Dernière ligne droite pour la sélection des astronautes de l’ESA

La seconde phase de la sélection des astronautes avait commencé le 18 janvier dernier avec 1361 personnes présélectionnées pour la phase suivante.

Celle-ci vient de se terminer et ce ne sont plus que 400 candidats qui restent en lice pour la phase suivante. Ils ont déjà subi une évaluation psychologique approfondie par une équipe internationale d’experts au Centre européen des astronautes de l’ESA à Cologne, en Allemagne.

Cette phase de tests a été conçue pour garantir que les candidats sélectionnés répondent au profil psychologique requis pour travailler en tant qu’astronaute.

Une future astronaute ESA dans l’ISS ou ailleurs ? (crédit ESA–Olivier Pâques)

La quatrième phase du processus de sélection a commencé le 2 mai 2022. Les candidates restants vont maintenant subir une évaluation médicale qui évaluera leur santé et leurs capacités physiques, que ce soit au niveau de l’endurance, de la dextérité et plus encore, le métier d’astronaute étant très exigeant sur Terre et une fois dans l’espace.

L’évaluation médicale va également se poursuivre pour les candidats « parastronautes ». Ils étaient 29 en janvier souffrant d’un handicap physique (1 déformation d’un membre inférieur uni ou bilatéral en dessous du genou, une longueur de jambe différente prononcée ou taille inférieure à 1,30 m). L’ESA ne se fixe pas un objectif de réussite mais s’engage à poursuivre une vision de l’espace pour tous et attend avec intérêt ce qui sera appris de ce projet de faisabilité.

Les candidats qui seront sélectionnés à l’issue de cette phase seront informés durant l’été. Ils auront ensuite des entretiens avec des panels d’experts avant la sélection finale qui devrait être annoncée en octobre.

Si vous êtes parmi ces derniers candidats astronautes ou parastronautes et que vous voulez témoigner sur le blog, contactez-moi 😉

Source

Une réflexion sur “Dernière ligne droite pour la sélection des astronautes de l’ESA

  • 11 juillet 2022 à 8 h 04 min
    Permalien

    A noter qu’il existe aussi un processus de sélection similaire au Japon en vue de constituer le 6e groupe d’astronautes du Pays du Soleil Levant. Ils sont actuellement 4 127 candidats (3 208 hommes et 919 femmes).

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.