Chang’E5 s’est posé sur la Lune

La Chine vient de réussir sa 3e tentative d’atterrissage sur la Lune ce mardi 1er décembre avec la mission Chang’e5.

Images des derniers instants de l’alunissage de Chang’e5

Lancée le 23 novembre, la sonde Chang’e5 était rentrée sur orbite lunaire le 28 novembre [Détails dans l’article ci-dessous].

Séparation le 30 novembre pour préparer l’alunissage

Le 30 novembre vers 20h40 UTC, l’équipe de contrôle de vol de la mission Chang’e5 a envoyé les télécommandes de séparation de l’ensemble d’atterrisseur et de l’étage de remontée. La sonde se trouvait à environ 200 km de la surface lunaire.

Image d’une caméra embarquée sur l’orbiteur de Chang’e5 (via Weibo)

L’ensemble orbiteur/capsule de retour va continuer à voler sur une orbite lunaire à une altitude moyenne d’environ 200 kilomètres dans l’attente du retour du module de remontée.

Eclaté de Chang’e5 (de gauche à droite) : 轨道器 (Guidao qi) l’orbiteur, 返回器 (Fanhui qi) la capsule de retour d’échantillons, l’adaptateur charge utile, 着陆器 (Zhoulu qi) l’atterrisseur, 上升器 (Shangsheng qi) l’étage de remontée (via https://space.bilibili.com/1947490)

15 minutes de descente vers la surface lunaire

À 14h57, le 1er décembre, la vitesse lunaire relative de la sonde a été progressivement diminuée d’environ 1,7 km/s. L’atterrisseur (et le module de remontée attaché) ont commencé à descendre jusqu’à environ 15 kilomètres de la surface sélène.

Modèle de l’orbite de #Chang’e5 au moment où elle commence la descente finale 01/12/2020 à 14:58:00 UTC. Sur la base de rapports d’amateurs, la perspective du satellite relais Queqiao de l’événement pourrait être similaire à la première image (crédit Scott Tilley)

Pendant cette période, la sonde a effectué des ajustements rapides d’attitude et s’est approchée progressivement de la surface de la Lune. Après cela, une détection automatique d’obstacles a été effectuée. Une fois le site d’atterrissage final choisi, la lente descente verticale a commencé. 

Illustration de la phase finale de descente (crédit CCTV)

A 15h11 UTC, Chang’E5 a atterri sur la zone d’atterrissage présélectionnée vers 51,8° de longitude ouest et 43,1° de latitude nord.

Image d’une caméra embarquée sur l’atterrisseur de Chang’e5 quelques secondes avant l’atterrisseur (crédit CNSA/CLEP)

Lors de l’atterrissage, la caméra d’atterrissage équipée de l’atterrisseur a pris une image de la zone d’atterrissage.

Image d’une caméra embarquée sur l’atterrisseur de Chang’e5 quelques secondes après l’atterrisseur (crédit CNSA/CLEP)

[Mise à jour 02/12/20 8h45] Une photo panoramique a été dévoilée le 2 décembre

via CCTV

Après l’atterrissage réussi, une vérification de l’état de santé de l’atterrisseur a été effectuée, et le déploiement du panneau solaire et de l’antenne directionnelle a été effectué.

Schéma décrivant l’ensemble atterrisseur/ module de remontée

Désormais le reste de la mission, que les Chinois n’ont jamais réalisé jusqu’à présent, ne fait que commencer.

La mission a 2 jours pour effectuer le forage. Puis il faudra redécoller de la Lune.

Source principale, surtout pour la phase d’atterrissage : CLEP

Infographie personnelle

Publicités

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.