Gaia J-5 : mise en place du composite supérieur sur le lanceur

Après l’installation du lanceur Soyouz VS06 sur le pas de tir ce samedi 14 décembre au matin,  c’est au tour du composite supérieur, l’ensemble « étage supérieur Fregat + Gaia + coiffe » d’être érigé sur le lanceur en fin d’après-midi.

Dans la matinée, le composite a été placé sur un moyen spécifique qui assurera son transport du bâtiment S3 où le couplage et le coiffage ont été effectués, vers la zone de lancement Soyouz (ZLS).

En début d’après-midi, le composite part du batiment S3 et le convoi se dirige lentement (environ 10 km/h) vers la ZLS distante de 23 km. La route est barrée aux personnes qui ne sont pas prévues dans cette activité.

Le composite part du S3
Le composite part du S3
Le transport du composite
Le transport du composite
la limitation de vitesse est rappelée au chauffeur !
la limitation de vitesse est rappelée au chauffeur !

Vers 16h, le convoi arrive en ZLS et le hissage sur le lanceur peut commencer :

Arrivée du composite en ZLS
Arrivée du composite en ZLS

En raison de la présence du satellite et de l’étage Fregat rempli de leurs combustibles, toutes les personnes présentes doivent porter des tenues « secur-acide » pour nous protéger en cas de fuites. Ces tenues ne sont pas du tout adaptées aux températures élevées de Guyane !

Arrivée du composite au pied du portique mobile
Arrivée du composite au pied du portique mobile
Hissage imminent
Hissage imminent
Début du hissage
Début du hissage
En cours de hissage
En cours de hissage

Dans le bâtiment, les lumières sont jaunes. Cela sert notamment à limiter le nombre d’insectes volants, particulièrement nombreux en Guyane. Mais y-a-t-il d’autres raisons ? je n’ai pas eu la réponse.

Hissage vu de 'étage 8 dans le portique
Hissage vu de l’étage 8 dans le portique

Le composite est alors placé sur un moyen intermédiaire afin de retirer l’interface qui a permit son transport, pendant que l’équipe russe finit de préparer l’étage supérieur du lanceur.

sur le support intermédiaire
sur le support intermédiaire

Début de la mise en place des ventilations de la coiffe

mise en place d'une des 2 ventilations supérieures
mise en place d’une des 2 ventilations supérieures
mise en place d'une des 2 ventilations supérieures
mise en place d’une des 2 ventilations supérieures
ouverture des trous d"évents
ouverture des trous d »évents

Le composite est ensuite amené par l’équipe russe sur le lanceur

installation sur lanceur
installation sur lanceur
installation sur lanceur
installation sur lanceur
installation du composite sur le lanceur
installation du composite sur le lanceur
Serrage des 104 vis
Serrage des 104 vis

Installation des autres ventilations de la coiffe

presque au niveau le plus haut du portique
presque au niveau le plus haut du portique
Mise en place de la dernière ventilation sous coiffe vers 22h
Mise en place de la dernière ventilation sous coiffe vers 22h

Pendant toutes ses activités liées au hissage du composite sur le lanceur, seules 3 personnes « client » étaient autorisées, 2 Astrium et 1 ESA. Nous nous sommes relayées le long de la journée.

l'équipe Astrium à 22h
l’équipe Astrium à 22h
Avec quelques personnes d'Arianespace
Avec quelques personnes d’Arianespace

Je remercie particulièrement Daniel, mon PA (Product Assurance sur le projet Gaia) qui m’a laissé suivre le coiffage puis cette érection de la coiffe sur le lanceur.

Les photos ont été prises conjointement par ma collègue Claudie et moi-même.

Plus de photos sur www.flickr.com/


6 commentaires sur “Gaia J-5 : mise en place du composite supérieur sur le lanceur”

  1. Madame, D’abord merci de votre site, en français cela repose, et merveilleusement illustré et commenté. Ensuite une question sans doute naive aprés l’enfermement du satellite en chambre blanche dans sa coiffe voila que dans un hangar certes certainement rigoureusement conçu et avec lumière jaune anti insecte, on introduit de l’air et on ouvre des events, ( que l’on referme pour le lancement?

Répondre à idariane Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.