starliner ne rentrera pas sur Terre (il est largué juste après la désorbitation) et donc les données ne peuvent être récoltées qu’en orbite.

Un essai des moteurs a été réalisé il y a quelques jours. Tous les propulseurs RCS sauf un, fonctionnaient bien et les fuites d’hélium dans le système de propulsion avaient diminué lors de l’essai.

La NASA justifie aussi ce report du départ de l’ISS par le besoin d’avoir une durée de données équivalentes à la première mission habitée du Crew Dragon, Demo-2, qui avait duré 2 mois dans l’espace.

Deux sorties spatiales, EVA 90 et 91, sont également prévues dans l’intervalle : les 24 juin et 2 juillet.

Le retour au plus tôt en fonction de la dernière EVA est donc au 4 juillet.

Une réflexion sur “Starliner CFT : séjour (encore) prolongé à l’ISS

  • Michel Clarisse

    C’est une nouvelle “affaire des fuites” ! une de plus !…

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.