Soyouz TMA-20M sur le pas de tir pour son lancement vendredi 18 mars : destination l’ISS

Un vaisseau Soyouz, le TMA-20M, est prêt pour son lancement ce vendredi 18 mars à 21h26 UTC (ou 22h26 heure de Paris) depuis le Cosmodrome de Baïkonour à destination de la Station Spatiale Internationale.

Sur le pas de tir le 16 mars

Le 16 mars, comme le veut la tradition russe, en commémoration du premier vol de Youri Gagarine sur ce même pas de tir, le roulage de la fusée Soyouz a eu lieu au lever du soleil.

L’année Gagarine

Logo de l'année Gagarine " POYEKHALI ! 55" [Allez !] (credit Roscosmos)

Logo de l’année Gagarine  » POYEKHALI ! 55  » [Allez !] (credit Roscosmos)

2016 a été proclamée comme « année Yuri Gagarin » par Roscosmos. Selon Roscosmos, des événements et des expositions sont prévus.

A cet effet, limage de Yuri Gagarine  a été ajoutée sur le lanceur pour marquer la commémoration de l’agence russe du vol historique de Gagarin le 12 avril 1961.  Yuri Gagarin, qui aurait eu 82 ans le 9 mars, est mort dans le crash de son avion à réaction le 27 mars 1968.

La coiffe affichant le portrait de Gagarin sera larguée de la fusée Soyuz environ deux minutes et 40 secondes après le décollage ce vendredi.

Les astro/cosmonautes Jeff Williams, Alexey Ovchinin et Oleg Skripochka posant devant la coiffe du lanceur Soyuz TMA-20M arborant le logo de l'année Gagarine (Credit: RSC Energia)

Les astro/cosmonautes Jeff Williams, Alexey Ovchinin et Oleg Skripochka posant devant la coiffe du lanceur Soyuz TMA-20M arborant le logo de l’année Gagarine (Credit: RSC Energia)

Un équipage de 3 hommes pour l’ISS

Les cosmonautes russes Oleg Skripochka et Alexey Ovchinin  et l’astronaute américain Jeff Williams vont rejoindre l’ISS et les 3 hommes actuellement à bord, Tim Kopra, Tim Peake et Yuri Malenchenko. Ils formeront l’Expedition 47.

C’est Alexey Ovchinin qui sera le commandant du Soyouz TMA-20M. Ce sera son premier vol et il deviendra alors le 544e humain à effectuer au moins une orbite terrestre, 55 ans après Gagarin.

Un lancement à suivre en direct sur NASA TV et sur Twitter #Soyuz et #Exp47

 

 

3 réflexions sur “Soyouz TMA-20M sur le pas de tir pour son lancement vendredi 18 mars : destination l’ISS

  1. Ce sera en effet le premier vol d’Alexey (ou Aleksei) N. Ovchinin, le second d’Oleg I. Skripochka et le 4e de Jeffrey N. Williams. Cette mission ISS 47-48 sera la dernière d’un Soyuz TMA-M.

    Ils ont pour « doublures » (back-up crew) Sergei Ryzhikov, Andrei Borisenko et Robert Shane Kimbrough qui voleront (en principe) à bord de Soyuz MS-02 pour la mission ISS 49-50 (prévue du 23 septembre 2016 au 25 février 2017).

    Aleksei Nikolayevich Ovchinin sera (si tout va bien) le 544e homme de l’espace (vols orbitaux seuls) et le 119e « russe ou autre ex-soviétique ».

    Oleg Ivanovich Skripochka a déjà effectué la mission Soyuz TMA-01M / ISS 25-26.
    Il fut le 516e homme de l’espace (vols orbitaux seuls) et le 105e « russe ou autre ex-soviétique ».
    Il sera le 346e homme de l’espace et le 75e « russe ou autre ex-soviétique » à avoir effectué 2 vols orbitaux.

    Jeffrey Nels Williams a déjà effectué les missions STS-101 (Atlantis F-21) / ISS, Soyuz TMA-8 / ISS 13 et Soyuz TMA-16 / ISS 21-22.
    Il fut le 393e homme de l’espace (vols orbitaux seuls) et le 245e américain (des USA).
    Il sera le 101e homme de l’espace et le 85e américain à avoir effectué 4 vols orbitaux.

    ***

    A noter que, bien entendu, par « homme de l’espace », il s’agit d’homme au sens large.
    (il y a parmi eux 59 femmes –> 59 sur 544, soit 10,8 %)

    A noter aussi qu’il y a deux définitions différentes des vols suborbitaux et c’est pourquoi je ne tiens compte ici que des vols orbitaux.

    Je ne fais pas non plus ici de distinction entre astronautes et cosmonautes car elle s’avère de plus en plus compliquée.

    En réalité, les prochains véritables astronautes seront ceux qui voleront à bord des vaisseaux spatiaux privés « Crew Dragon » de SpaceX et « Starliner » alias « CST-100 » de Boeing, donc en principe en 2017 (futurs équipages non encore désignés). Tous les autres sont, à mon avis, soit des cosmonautes soit des taïkonautes (ou yuangyuans) même si l’on prend l’habitude de les appeler par le terme générique d’astronautes.

    • Merci Michel pour ces précisions et informations. J’en avais déjà un certain nombre et si vous êtes d’accord, je les utiliserai pour l’article qui donnera la bonne nouvelle de leur arrivée dans l’ISS.

  2. Bien sûr que je suis d’accord. Je tiens des tableaux à jour depuis 1961.

    Amitiés.

    Encore 42 mn d’attente avant le lancement, toujours le moment le plus critique.
    Et Poyekhali !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *