ISS : Retour sur l’EVA 32 de Kelly et Lindgren

Scott Kelly et Kjell Lindgren ont effectué la première de 2 sorties spatiales ce mercredi 28 octobre. L’EVA 32 a duré 7 heures et 16 minutes, pour 6h30 initialement programmé.

Scott Kelly juste avant sa sortie spatiale (EVA 32) du 28/10/15 (credit NASA)

Scott Kelly juste avant sa sortie spatiale (EVA 32) du 28/10/15 (credit NASA)

Comme prévu [lire article ISS : sorties spatiales à venir (EVA 32 et 33)], Kelly et Lindgren ont appliqué une couverture thermique sur l’Alpha Magnetic Spectrometer pour améliorer son refroidissement, lubrifié un certain nombre de composants du bras robotique Canadarm2. Ils ont commencé à installer les câbles de puissance et de fourniture de données pour l’installation future du système d’arrimage des prochains vaisseaux habités américains.
La lubrification des nombreuses pièces du bras robotique a pris plus de temps que prévu, et les contrôleurs de vol ont choisi de renoncer à la lubrification d’un composant. Cependant, le travail qui a été effectué, augmente suffisamment la performance de la partie du bras servant aux verrouillages (par exemple, pour la capture des cargos Dragon ou HTV avant accostage).
Une tâche de priorité inférieure de réinstallation d’une soupape sur la Station sera assignée à une sortie spatiale future.
Selfie de Scott Kelly pendant L'EVA 32 (credit NASA)

Selfie de Scott Kelly pendant L’EVA 32 (credit NASA)

Scott Kelly lors de sa sortie spatiale (EVA 32) du 28/10/15 (credit NASA)

Scott Kelly lors de sa sortie spatiale (EVA 32) du 28/10/15 (credit NASA)

Désormais, le compteur de sorties spatiales de l’ISS est passé à un total de 1184 heures et 16 minutes après 189 EVA.
La deuxième sortie spatiale de Kelly et Lindgren est programmée le vendredi 6 novembre.
Source principale de l’article : blog NASA

2 réflexions sur “ISS : Retour sur l’EVA 32 de Kelly et Lindgren

  1. Pingback: ISS : « YearInSpace , c’est fini ! | «Rêves d'Espace

  2. Pingback: L’actualité spatiale de la semaine du 15 août : lancements Quantum et Delta 4, et EVA à l’ISS | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *