L’ouragan dévastateur Matthew observé depuis l’espace

L’un des applications courantes de l’observation de la Terre depuis l’espace est la météorologie. Les satellites météo sont généralement positionnés en orbite géostationnaire, à 36000 km d’altitude, afin d’avoir une vue sur la moitié de la Terre à tout moment. Ces satellites permettent de faire les prédictions météo de tous les jours, mais surtout ils permettent d’alerter sur des phénomènes météorologiques violents et dévastateurs comme les typhons et les ouragans.

Une tempête devenue ouragan

La tempête tropicale Matthew qui a frappé les petites Antilles le 28 septembre s’est rapidement intensifiée en un ouragan majeur de catégorie 5 dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre. Il a frappé Haïti et Cuba le 4 octobre puis les Bahamas et le sud-est des Etats-Unis du 6 au 9 octobre.

Cet ouragan est devenu meurtrier notamment en Haïti avec des vents jusqu’à 233 km/h et des pluies diluviennes. On peut comprendre pourquoi à partir des images prises de l’espace qui montrent son ampleur.

Pour en savoir plus sur les cyclones, typhons et ouragans, lisez ce dossier sur le site Météo France.

L’ouragan Matthew a été observé depuis la Station Spatiale Internationale

Dès le 3 octobre, les caméras à bord de l’ISS ont pu observer l’ouragan la veille de son arrivée au-dessus de Haïti

et le 6 octobre au-dessus des Bahamas

L’ouragan espionné par les satellites

Le satellite GOES-East de la NOAA, l’agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, est l’un des satellites géostationnaires qui fournit des images en continu de la côte Est des États-Unis et de l’océan Atlantique.

Animation des images prises par le satellite GOES-East de la NOAA du 2 au 4 octobre, montre l'ouragan Matthew se déplaçant à travers la mer des Caraïbes avant de toucher l'ouest de Haïti. (Crédit: NASA / NOAA GOES Project)

Animation des images prises par le satellite GOES-East de la NOAA du 2 au 4 octobre, montre l’ouragan Matthew se déplaçant à travers la mer des Caraïbes avant de toucher l’ouest de Haïti. (Crédit: NASA / NOAA GOES Project)

En combinant des images micro-ondes de plusieurs satellites, l’évolution de l’ouragan est visible lors de sa traversée de Haïti, avec sa structure interne particulièrement virulente, qui s’affaiblit quelque peu en sortie des terres :

Images en micro-ondes de l'ouragan Matthew lors de son passage au-dessus de Haiti (credit CIMSS)

Images en micro-ondes de l’ouragan Matthew lors de son passage au-dessus de Haiti (credit CIMSS)

L’ouragan Matthew a vu se développer des murs de l’oeil concentriques révélateurs d’un ouragan violent. Un mur de l’oeil se compose de puissants orages dans la région immédiatement à l’extérieur de l’œil d’un ouragan. Ces tempêtes engendrent de très fortes pluies et des vents forts. Le satellite GPM (Global Precipitation Measurement) a capturé des images de doubles murs d’oeil.

L’animation suivante des données GPM montre l’ouragan Matthew du 4 au 6 octobre 2016. Le 4 octobre alors que Matthew a touché Haïti, GPM a vu d’énormes quantités de précipitations sur Haïti. Le 6 octobre, Matthew a approché la Floride.

L’ouragan est passé au-dessus de la Floride, et notamment de la base de lancement de Cap Canaveral où des dommages mineurs ont été observés.

A revoir, des images de typhons depuis l’espace : #typhon

Statistiques de Matthew (source Keraunos)

– Matthew est le 5ème ouragan de catégorie 5 recensé dans le bassin Atlantique un mois d’octobre (depuis 1950)
Matthew est le 1er ouragan de catégorie 5 dans le bassin Atlantique depuis 2007 (Felix)
– Matthew est l’ouragan de catégorie 5 le plus bas en latitude jamais observé dans l’histoire moderne dans l’Atlantique
– Matthew est l’ouragan de catégorie 4 le plus durable dans l’est des Caraïbes depuis le début des observations
La Charte internationale  »Espace et catastrophes majeures » a d’ailleurs été activée sur 5 pays (lire sur le site du CNES).

Après avoir vu ces images impressionnantes, il nous faut surtout penser aux populations ayant subi cet ouragan, et particulièrement à Haïti. Faites un don à Action contre la Faim ou Médecins sans Frontières par exemple.

A revoir, des images de typhons depuis l’espace : #typhon

7 réflexions sur “L’ouragan dévastateur Matthew observé depuis l’espace

  1. Sur les images en micro-ondes, on se rend compte que les grandes villes les plus touchées sont Les Cayes et Jérémie.

    Inutile de rappeler que Haïti avait déjà subi le tremblement de terre (séisme) du 12 janvier 2010 avec plus de 230 000 morts…

    Rapporté à la population française (11 Mh / 66 Mh), ce séisme nous aurait causé, en une seule journée, 1 380 000 morts, soit autant que la Première Guerre Mondiale (1 400 000) en 4 ans et 3 mois.

    Et après Matthew, Nicole…

    Alex, Bonnie, Colin (pas Clyde…), Danielle, Earl, Fiona, Gaston, Hermine, Ian, Julia, Karl, Lisa, Matthew, Nicole… ça en fait déjà 14 et ce n’est pas fini !

    Et il y en a toujours qui confondent Haïti et Tahiti !…

  2. suite

    Liste des prénoms utilisés pour les cyclones sur la zone Atlantique (2013 – 2018)

    2013
    ANDREA – BARRY – CHANTAL – DORIAN – ERIN – FERNAND – GABRIELLE – HUMBERTO – INGRID – JERRY – KAREN – LORENZO – MELISSA – NESTOR – OLGA – PABLO – REBEKAH – SEBASTIEN – TANYA –
    VAN – WENDY

    2014
    ARTHUR – BERTHA – CRISTOBAL – DOLLY – EDOUARD – FAY – GONZALO – HANNA – ISAIAS – JOSEPHINE – KYLE – LAURA – MARCO – NANA – OMAR – PAULETTE – RENE – SALLY – TEDDY – VICKY –
    WILFRED

    2015
    ANA – BILL – CLAUDETTE – DANNY – ERIKA – FRED – GRACE – HENRI – IDA – JOAQUIN – KATE – LARRY –
    MINDY – NIKOLAS – ODETTE – PETER – ROSE – SAM – TERESA – VICTOR – WANDA

    2016
    ALEX – BONNIE – COLIN – DANIELLE – EARL – FIONA – GASTON – HERMINE – IAN – JULIA – KARL – LISA –
    MATTHEW – NICOLE – OTTO – PAULA – RICHARD – SHARY – TOBIAS – VIRGINIE – WALTER

    2017
    ARLENE – BRET – CINDY – DON – EMILY – FRANKLIN – GERT – HARVEY – IRMA – JOSE – KATIA – LEE – MARIA – NATE – OPHELIA – PHILIPPE – RINA – SEAN – TAMMY – VINCE – WHITNEY

    2018
    ALBERTO – BERYL – CHRIS – DEBBY – ERNESTO – FLORENCE – GORDON – HELENE – ISAAC – JOYCE –
    KIRK – LESLIE – MICHAEL – NADINE – OSCAR – PATTY – RAFAEL – SARA – TONY – VALERIE – WILLIAM

    © METEO FRANCE 2013

  3. Pingback: L’actualité de la semaine du 3 octobre : Ariane 5 et New Shepard | Rêves d'Espace

  4. Bonjour
    Sur ce blog lu > L’image satellite micro-ondes (MIMIC/CIMSS)

    Une précision :
    Il s agit d’une « reconstruction » (synthétique) à un pas de temps ajustable ( 15 mn, 1H,..) des « produits » d’observation « micro-ondes » (en particulier la température de brillance (Tb) à ~85 Ghz et TPW : Total Precipitable Water … déduites à partir de plusieurs « systèmes » spatiaux défilants ( SSM/I, SSMIS ( DMSP) , AMSR-2 ( GCOM-W1.. ) soit 2 passages / jour et non de l’image d un « satellite micro-ondes » !!

    Référence (ancienne !): http://tropic.ssec.wisc.edu/real-time/mimic-tc/description.html ( AMSR-E et TMI/TRMM ne sont plus actifs)

    Les (trops) belles images « satellites » ( si possible en couleur !) occultent parfois les dures réalités de la physique (mesures rayonnement et restitution « geophysique » , orbitographie, …)

    Excellent blog !

    Bonne continuation
    Cordialement

  5. Pingback: L’ouragan Nicole a différé le retour en vol du lanceur Antares | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *