Shenzhou-14 : un nouvel équipage pour la station spatiale chinoise

Trois nouveaux taïkonautes, Chen Dong, Liu Yang et Cai Xuzhe, sont arrivés ce dimanche 5 juin à la station spatiale chinoise. Ils devraient y séjourner 6 mois et terminer l’assemblage de la CSS (Chinese Space Station).

Deux astronautes peu expérimentés et un débutant

Chen Dong est le commandant de la mission.
Chen a déjà participé à la mission Shenzhou-11 en 2016, avec seulement 32 jours dans l’espace.

Liu Yang a participé à Shenzhou-9 en 2012 et un court séjour de 12 jours dans Tiangong-1.

Elle était ainsi devenue la première Chinoise dans l’espace.

Cai Xuzhe est le novice de la mission même s’il a été sélectionné en 2010 comme ses 2 collègues.

Pour la première fois, l’équipage n’est constitué d’aucun astronaute de la première sélection de 1998. Ils ont 44 et 46 ans, donc plutôt jeunes.

Arrivée rapide à la CSS

Les astronautes chinois Chen Dong, Liu Yang et Cai Xuzhe ont décollé à bord du vaisseau Shenzhou-14 à 2h44 UTC depuis le centre de lancement de Jiuquan.

Les meilleurs moments du décollage de la Long March 2F et du vaisseau Shenzhou-14 (crédit China Manned Space Agency (CMSA))

Selon un article de CGTN, le vaisseau Shenzhou-14 a été optimisé pour un meilleur confort, plus de sécurité et de fiabilité.
Les sièges ont été équipés de coussinets antichocs ergonomiques, qui ont été conçus en fonction des besoins de chaque astronaute pour assurer leur confort. Les sièges ont également été conçus pour contrôler strictement l’environnement dynamique pendant le vol, comme le choc de surcharge lors du voyage de retour tout en garantissant la sécurité et le confort en orbite des astronautes. Le système de chauffage a été mis à jour pour faire face davantage aux changements de température et notamment aux températures basses. Un système de purification de l’air a également été installé pour purifier le dioxyde de carbone généré par les astronautes et d’autres gaz nocifs dans l’air. Le bruit ambiant dans la cabine est également contrôlé.

Le vaisseau spatial a effectué avec succès un rendez-vous automatisé rapide et s’est amarré au port radial du module central Tianhe de la station spatiale, sur le port Nadir (faisant face à la Terre), après six ajustements d’orbite, à 9h42 UTC, soit après un peu moins de 7 heures de vol.

Images de l’arrivée de Shenzhou-14 à la CSS (crédit CCTV)

Après un ensemble de vérifications de quelques heures, l’équipage a pu rentrer dans la CSS vers 12h50 UTC.

Entrée dans la CSS pour les 3 membres d’équipage de la CSS (crédit CCTV)

Un programme chargé : terminer la station

La mission Shenzhou-14 achèvera la construction de la station spatiale : au module central Tianhe, deux modules laboratoires Wentian et Mengtian seront ajoutés d’ici la fin de l’année. Les nouveaux modules doivent être lancés respectivement fin juillet et en octobre.

Illustration de la station spatiale chinoise terminée une fois les 2 modules laboratoires ajoutés (crédit CGTN)

Il y aura donc plusieurs sorties spatiales pour la connexion. Les astronautes se sont entraînés depuis 2 ans et demi à la mission et notamment en piscine comme leurs homologues américains, russes ou européens, pour les sorties extra-véhiculaires, comme en témoigne cette vidéo :

Vidéo de l’entraînement de l’équipage, notamment aux sorties extra-véhiculaires (crédit China Xinhua News)

Le 3e équipage de la CSS devrait accueillir le cargo de ravitaillement Tianzhou-5. Le cargo de ravitaillement Tianzhou-4 est quant à lui arrivé avant l’équipage le 10 mai dernier.

Selon Global Times, le séjour en orbite de l’équipage de Shenzou-14 verra 9 modifications de la combinaison de la station spatiale, avec cinq rendez-vous et amarrages, trois séparations et deux relocalisations de modules, ce qui en fait la mission en orbite la plus compliquée à ce jour.

Pour la première fois dans la CSS, il est prévu une relève de l’équipage en orbite avec l’arrivée de celui de Shenzhou-15 prévue en décembre. On ne connaît pas le nom des astronautes. Comme c’est la « tradition » pour l’agence spatiale chinoise, le nom des taïkonautes ne sera sans doute communiqué que 2 à 3 jours avant le décollage.

L’équipage réalisera également des expériences scientifiques et des actions de sensibilisation vers la jeunesse chinoise. Le retour de l’équipage est prévu en décembre.

5 réflexions sur “Shenzhou-14 : un nouvel équipage pour la station spatiale chinoise

  • 6 juin 2022 à 15 h 22 min
    Permalien

    NB : 32 jours, c’est tout de même déjà plus que les 28 jours de Skylab-2 (Conrad – Kerwin – Weitz) en 1973 donc, tout est relatif.

    Cai Xuzhe est le 587e homme de l’espace (vols orbitaux seuls) et le 14e Chinois.

    NB : leurs noms de famille sont Chen, Liu et Cai.

    Je suppose qu’il s’agira de Zhang Xiaoguang (2e vol), Liu Wang (2e vol) et Zhang Lu (1er vol).
    De même, on ne connaît toujours pas les « doublures » de cet équipage. Pas plus que les noms de ceux constituant le 3e groupe officiel de taïkonautes, formé en 2020.
    A mon avis, ce 5 juin 2022 marque le début de la présence permanente de Chinois dans l’espace.

    Répondre
  • 6 juin 2022 à 19 h 28 min
    Permalien

    En effet, la chine s’installe en orbite ! Mais, je pense qu’elle n’est pas prête à abandonner son culte du secret. L’ avant-veille du départ, on n’avait toujours pas la photo du 2ème ingénieur de vol (Cai) ! Je pense aussi que les premiers astronautes à retourner sur la lune seront chinois. Ils avancent à pas de géant, notamment en améliorant la technologie spatiale de leur voisin russe …

    Répondre
  • Ping : Deux sorties dans l’espace en 24 heures – Rêves d'Espace

  • Ping : CSS : Sortie spatiale et relocalisation du module Wentian – Rêves d'Espace

  • Ping : Assemblage terminé pour la Station Spatiale Chinoise – Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.