La séquence de décollage de Crew 2 avec Thomas Pesquet

A ce jour, sauf météo défavorable ou un ennui technique de dernières minutes, le décollage de l’équipage Crew 2 avec notamment Thomas Pesquet parmi les 4 astronautes, devrait avoir lieu ce jeudi 22 avril à 10h11 UTC (12h11 heure de Paris).

Mise à jour 21/04/21 20h : le lancement est reporté au vendredi 23 avril à 9h49 UTC (11h49 heure de Paris), en raison de la météo défavorable sur la zone de récupération de la capsule en cas d’évacuation d’urgence.

Mais que va-t-il se passer quelques heures avant le décollage et jusqu’à la mise sur orbite ?

Crew-2 Walkout
L’équipage de Crew 2, (de gauche à droite) Thomas Pesquet, Megan McArthur, Shane Kimbrough et Akihiko Hoshide , en tenue lors d’une répétition de la séquence d’avant décollage le 18/04/2021 (crédit NASA)

Un peu moins de 4 heures avant le T0, Shane Kimbrough, Megan McArthur, Akihiko Hoshide et Thomas Pesquet, vont revêtir leurs combinaisons de vol. Ces combinaisons sont faites pour protéger les astronautes d’une perte soudaine de pression atmosphérique du vaisseau et d’un éventuel incendie.

A 7h00 UTC, ils quitteront la salle d’habillage au bâtiment des opérations Neil Armstrong au Centre Spatial Kennedy de la NASA.

Après moins de 30 minutes en voiture jusqu’au pas de tir, ils rejoindront via la tour d’accès et la rampe rétractable le vaisseau spatial Crew Dragon Endeavour installé au-dessus de la fusée Falcon 9, à 65 mètres de hauteur.

SpaceX Crew-2 Preflight (NHQ202104190001)
La Falcon 9 et le Crew Dragon à son sommet le 19/04/2021 (crédit NASA/Joel Kowsky)

Pour la mission Crew-2, 2e vol de longue durée pour un vaisseau Crew Dragon à destination de la Station Spatiale Internationale, SpaceX utilise pour la première fois, avec autorisation de la NASA, un booster et un Crew Dragon réutilisés pour une mission habitée.

En effet, le vaisseau Endeavour a déjà volé une première fois lors du vol Demo-2 en 2020 et avait passé 62 jours dans l’espace. Des modifications ont été apportées depuis le premier vol : plus de carburant dans le système d’évacuation d’urgence, des éléments structurels renforcés pour supporter un 2e amerrissage lors du retour sur Terre et des améliorations du bouclier thermique déjà apportées sur le Crew Dragon de Crew-1 et le cargo Dragon CRS-21.

KSC-20210414-PH-SPX01_0002
Le Crew Dragon Endeavour lors de son installation sur la Falcon 9 au complexe de lancement 39A du centre spatial Kennedy de la NASA le 13 avril 2021 (crédit : SpaceX)

Après que les 4 astronautes aient été fermement attachés à leur siège par le personnel de SpaceX, la trappe d’accès du vaisseau sera fermée. Celle-ci ne devrait se rouvrir qu’une fois l’amerrissage effectué au retour sur Terre de la capsule, prévu à ce jour à la fin octobre. Commence ensuite une longue check-list de vérifications diverses.

Crew-2 in Dragon
Photo de Crew-2 à l’entrainement dans le Crew Dragon Endeavour le 25/03/2021 (crédit SpaceX)

A T-42 minutes (T0 = moment du décollage), la rampe d’accès au vaisseau sera rétractée.

A T-37 minutes, le système d’évacuation d’urgence sera activé. En cas de problème lanceur, notamment lors du dernier remplissage en carburants de la Falcon 9 à 35 minutes du décollage, ce système permet d’éjecter la capsule à haute vitesse loin du lanceur pour évacuer en toute sécurité les astronautes.

A T-35 minutes, les réservoirs du premier étage de la Falcon 9 sont remplis en Kérosène RP-1 puis en oxygène liquide (LOX). A T-16, c’est le remplissage des réservoirs du second étage du lanceur.

A T-5 minutes, le vaisseau Crew dragon passe sur batteries.

A T-1 minutes les réservoirs du premier étage sont mis sous pression et l’ordinateur de bord de la Falcon 9 effectue les dernières vérifications de ses sous-systèmes.

Le « GO for launch » sera donné par le directeur de vol à T-45 secondes, après vérifications que tous les systèmes (lanceur, vaisseau, segment sol et météo) sont comme attendus « au vert ».

Les 9 moteurs du premier étage de la Falcon 9 seront allumés à T-3 secondes.

A T0, décollage 🚀

Profil de mission Crew Dragon (crédit SpaceX)

A T+1’02 », la Falcon 9 et le Crew Dragon atteindront MaxQ, le moment où la force aérodynamique sur le lanceur et le vaisseau est maximale, et donc le moment où les structures sont le plus sollicitées.

La séparation du Crew Dragon du second étage du lanceur devrait intervenir 11’58 » minutes après le décollage, une fois arrivé sur orbite basse. Le capot de protection du système d’amarrage devrait être soulevé à 13’02 » pour s’assurer qu’il est bien relevé en vue de l’amarrage à venir.

Les différentes phases de vol jusqu’à l’amarrage du vaisseau Crew Dragon à l’ISS (crédit SpaceX)

Une fois en orbite, l’équipage et le contrôle de mission de SpaceX au siège social de l’entreprise à Hawthorne en Californie, soutenu par le Mission Control de la NASA à Houston au Texas, vérifieront que le vaisseau spatial fonctionne comme prévu en testant le système de contrôle d’environnement de la capsule, les écrans, le système de contrôle d’attitude et les propulseurs de manœuvre, entre autres.

Un peu moins de 24 heures après le décollage, Crew Dragon sera en position de rendez-vous pour s’amarrer à la Station Spatiale. Le vaisseau spatial est conçu pour le faire de manière autonome, mais les astronautes à bord, ainsi que ceux à bord de l’ISS, surveilleront l’approche et l’amarrage et pourront prendre le contrôle du vaisseau spatial si nécessaire.

Si tout va bien, l’amarrage est prévu samedi 24 avril à 9h10 UTC (11h10 heure de Paris) vendredi 23 avril à 9h30 UTC, et la Station Spatiale Internationale accueillera 4 nouveaux locataires.

SpaceX Crew-2 Preflight (NHQ202104200001)
Falcon 9 et Crew Dragon Endeavour sur la pas de tir LC-39A à Cap Canaveral en Floride le 20/04/2021 (crédit NASA/Joel Kowsky)

Alors prêt au décollage ? Embarquez vous aussi avec Crew-2 en entrant votre nom sur https://www.nasa.gov/sites/default/files/atoms/files/nasa_spacex_crew2_boardingpass_508.pdf

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.