L’actualité spatiale de la semaine du 17 au 23 septembre : Long March, H2B et HTV 7, RemoveDebris et Minerva-II-1

Cette semaine, il y a eu deux lancements, une première expérience pour la chasse aux débris spatiaux réussie et surtout l’exploit de la JAXA. Une semaine très japonaise pour changer.

Un nouveau lancement chinois

Le 25e lancement chinois de l’année a eu lieu le mercredi 19 septembre avec une Long March 3B qui a décollé à 14h07 UTC depuis le centre de lancement des Satellites de Xichang dans le sud-ouest de la Chine.

Décollage Long March 3B / Beidou 37-38 le 19/09/2018 (credit Xinhua/Liang Keyan)

Deux nouveaux satellites de navigation BeiDou ont été placés sur orbite moyenne à 22 000 km d’altitude, soient les 37e et 38e satellites de la constellation. Selon la CAST, China Academy of Space Technology, fabricant des satellites, il s’agissait des 2 premiers satellites Beidou équipés de charges utiles «de recherche et de sauvetage», probablement similaires au service prévu par le système européen Galileo.

Un cargo japonais pour l’ISS

Après de multiples reports dus notamment à une anomalie sur le lanceur, le cargo japonais HTV-7 a décollé à bord d’une fusée H-IIB le samedi 22 septembre à 17h52 UTC depuis le Centre spatial de Tanegashima.

Décollage le 22/09/2018 de la H-IIB avec à son bord le cargo de ravitaillement HTV-7 pour l’ISS (credit JAXA)

Un peu plus de 15 minutes après le décollage, le cargo a été séparé du lanceur et a commencé son voyage de 4 jours pour rejoindre l’ISS.

En effet, le rendez-vous avec la Station n’est prévu que le jeudi 27 septembre. Drew Feustel et Serena Auñón-Chancellor seront alors aux commandes du bras robotique Canadarm pour la capture de l’HTV-7 et son amarrage au module Harmony de l’ISS.

Détails sur le contenu du ravitaillement à venir dans un prochain article.

Expérience du filet réussie pour RemoveDebris

RemoveDebris est un petit satellite expérimental qui a décollé à bord du cargo Dragon CRS-14 en avril dernier et a été mis sur orbite à partir de l’ISS le 20 juin. Ses objectifs sont de tester différentes méthodes pour nettoyer l’espace de débris spatiaux.

Principe de l’expérience RemoveDebris Net, ou capture de débris spatiaux par un filet, jusqu’à 2 mètres de diamètre et d’une masse de 2 tonnes (Credit Airbus DS)

Le 16 septembre, l’un des 2 cubesats 2U, DebrisSAT-1, embarqué à bord de RemoveDEBRIS a été libéré. Un filet a ensuite été éjecté et a capturé avec succès le cubesat à une distance éloignée (entre 5 et 7 mètres) du satellite porteur. Le cubesat ainsi attrapé va désormais effectuer une désorbitation rapide.

Deux autres expériences sont prévues à la fin de l’année et début 2019 :

  • expérience VBN pour Vision Based Navigation, ou navigation avec des caméras 2D et un LIDAR (Light Detection and Ranging) 3D pour suivre la rotation et la trajectoire d’un deuxième cubesat libéré par RemoveDebris. Dans le même temps, le cubesat transmettra au satellite sa position réelle, ce qui permettra de mesurer la performance du système de navigation. Ce CubeSat continuera sa dérive et se désorbitera naturellement.
  • Test d’un harpon lancé à une vitesse de 20 m/s vers un panneau composite qu’il pénétrera pour démontrer sa capacité à capturer les débris. Ce panneau composite sera déployé depuis le satellite grâce à une perche de 1,5 m.

(infos Airbus, développeur de ces systèmes)

Deux rovers atterrissent sur un astéroïde

Détails dans l’article dédié : Hayabusa-2 : les rovers Minerva ont atterri sur l’astéroïde Ryugu

Le récap des 2 dernières semaines en vidéo

Disponible le 25 septembre à partir de 18h. Patience !

2 réflexions sur “L’actualité spatiale de la semaine du 17 au 23 septembre : Long March, H2B et HTV 7, RemoveDebris et Minerva-II-1

  1. Et l’annonce d’Elon Musk (SpaceX) au sujet de l’identité du futur premier touriste lunaire, Yusaku Maezawa ?

    1966 : les Elucubrations d’Antoine ; 2018 : les Elucubrations d’Elon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.