Mon SpaceUp Toulouse !

Le week end dernier, les 4 et 5 février, j’étais au SpaceUp Toulouse, la « non-conférence » sur le spatial. Voici mes impressions.

Logo

Un travail d’équipe pour l’organisation

Le SpaceUp Toulouse de cette année est mon 3e SpaceUp en tant que co-organisarice, et mon quatrième en tant que participante.Je n’ai pas pu malheureusement me rendre à 2 autres SpaceUp pour raisons personnelles de dernière minute.

Je suis membre de l’association SpaceUp France qui a vu le jour lors du premier SpaceUp à Paris en 2013. A l’époque je n’ai que participé à l’évènement mais après un week-end formidable, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure de l’organisation du suivant avec quelques membres de l’équipe d’alors et des nouveaux venus, motivés également comme moi pour faire venir à Toulouse en 2014 la communauté de passionnés ou du moins d’intéressés par le spatial au sens large.

Après SpaceUp Toulouse en 2014 et SpaceUp X à l’école polytechnique en 2015, une nouvelle équipe s’est montée en 2015 pour un nouvel événement à Toulouse. Les nouveaux venus étant majoritairement étudiants à l’école ISAE-Supaero, le lieu était tout trouvé (après accord de l’école) !

2017-01-06 #SpaceUpTls team

Pendant presque une année, nous avons préparé ensemble l’événement avec la recherche des sponsors, les invitations lancées auprès d’invités reconnus dans le spatial, la communication sur l’événement, la logistique, etc… Chacun a trouvé sa place, je pense, en fonction de ses préférences et connaissances dans un domaine particulier. Pour ma part, l’expérience des précédents SpaceUp a permis des contacts plus aisés avec certains sponsors, un regard sur les finances (je suis aussi la trésorière de l’association depuis 2015), et ma connaissance des réseaux sociaux grâce à Rêves d’espace m’a donné le rôle central dans la communication de l’événement sur le web. Mais chacun a apporté sa vision des différents éléments à mon avis.

Les 2 dernières semaines ont été intenses pour être prêts le jour J : confirmer les invités et les animations, organiser le pré-événement du vendredi et assurer la communication des derniers jours , recueillir les dernières inscriptions et bien sûr la logistique (confirmer la restauration, les locaux, l’achat du petit matériel, etc..). Nous n’étions pas trop de 12 organisateurs pour tout ça ! Surtout en plus de notre travail ou de nos études respectifs

Merci à toute l’équipe : Antoine, Clara, Daniel, Délia, Florian, Gautier, Isabelle, Mathilde, Patrick, Pierre et Victoria !

3626

Light Painting avec Rêve de Ciel

Un pré-event apprécié

Le vendredi après midi a été dédié à 2 activités : préparer les sacs de cadeaux donnés par les différents sponsors ou partenaires de l’événement pour tous les participants (150 sacs à faire) et aller au pré-event pour certains d’entre nous, organisé pour une vingtaine de pré-inscrits au SpaceUp.

20170203_141556

Nous avons pu organiser un pré-événement chez Airbus Defence and Space, l’un de nos sponsors, avec la visite des salles blanches où sont réalisés l’intégration et les tests des satellites de télécommunications et d’observation de la Terre.

visit_Airbus_2c

Nous avons pu voir plusieurs satellites de télécommunications à plusieurs stades de leur fabrication dont les premiers satellites tout électriques d’Airbus, mais aussi le troisième satellite METOP pour l’ESA en cours d’assemblage (partie module de service), et les installations de test comme l’impressionnante salle Mistral où les tests de compatibilité électromagnétiques sont réalisés.

Bien que je sois familière de cet environnement par mon expérience professionnelle passée, c’est toujours un bonheur de voir de près des satellites « en vrai ».

Un samedi terminé par une vidéo de Thomas Pesquet

Après un vendredi soir entre quelques participants et organisateurs dans un restaurant dans Toulouse, le réveil a été un peu difficile à 7h le samedi matin. mais on se retrouve vite motivé par la perspective du SpaceUp qui démarre réellement aujourd’hui.

En tant qu’organisateur, le samedi, on n’a finalement que peu de temps pour profiter des présentations des participants car il faut régler les détails de dernières minutes surtout en logistique, accueillir les participants, les sponsors et les invités, et faire la communication sur les réseaux sociaux. Mais on retrouve aussi des personnes qu’on n’a pas forcément vu récemment et parler d’Espace avec eux est évidemment énergisant.

La présence d’invités comme Sylvestre Maurice, planétologue et responsable de l’instrument Chemcam de Curiosity et de Léopold Eyharts, astronaute français, donne un boost comme jamais ! En plus quand vous déjeunez en presque tête avec lui, la passion du spatial est démultipliée !

La clôture de la journée a été marquée par la diffusion d’une vidéo de Thomas Pesquet enregistrée à bord de l’ISS spécialement pour nous, et répondre aux questions de participants préalablement envoyées en décembre.
Merci à Jean Coisne, responsable communication à l’ESA, qui lira sans doute ces lignes, pour ce magnifique cadeau à tout passionné d’Espace !

Avec Léopold Eyharts (à droite) et Jean Coisne (à gauche)

Dimanche, on profite davantage

Personnellement, j’ai davantage profité de cette journée en tant que spectatrice. Plus beaucoup de détails logistiques à régler, donc j’ai pu assister à quelques « grid sessions » sur les exoplanètes, comment partager l’espace avec les enfants, … et aussi voir les « T-5 », sessions rapides de présentation d’un sujet en 5 minutes top chrono !

20170205_112641

Alan McCullagh

Et j’ai aussi pu tester la sortie spatiale autour de l’ISS en réalité virtuelle ! Trop génial !

20170204_175712

sur le stand de @nucleusvr

Mais toute bonne chose a une fin. On a terminé avec une présentation de la mission JUICE, sonde vers Jupiter et ses lunes, dont je parlerai un de ces jours sur le site.

20170205_151249

Puis est venue la clôture du SpaceUp avec l’appel à volontaires pour organiser le prochain SpaceUp France.

20170205_160936

Est-ce que je ferai encore partie de l’organisation du prochain SpaceUp de l’association ? Sans doute car au-delà de la préparation intense, c’est un excellent moyen de rencontrer des personnes avant, pendant et après le SpaceUp qui partagent un grand intérêt pour l’Espace au sens large (astronomie, astrophysique, technologie, exploration humaine, etc…) et qui ont envie de le partager avec d’autres personnes de tout âge, origine et genre. A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

 

Une réflexion sur “Mon SpaceUp Toulouse !

  1. NB : astronautes français (ordre chronologique) : 1 – Jean-Loup Chrétien (1982) ; 2 – Patrick Baudry (1985) ; 3 – Michel Tognini (1992) ; 4 – Jean-Pierre Haigneré (1993) ; 5 – Jean-François Clervoy (1994) ; 6 – Jean-Jacques Favier (1996) ; 7 – Claudie André-Deshays (Haigneré) (1996) ; 8 – Léopold Eyharts (1998) ; 9 – Philippe Perrin (2002) ; 10 – Thomas Pesquet (2016).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *