ISS : une sortie spatiale russe très complète – VKD-46

Mercredi 29 mai, 2 cosmonautes russes ont réalisé une sortie spatiale à la Station Spatiale Internationale qui a duré 6 heures et 1 minute entre l’ouverture du sas et la fermeture du sas au retour.

Une grande quantité de tâches réalisée

Oleg Kononenko et Alexey Ovchinin ont réalisé la 4e EVA (extra-vehicular activity) de l’année, avec de nombreuses activités au programme.

Juste avant le début de l’EVA 46, Oleg Kononenko avec le scaphandre à rayures rouges (Orlan-MKS n°5) et Alexei Ovchinin, scaphandre à rayures bleues (Orlan-MKS n°4) avec l’astronaute Anne McClain qui les a aidés (credit NASA)

La VKD-46 (pour ВКД = Внекорабельная деятельность = activité hors-vaisseau) avait pour objectifs principaux :

Nettoyage d’un hublot lors de l’EVA 46 russe du 29/05/2019 (image du live)
  • Installation de mains-courantes pour aider aux futures sorties spatiales et avoir le chemin le plus court entre les modules Poisk (ou MIM-2 pour Mini-Research Module-2) et Zarya (ou FGB),
  • Nettoyage des surfaces extérieures du hublot du sas de sortie EV2 du module Poisk. Les surfaces se salissent car les particules de l’atmosphère qui subsistent à 400 km d’altitude réagissent chimiquement avec les matériaux des véhicules spatiaux . De plus, les moteurs des vaisseaux Soyouz ou Progress contaminent également les surfaces extérieures à proximité lors des amarrages et désamarrages.
  • Récupération d’échantillons de matériaux soumis au vide spatial,
  • Démontage d’expériences désormais inutiles qui ont été jetées hors de l’ISS. Ces nouveaux débris ont été catalogués ; le dernier porte la référence 44306, 1998-067QD,
  • Ils ont réalisé des frottis sur la surface du module Poisk pour évaluer l’étendue des micro-dommages possibles sur l’extérieur de la Station, dûs aux effets néfastes du vol spatial
Oleg Kononenko avec le scaphandre à rayures rouges et Alexei Ovchinin, scaphandre à rayures bleues lors de l’EVA russe VKD-46 le 29/05/2019 (image du live)

 

Un hommage à Alexei Leonov

Pour Oleg Kononenko, il s’agissait de la cinquième EVA, et pour Alexey Ovchinin, de la première.

Ils ont rendu hommage à Alexey Leonov, le premier homme a avoir réalisé une sortie spatiale de l’histoire [lire l’article 18 mars 1965, première sortie spatiale par Alexei Leonovdont l’anniversaire est le 30 mai, veille de la VKD 46. Leonov fête ses 85 ans.

En guise de salutations, les cosmonautes de Roscosmos ont apposé les inscriptions «Leonov No.1» et «Joyeux anniversaire, Alexey Arkhipovich» sur leur scaphandre Orlan :

Oleg Kononenko (à gauche) et Alexei Ovchinin (à droite) et leurs scaphandres Orlan portant les inscriptions hommages à Alexei Leonov (credit Roscosmos)

Ils ont emporté également une photo de Leonov dans l’espace, qui reviendra sur Terre pour être présentée au héros du jour.

Au tout début de la sortie, les cosmonautes se sont tournés vers la photo d’Alexey Leonov avec un discours de félicitations:  » Cher Alexey Arkhipovich, nous vous félicitons sincèrement pour votre anniversaire. Vous êtes maintenant avec nous dans l’espace et vous serez avec nous tout au long de la sortie dans l’espace. Nous vous souhaitons une santé cosmique, un bien-être, une vitalité forte, tout le meilleur, le meilleur ! Joyeux anniversaire !  » [traduction approximative]

Image du live des 2 cosmonautes lors de l’EVA 46 le 29/105/2019 avec un portrait d’Alexei Leonov, premier homme a avoir effectué une sortie spatiale
Publicités

2 commentaires sur “ISS : une sortie spatiale russe très complète – VKD-46”

  1. Suite à cette EVA (VKD en russe) du 29 mai, Aleksei N. Ovchinin est devenu le 132e homme (dont 11 femmes, toutes US) à avoir effectué une EVA en lien avec l’ISS (la MKS en russe), soit pour sa construction, soit pour sa maintenance.

    C’est aussi le 31e Russe (ou assimilé car certains d’entre eux ont une double nationalité, étant nés dans d’autres républiques de l’ex-URSS).

    Ces 132 hommes (« spacewalkers ») sont 86 Américains (dont 11 femmes), 31 Russes et 15 « autres » (4 Canadiens, 3 Allemands, 3 Japonais, 2 Français, 1 Suédois, 1 Italien et 1 Britannique).

    En raison d’une différence de définition des EVA d’une source à l’autre (au moins 3 définitions différentes selon les sources), il est assez difficile d’établir un classement rigoureux de ceux qui ont effectué (ou non) des EVA depuis celles historiques d’Aleksei A. Leonov et Edward H. White II effectuées respectivement les 18 mars et 3 juin 1965…

    Il en résulte qu’Aleksei N. Ovchinin est, selon les sources, le 226e, 229e ou 233e homme à avoir effectué une EVA ainsi que le 64e ou 67e Russe (ou autre ex-soviétique).

    Pour être plus précis, 226 ont effectué des EVA stricto sensu ou des LEVA (Lunar EVA) et 7 uniquement des IVA ou des SEVA mais qui sont considérées par les Russes comme des EVA.

    Ces sept-là sont, par ordre chronologique, 3 astronautes US (McDivitt, Stafford et Lovell), 3 cosmonautes soviétiques (Grechko, Kovalyonok et Berezovoy) et, bien plus tard, un taïkonaute chinois (Liu Boming).

    Si je considère qu’ils sont 226 à avoir effectué des EVA parmi les 559 (seulement) qui sont allés dans l’espace (vols orbitaux seuls), cela fait donc 226 sur 559, soit un peu plus de 40 %.

    Ce sont 63 Russes ou assimilés sur 122 (ou sur 124 avec Kadenyuk et Aimbetov considérés comme « autres »), 143 Américains sur 343, 1 Chinois (Zhai Zhigang) sur 11 et 19 « autres » sur 83.

    Pour les femmes, elles sont 14 sur 63, à savoir 13 Américaines sur 49 et une seule Russe sur 4 (Svetlana Ye. Savitskaya, qui fut d’ailleurs la première à effectuer une EVA). Aucune des 2 Chinoises ni des 8 « autres ». Il est tout de même étonnant qu’il n’y ait toujours que 4 Russes à être allées dans l’espace !… Qui l’aurait cru en 1963 ?

    A noter que l’on écrit indifféremment Aleksei, Aleksey, Alexei, Alexey ou Alexis…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.