ISS : première sortie spatiale pour l’astronaute canadien David Saint-Jacques

L’astronaute David Saint-Jacques, 3e Canadien à bord de la Station Spatiale Internationale pour une mission longue durée, a réalisé la première sortie spatiale de sa carrière le lundi 8 avril. Il était accompagné de l’astronaute américaine Anne McClain pour laquelle c’était la seconde EVA (extra-vehicular activity).

David Saint-Jacques (à gauche en scaphandre), Christina Koch, Nick Hague et Anne McClain (à droite en scaphandre) avant l’EVA 54 du 8/04/2019 (credit ASC/NASA)

6h30 de sortie spatiale

David Saint-Jacques et Anne McClain sont sortis dans l’espace pendant six heures et demie pour travailler à l’extérieur de la Station spatiale internationale.

Durant l’EVA 54, la tâche principale consistait à établir un circuit d’alimentation redondant pour le bras robotique construit par le Canada, Canadarm2, ou système de manipulateur distant de la station spatiale (SSRMS, Space Station Remote Manipulator System).

Les 2 astronautes ont ainsi posé des câbles de liaison entre le module Unity et la structure S0, au centre du Truss (la poutre centrale de la Station).

Ce sont essentiellement des câbles pour fournir une couverture de communications sans fil plus étendue pour les instruments scientifiques installés à l’extérieur de l’ISS.

Les astronautes Anne McClain (à gauche) et David Saint-Jacques travaillent à l’extérieur de la Station spatiale internationale lors de leur sortie dans l’espace le 8 avril 2019 (credit NASA TV)

Tout ne fonctionne pas du premier coup, même dans l’ISS

Les deux astronautes avaient commencé la sortie spatiale par déplacer une plaque de fixation pour les batteries Li-Ion installées lors de la première EVA de l’année (EVA 52). L’une des 3 batteries nouvellement installées étant défaillante, il a été décidé après la seconde EVA de la retirer et de remettre les 2 batteries Ni-H2. La première batterie Ni-H2 a été réinstallée par les contrôleurs au sol grâce au bras robotique, mais pour installer la seconde, il fallait déplacer la plaque d’adaptation installée lors de l’EVA 52. La batterie défaillante démontée sera renvoyée sur Terre pour investigation. Une nouvelle batterie sera acheminée par un futur cargo de ravitaillement.

David Saint-Jacques a travaillé sur le module européen Columbus. Il a installé avec succès un accessoire de fixation secondaire pour la future plate-forme externe Bartolomeo conçue pour accueillir des expériences scientifiques, mais n’a pas pu monter une autre fixation en raison de problèmes d’interférences inattendus. Il a pris des photographies documentaires pour aider les ingénieurs au sol à mieux comprendre le problème avant la prochaine installation lors d’une future EVA.

 

Selfie de David Saint-Jacques pris pendant l’EVA 54 le 8/04/2019 (credit ASC)

C’est la 216e sortie dans l’espace de l’histoire de l’ISS. David Saint-Jacques est le 4e Canadien à sortir dans l’espace après Chris Hadfield en 2001, Steve MacLean en 2006 et Dave Williams en 2007.

Publicités

1 commentaire sur “ISS : première sortie spatiale pour l’astronaute canadien David Saint-Jacques”

  1. NB : ses deux compatriotes ayant effectué des missions de longue durée à bord de l’ISS furent Robert Thirsk (ISS 20-21) et Chris Hadfield (ISS 34-35)

    NB : cette EVA a duré 6h29.

    NB : demain, jeudi 11 avril, à 17h27, Aleksey Ovchinin passera le cap symbolique des 200 jours dans l’espace, vols orbitaux seuls (Soyuz TMA-20M / ISS 47-48 et Soyuz MS-12 / ISS 59-60). Il devancera alors « Sam » Cristoforetti et sera le 89e homme de l’espace, le 57e Russe ou autre ex-soviétique, pour ce qui est de la durée de vol spatial.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.