Lancement de la semaine du 9 au 15 mars : Atlas 5 / MMS

Encore une semaine avec 1 seul lancement, et toujours américain.

Le 13 mars à 3h44 heure de Paris, une fusée Atlas V a décollé de la Cap Canaveral Air Force Station en Floride.

 

A son bord, les 4 satellites de la NASA « MMS » (Magnetospheric MultiScale), dédiés à la mesures des particules chargées et des champs électromagnétiques dans la magnétosphère. Le principal sujet d’étude : la Reconnexion Magnétique, processus naturel universel, mais peu compris pendant lequel les champs magnétiques, comme ceux autour de la Terre, se connectent et se déconnectent tout en libérant de grandes quantités d’énergie explosive. Sur Terre, les sursauts des champs magnétiques peuvent perturber les communications mais sont à l’origine des belles aurores boréales.

Les 4 satellites MSM avant la mise en place de la coiffe du lanceur Atlas 5 au complexe de lancement à l'Air Force Station de Cap Canaveral. (Crédit: NASA / Ben Smegelsky)

Les 4 satellites MMS avant la mise en place de la coiffe du lanceur Atlas 5 au complexe de lancement à l’Air Force Station de Cap Canaveral. (Crédit: NASA / Ben Smegelsky)

L'un des 4 satellites MMS (Photo: NASA Goddard)

L’un des 4 satellites MMS (Photo: NASA Goddard)

Pendant 5 mois et demi, les mesures de MMS devraient conduire à des améliorations significatives dans les modèles de prévisions de la météo spatiale et par conséquent, les impacts qui en découlent pour la vie sur Terre ainsi que pour les humains à bord de l’ISS et les explorations spatiales plus lointaines.

Les quatre satellites de la mission MMS évolueront en formation tétraédrique et fourniront des mesures tridimensionnelles du plasma et des champs électromagnétiques. (lire l’article du CNES « Lancement réussi pour la mission MMS« )

Vol en formation pour les 4 satellites MMS (Image: NASA Goddard/SwRI)

Vol en formation pour les 4 satellites MMS (Image: NASA Goddard/SwRI)

A noter que ces satellites de la NASA emportent de la technologie française : le Laboratoire de physique des plasmas (LPP-CNRS/École polytechnique/UPMC/Université Paris-Sud/Observatoire de Paris) et l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP-CNRS/Université Toulouse III Paul Sabatier) ont fournis des instruments ou partie d’instruments.

©NASA

©NASA

Ce lancement était le 3ème lancement de ULA en 2015, la 53ème mission Atlas V au total.

Une réflexion sur “Lancement de la semaine du 9 au 15 mars : Atlas 5 / MMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *