Les lancements du 6 au 12 juin : Proton / Intelsat 31, Delta IV / NROL37 et Long March 3C / Beidou

Il aurait dû y avoir 3 lancements cette semaine mais le tir d’Ariane 5 a été reporté de plusieurs jours [voir le calendrier des lancements]. Toutefois les 2 lancements de la semaine n’ont pas eu lieu non plus à la date initialement prévue.

Une nouvelle version de Proton-M réussit son premier vol

Après 24h de report, une nouvelle version du lanceur russe Proton a décollé le 9 juin à 7h10 UTC depuis le Cosmodrome de Baïkonour.

Lancement Proton / Intelsat-31 le 09/06/2016 (credit Roscosmos)

Lancement Proton / Intelsat-31 le 09/06/2016 (credit Roscosmos)

La Proton-M est entrée en service en 2001 et depuis, elle a subi des évolutions. La version du 9 juin est en fait la quatrième évolution qui voit l’introduction de nouveaux matériaux (matières plastiques à base de carbone et aluminium haute résistance) pour améliorer encore la conception de la structure de la fusée. Au fil des améliorations, la capacité de mise sur orbite de charges utiles en orbite basse ou géostationnaire a été accrue passant de 5,65 tonnes à 6,5 tonnes (informations russianspaceweb).

Ce 9 juin, le satellite de télécommunications Intelsat-31, pesant 6,45 tonnes, construit par Space Systems Loral pour desservir essentiellement la télévision en Amérique Latine, a été placé avec succès sur une orbite de transfert super-synchrone ou SSTO (Super Synchronous Transfert Orbit, orbite dont la période est supérieure à la période de rotation de la Terre, et qui permet de faire des économies de carburant pour la mise à poste du satellite). Toutefois, il est apparu que le second étage a eu des problèmes de performance, 1 des 4 moteurs s’étant arrêté plus tôt que prévu. Cela n’a pas remis en cause le succès du lancement mais des investigations vont être menées par l’agence russe Roscosmos pour déterminer la cause de l’anomalie.

Le lancement en vidéo :

Un satellite espion NROL-37 lancé par une Delta IV Heavy

Le 11 juin, après un report de 48 heures à cause de conditions météo défavorables sur la Floride, le lanceur lourd Delta IV Heavy s’est élancé de Cap Canaveral à 17h51 UTC.

La plus grosse fusée américaine à ce jour a mis sur orbite de transfert géostationnaire un satellite nommé NROL-37 pour le National Reconnaissance Office, responsable du développement et de l’exploitation des satellites espions des Etat-Unis. Compte tenu du lanceur et du profil de vol, les spécialistes estiment que ce satellite doit être le septième satellite de renseignement avancé type « Orion » ou « Mentor », satellite géostationnaire équipé d’énormes antennes ajourées déployables qui approchent les 100 mètres de diamètre dont la mission est d’intercepter la télémétrie des missiles sur des territoires étrangers ainsi que d’autres formes de communications électroniques sur le sol et dans l’espace. Cette charge utile doit avoisiner les 6,7 tonnes.

L’avant lancement et le décollage en vidéo :

Troisième lancement de l’année d’un satellite Beidou

Une fusée Long March 3C a décollé du centre de lancement de Xichang en Chine le 12 juin vers 15h30, avec à son bord, un satellite de navigation de la constellation Beidou, le vingt-troisième exactement.

Lancement du 23e satellite de navigation Beidou par une Long March 3C le 12/06/2016 (source @cnspaceflight)

Lancement du 23e satellite de navigation Beidou par une Long March 3C le 12/06/2016 (source @cnspaceflight)

Des images publiées sur Twitter :

Il s’agit du troisième lancement d’un satellite de navigation de l’année après ceux du 29 mars et du 1er février.

[pour plus de détails sur Beidou, lire Les lancements de la semaine du 1er au 7 février : Chine, Etats Unis, Russie et Corée du Nord]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *