Shenzhou-11 : le prochain vol habité chinois prêt au lancement

Après plus de 3 ans, le prochain vol habité chinois est prêt à s’élancer avec la mission Shenzhou-11.

Lancement Shenzhou-11 prévu le 16 octobre

La fusée Long March 2F est arrivée le 10 octobre sur son pas de tir au  centre de lancement de Jiuquan.

Roulage de la fusée Long March 2 vers on pas de tir le 10/10/2016 à Jiquan (photo via www.chinaspaceflight.com)

Roulage de la fusée Long March 2 vers son pas de tir le 10/10/2016 à Jiuqan (photo via www.chinaspaceflight.com)

Elle devrait décoller le 16 octobre à 23h30 UTC, soit le 17 octobre à 7h30 heure de Pékin avec le vaisseau Shenzhou-11 et 2 hommes à son bord.

Le module de rentrée de Shenzhou-11 (Photo: CCTV)

Le module de rentrée de Shenzhou-11 (Photo: CCTV)

Certaines modifications techniques auraient été apportées au vaisseau Shenzhou-11, bien que sa fonction principale et les paramètres techniques seraient les mêmes que Shenzhou-10, d’après la directrice adjointe du bureau de l’ingénierie spatiale habitée chinoise, Wu Ping, lors d’une conférence de presse au Centre de lancement de satellites de Jiuquan. La capacité d’emport aurait été améliorée notamment.

Lancement à suivre en direct sur CCTV-News.

2 taïkonautes à bord pour une mission de 33 jours

Moins de 24 heures avant le lancement, le nom des 2 taïkonautes a enfin été dévoilé : Jing Haipeng et Chen Dong.

L'équipage de Shenzhou 11 : Jing Haipeng (à gauche) et Chen Dong (à droite) (Images: Xinhua)

L’équipage de Shenzhou 11 : Jing Haipeng (à gauche) et Chen Dong (à droite) (Images: Xinhua)

Jing Haipeng, 50 ans, est un vétéran des missions Shenzhou-7 et 9. Il a passé au total 15 jours et 12 heures dans l’espace.

Cheng Dong, 38 ans, fera là son premier vol. Il fait partie de la sélection 2010, qui comprend 5 hommes et 2 femmes. A ce jour, seules les 2 femmes, Liu Yang et Wang Yaping, les 2 premières femmes chinoises dans l’espace, avaient fait un vol spatial [lire Le programme spatial habité chinois : hier, aujourd’hui et demain ?]

L'équipage de Shenzhou 11 présenté à la conférence de presse le 16/10/2016 : Jing Haipeng (à gauche) et Chen Dong (à droite) (Images: Xinhua)

L’équipage de Shenzhou 11 présenté à la conférence de presse le 16/10/2016 : Jing Haipeng (à gauche) et Chen Dong (à droite) (Images: Xinhua)

Au bout de 2 jours de vol, Shenzhou-11 va rejoindre le laboratoire spatial Tiangong-2 lancé le 15 septembre dernier et orbitant à 393 km d’altitude au-dessus de la Terre.

Jing Haipeng (au centre) et Chen Dong (à gauche) dans le vaisseau #Shenzhou11 le 13 Octobre 2016 lors de la répétition du lancement (via twitter)

Jing Haipeng (au centre) et Chen Dong (à gauche) dans le vaisseau #Shenzhou11 le 13 Octobre 2016 lors de la répétition du lancement (via twitter)

Il est prévu que la mission dure 33 jours, dont 30 à bord du laboratoire spatial Tiangong-2. Ils effectueront des expériences dans les domaines de la médecine, la biologie, la physique, les tempêtes solaires, …

Vidéo de présentation de l’équipage au Centre de lancement de satellites de Jiuquan :

La Chine semble se mettre à une plus large communication sur ses vols habités car vous pouvez poser vos questions aux 2 taïkonautes sur Twitter avec #AskTaikonaut

Le programme spatial chinois habité expliqué : Le programme spatial habité chinois : hier, aujourd’hui et demain ? ,  La Chine spatiale : les programmes habités à venir

3 réflexions sur “Shenzhou-11 : le prochain vol habité chinois prêt au lancement

  1. Si bien sûr ce lancement tant attendu est réussi cette nuit, Chen Dong (à corriger dans le tag) deviendra le 556e homme de l’espace, tous vols spatiaux confondus, et le 547e, vols orbitaux seuls.
    Ce sera aussi le 11e Chinois (sans tenir compte du fait que 4 ex-astronautes US étaient d’origine chinoise).
    Quant à Jing Haipeng, il sera le 194e homme de l’espace – et surtout le 1er Chinois – à effectuer un 3e vol spatial.
    Son collègue Nie Haisheng en a effectué 2 et le prochain taïkonaute (taikongren en chinois) qui devrait en effectuer un 2e devrait être, selon toute vraisemblance, Liu Buoming, vu qu’il était, d’après la plupart des observateurs, pressenti comme devant être le commandant de Shenzhou-11.
    Quant à l’opérateur (selon la désignation chinoise), ce devait être Pan Zhanchun ou Deng Qingming. Comme quoi rien n’est jamais sûr ! Je suppose qu’ils font partie des « doublures » ou des « triplures » de cette mission.
    Alors, pour ce qui concerne Liu Buoming, ce sera peut-être pour Shenzhou-12. En ce cas, ce ne serait donc que partie remise (« reculer pour mieux sauter »)… Mission Shenzhou-12 au cours de laquelle l’une des deux femmes sélectionnées en 2010 (Liu Yang et Wang Yaping) pourrait effectuer une EVA… mais on n’en est pas encore là. On verra bien, vu que ça change tout le temps !… C’est peut-être de la désinformation.
    Rappelons aussi que, normalement, le 3e groupe (officiel) chinois devrait être constitué cette année. Il ne sera pas formé de pilotes mais d’ingénieurs, scientifiques et médecins. Je dis « officiel » car il y eut auparavant 3 groupes officieux… (formés respectivement en 1970-71, 1978-79 et 1986).
    Et n’oublions pas que deux jours après Shenzhou-11 devrait être enfin lancé Soyuz MS-02, avec près d’un mois de retard.
    Nous aurons alors 8 hommes (dont une femme) ensemble dans l’espace, et ce à bord de deux stations spatiales. Il était temps car je commençais à trouver le temps long !

  2. Pingback: L’actualité de la semaine du 10 octobre : report d’Antares et départ d’un Progress de l’ISS | Rêves d'Espace

  3. Pingback: Décollage réussi pour Shenzhou 11 et 2 taïkonautes | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *