Les lancements du 17 au 23 novembre 2014 : 2 lancements chinois en 24 heures

Les  lancements de la semaine sont chinois : en 24 heures, la Chine a mis sur orbite 2 satellites d’observation depuis le Jiuquan Satellite Launch Center

  • Jeudi 20 novembre à 7h12 UTC, une fusée Long March 2D a mis sur orbite le satellite Yaogan-24.

vidéo ici

Une fois de plus les médias chinois parlent d’un nouveau satellite comme «un satellite de détection qui sera utilisé pour des expériences scientifiques, d’arpentage, d’évaluation du rendement des cultures, et de la surveillance des catastrophes ». Comme ce fut le cas dans les derniers lancements de la série Yaogan, les analystes occidentaux estiment que cette classe de satellites est utilisée à des fins militaires.

Ce lancement a eu lieu 6 jours après celui du Yagon-23 (voir article Les lancements du 3 au 16 novembre 2014 : Dnper et Long March)

 

  • Vendredi 21 Novembre, décollage à 06h37 UTC du lanceur Kuaizhou (« vaisseau rapide ») avec à son bord le satellite Kuaizhou-2 (KZ-2). 
Décollage du 21/11/14 du lanceur Kuaizhou  avec à son bord le satellite Kuaizhou-2 (Image: CASIC)

Décollage du 21/11/14 du lanceur Kuaizhou avec à son bord le satellite Kuaizhou-2 (Image: CASIC)

Contrairement à beaucoup de lancements chinois, ce lancement de Kuaizhou était attendu depuis quelques mois, et a même été annoncé à l’avance. Il s’agissait du deuxième lancement de ce lanceur à combustion solide pour les 3 premiers étages et à combustion liquide pour le 4e étage. Le lanceur KZ a été développé par la China Aerospace Science & Industry Corporation (CASIC) pour être prêt à lancer rapidement des satellites en cas de besoin pour la surveillance des catastrophes naturelles ou d’autres événements d’intérêt… En effet, le lanceur utilise une plate-forme de lancement mobile et est exploité par la 2ème artillerie chinoise, une branche de l’Armée de Libération Populaire qui opère les bases de missiles terrestres des forces chinoises, y compris ses missiles nucléaires basées à terre. Cette plate-forme peut être pré-positionnée à différents endroits à travers le pays, et ne dépend pas de structures fixes pour le lancement des satellites d’intervention rapide.

Plus de détails sur nasaspaceflight.com et spaceflight101.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *