ISS : arrivée de l’équipage Crew 2 avec Thomas Pesquet

Un nouvel équipage est arrivé à bord de la Station Spatiale Internationale ce 24 avril 2021 : Crew-2.

Ils sont désormais 11 dans l’ISS, pendant quelques jours, jusqu’au départ de Crew-1 prévu le 28 avril.

Photo des 11 membres d’équipage de l’ISS après l’arrivée de Crew-2 le 24/04/2021 (crédit Soichi Noguchi)

Quatre astronautes dont le Français Thomas Pesquet étaient à bord du Crew Dragon Endeavour.

L’équipage Crew-2

Photo officielle de Crew-2 de la NASA : de gauche à droite, Megan McArthur, Thomas Pesquet, Akihiko Hoshide et Shane Kimbrough

Megan McArthur, astronaute de la NASA, est la pilote du Crew Dragon Endeavour. C’est son 2e vol spatial. Elle faisait partie de l’équipage de la dernière mission de maintenance du télescope spatial Hubble, en 2009, avec STS-125 de la Navette Spatiale Atlantis. Elle n’a passé que 12 jours et 21 heures dans l’espace. A noter qu’elle est l’épouse de Bob Behnken, l’un des 2 astronautes de la mission Crew Dragon Demo-2.

Thomas Pesquet est astronaute de l’Agence Spatiale Européenne, ESA. C’est sa 2e mission longue durée dans l’ISS après Proxima. Il devrait réaliser plusieurs sorties spatiales pendant sa nouvelle mission appelée Alpha et on la suivra de près sur le blog !

Akihiko Hoshide est un astronaute de l’agence spatiale japonais, la JAXA. Il effectue ici son 3e vol spatial. Il faisait partie de la mission STS-124 à bord de la navette spatiale Discovery en 2008 et il était membre d’équipage pour les Expéditions 32 et 33 en 2012 pour un séjour de 124 jours dans l’ISS.

Shane Kimbrough, astronaute de la NASA, est le commandant du Crew Dragon Endeavour. Ce sera sa 3e mission, dont le 2e séjour de longue durée à l’ISS (STS-126 en 2008 avec la Navette Spatiale Endeavour et Expédition 49/50 en 2016), totalisant 189 jours dans l’espace et six sorties spatiales.

Décollage le 23 avril

Leur départ de la Terre a eu lieu depuis Cap Canaveral en Floride à bord d’une Falcon 9 de SpaceX le 23 avril à 9h49 UTC (11h49 heure de Paris).

SpaceX Crew-2 Launch (NHQ202104230041)
Décollage Falcon 9 / Crew Dragon et Crew 2 le 23/04/2021 (crédit NASA/Aubrey Gemignani)

L’équipage avait au préalable enfilé ses combinaisons de vol qui assurent leur sécurité durant les phases critiques du vol (surtout en cas de dépressurisation du vaisseau).

Sortie du hall d’habillage de l’équipage Crew-2 le 23/04/2021 (crédit ESA – S. Corvaja)

Puis les 4 astronautes avaient pris place dans le Crew Dragon au sommet de la Falcon 9 environ 2 heures avant le décollage. Différents contrôles étaient alors réalisés pour vérifier la pressurisation de leurs combinaisons, la bonne communication avec le sol.

Ce vaisseau en est à son 2e vol. Il effectué une mission courte de 62 jours à l’ISS en 2020 avec le vol Demo-2.

Dernière photo juste avant la fermeture de l’écoutille du Crew Dragon le 23/04/2021 (crédit SpaceX)

Les réservoirs de la Falcon 9 étaient ensuite remplis. A ce moment-là, le système d’éjection d’urgence de la capsule est aussi mis en route en cas de souci sur le lanceur afin d’éloigner au plus vite de façon automatique le vaisseau si nécessaire pour protéger la vie des astronautes.

Et ensuite tout va très vite lorsque le compte-à-rebours final est déclenché [les opérations détaillées dans La séquence de décollage de Crew 2 avec Thomas Pesquet] !

Le séquence de lancement jusqu’à la mise sur orbite (infographie ESA)

En moins de 9 minutes, le second étage du lanceur et le vaisseau se retrouvent sur orbite basse terrestre.

En 12 minutes, le Crew Dragon est séparé du lanceur et il commence son vol vers l’ISS.

First Flight of a Flight-Proven Crew Dragon
Image du live montrant la capsule Crew Dragon juste après sa séparation du second étage du lanceur Falcon 9 le 23/04/2021

Quasiment en même temps, le booster du premier étage qui réalisait également son second vol effectuait son atterrissage retour sur une barge.

A gauche une image du booster du premier étage Falcon 9 qui vient d’atterrir. A droite, le second étage va bientôt larguer le Crew Dragon (source live SpaceX)

Un peu moins de 24 heures pour rejoindre l’ISS

Peu après la séparation lanceur, une des premières vérifications est l’ouverture du « nez » du vaisseau, qui a protégé le système d’amarrage lors de la phase d’ascension dans l’atmosphère terrestre. S’il ne s’ouvre pas, c’est retour sur Terre pour Crew Dragon.

Une fois cette étape réussie, l’équipage peut enlever sa combinaison et profiter de la vue sur la Terre.

La « route » vers la Station s’effectue en plusieurs étapes. Il faut 5 allumages des moteurs du Crew Dragon pour élever son orbite et rejoindre celle de l’ISS vers 400 km d’altitude.

Infographie ESA sur les différentes phases d’arrivée à l’ISS

Puis plusieurs vérifications intermédiaires que la vitesse et la position relative comme attendues sont effectuées avant d’autoriser l’amarrage final de la capsule.

Arrivée du Crew Dragon Endeavour le 24/04/2021 à l’ISS. La phase finale d’approche est en cours (image NASA Live)

Celui-ci a eu lieu avec 2 minutes d’avance sur le planning à 11h08 heure de Paris le 24 avril 2021.

Le Crew Dragon Endeavour vient juste de s’amarrer à l’ISS le 24/04/21 à 09h08 UTC (image NASA live)

Il faut près de 2 heures à l’équipage Crew-2 pour rejoindre l’intérieur de l’ISS. En effet, il faut au préalable s’assurer que l’amarrage, sécurisé par 12 crochets entre le vaisseau et le port d’amarrage, se soit bien fait, et surtout qu’il n’y aura aucune fuite lorsque les écoutilles de part et d’autre des 2 vaisseaux seront ouvertes.

Akihiko Hoshide, suivi de Thomas Pesquet, puis de Megan McArthur et de Shane Kimbrough ont rejoint l’équipage déjà présent dans l’ISS, à savoir, Shannon Walker, actuelle commandante de l’ISS, Oleg Novitskiy, Mark Vande Hei, Victor Glover, Soichi Noguchi, Pyotr Dubrov et Mike Hopkins.

L’équipage de Crew-1 va partir de l’ISS le 28 avril. Akihiko Hoshide deviendra alors commandant de la Station. L’Expedition 65 va commencer !

(de gauche à droite) Pyotr Dubrov, Shane Kimbrough, Megan McArthur, Thomas Pesquet, Akihiko Hoshide, Oleg Novitskiy et Mark Vande Hei (crédit NASA)

Et aussi Mission Alpha de Thomas Pesquet (mais ça on va en reparler très vite)

En vidéo :

Publicités

5 Comments

  1. Première fois sur votre site, première article que je lis.
    Une grande qualité qui donne envie.
    Je m’inscris, je met en favorie et je vais lire ! Merci

  2. « Crewing » de SpaceX Crew Dragon Crew-2 :

    1) le 22.01.2019 : x – x – x (3 US) – Soichi Noguchi (3e vol) ;

    2) le 20.04.2020 : x – x – x (3 US) – Thomas Pesquet (2e vol) ;

    3) le 22.06.2020 : x – x (2 US) – Thomas Pesquet (2e vol) – Andrei Borisenko (3e vol) ;

    4) le 28.06.2020 : Kjell Lindgren (2e vol) – x (US) – Thomas Pesquet (2e vol) – Andrei Borisenko (3e vol) ;
    « doublures » : x – x – Matthias Maurer – Sergei Korsakov ;

    5) le 28.07.2020 : R. Shane Kimbrough (3e vol) – K. Megan McArthur (2e vol) – Akihiko Hoshide (3e vol) – Thomas Pesquet (2e vol) (Hoshide et Pesquet parfois inversés selon les sources) ;
    « doublures » : x – Raja Chari – x – Matthias Maurer ;

    6) le 30.09.2020 : R. Shane Kimbrough (3e vol) – K. Megan McArthur (2e vol) – Akihiko Hoshide (3e vol) – Thomas Pesquet (2e vol) ;
    « doublures » : Thomas Marshburn – Raja Chari – Kayla Barron – Matthias Maurer ;
    (NB : par la suite, il y aura inversion des postes entre Chari et Marshburn.)

    7) le 03.11.2020 : R. Shane Kimbrough (3e vol) – K. Megan McArthur (2e vol) – Akihiko Hoshide (3e vol) – Thomas Pesquet (2e vol) ;
    « doublures » : x – x – x – Matthias Maurer.

    ***

    Les deux prochains vols habités devraient être :

    1) un vol suborbital effectué en mai par le lanceur « New Shepard » de Blue Origin.
    Equipage inconnu (sauf des initiés, bien entendu).
    L’idéal serait un lancement le 5 mai, 60 ans après celui de MR-3 (Mercury-Redstone-3) qui emportait justement Alan B. Shepard, Jr.

    2) un vol orbital chinois, celui de la mission Shenzhou-XII (ou Shenzhou-12) avec pour équipage Nie Haisheng (3e vol), Deng Qingming (1er vol) et Ye Guangfu (1er vol).
    Lancement prévu le 12 juin. Retour prévu en septembre après un vol de trois mois environ, CSS-1 (China Space Station, expedition 1), la future CSS (dont je ne connais pas le nom officiel, à moins que ce ne soit Tiangong-3 mais ça m’étonnerait) devant être alors composée du module central Tianhe et du module logistique Tianzhou-2.

  3. suite

    A noter que 11 astronautes ensemble à bord de l’ISS n’est pas du tout un record, contrairement à ce qu’a prétendu la NASA qui, décidément, a la mémoire courte !

    Ils étaient 13 (dont une femme) du 15 au 31 juillet 2009, à savoir Wakata, Padalka, Barratt, Roman Romanenko, De Winne, Thirsk, Polansky, Hurley, Wolf, Julie Payette, Cassidy, Marshburn et Kopra.

    Par ailleurs, je me demande si ce n’est pas la première fois – à vérifier – qu’il y a deux Japonais ensemble dans l’espace, du 23 au 28 (ou 29 selon les sources) avril 2021, à savoir Noguchi et Hoshide.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.