ISS : premier vol opérationnel pour Crew Dragon et 4 astronautes

La première mission opérationnelle de Crew Dragon vers l’ISS a débuté ce 16 novembre avec le décollage d’un équipage de 4 astronautes : Crew-1.

Présentation de Crew-1. Le logo comporte les symboles de la Space Shuttle, Apollo, Gemini et Mercury, les vaisseaux américains historiques (Crédit NASA/SpaceX/Stardust)

Un peu plus de 3 heures avant le décollage, l’équipage avait pris place à bord du vaisseau Crew Dragon, surnommé Resilience par les astronautes pour marquer le dévouement des équipes impliquées dans la mission, en l’honneur de leurs familles, collègues et concitoyens.

SpaceX Crew-1 Launch (NHQ202011150061)
L’astronaute de la NASA Victor Glover et l’astronaute de la JAXA Soichi Noguchi sont vus sur la structure de service fixe du complexe de lancement 39A avant de monter à bord du vaisseau Crew Dragon au sommet de la fusée Falcon 9 avant le lancement de la mission SpaceX Crew-1 le dimanche 15 novembre 2020, au Centre spatial Kennedy en Floride (crédit : NASA / Joel Kowsky)

Le Crew Dragon « Resilience » en haut du lanceur Falcon 9 a décollé à 0h27 UTC depuis Cap Canaveral en Floride.

Décollage Falcon 9 / Crew Dragon du 16/11/2020 (crédit NASA/Joel Kowsky)
Décollage Falcon 9 / Crew Dragon du 16/11/2020 (crédit NASA/Joel Kowsky)

Le lancement avait été décalé de plusieurs semaines par rapport au planning initial suite à une anomalie détectée dans les télémétries lors d’un lancement précédent, ce qui avait nécessité le remplacement de 2 des 9 moteurs de la Falcon 9.

Après la séparation du second étage, le booster du premier étage a réussi à atterrir sur la barge «Just Read the Instructions», qui était stationnée dans l’Océan Atlantique. Il est prévu que cet étage soit réutilisé pour le lancement de Crew 2 au printemps prochain.

Un peu plus de 12 minutes après le décollage, le vaisseau Crew Dragon Resilience était séparé du lanceur et les astronautes étaient sur orbite.

crédit NASA TV

C’est parti pour les vols commerciaux !

Après la réussite du vol Crew Dragon Demo-2, pendant lequel le système global de SpaceX avait été validé (infrastructure sol du pas de tir, la fusée Falcon 9 en version habitée, le vaisseau Crew Dragon et les capacités opérationnelles du vaisseau depuis le décollage jusqu’à l’amerrissage retour), la rotation des équipages avec le vaisseau Crew Dragon pouvait commencer à la Station Spatiale Internationale.

Il s’agit bien d’une mission de la NASA pour la Station Spatiale Internationale mais dans le cadre du Commercial Crew Program (CCP), l’agence américaine a délégué l’envoi des astronautes à 2 compagnies : SpaceX et Boeing. La NASA réalise ainsi des économies car elle paye des prestations « clés en main » à ces entreprises privées sur des montants fixés à l’avance. 

Le logo de la NASA bien visible sur la Falcon 9 lors de l’assemblage du Crew Dragon à son sommet dans le bâtiment d’assemblage de SpaceX (crédit SpaceX)

La mission Crew-1 est la première d’au moins six vols de rotation d’équipage vers la Station Spatiale que la NASA a contractés avec SpaceX.

Logo de la mission NASA / SPACEX CREW-1

De son côté SpaceX a déjà vendu au moins 2 vols pour des compagnies privées comme l’entreprise Axiom Space. [Mais ça on en reparlera dans un autre article]

4 nouveaux astronautes pour l’ISS

Michael Hopkins réalise son 2e vol, après l’Expedition 37/38 en 2013/2014 avec 166 jours dans l’espace. Hopkins est le commandant du Crew Dragon au décollage, à l’amarrage et pour l’atterrissage [vidéo par Stardust]
Shannon Walker a déjà réalisé une première mission dans l’ISS. C’était en 2010 avec l’Expédition 24/25. Elle y séjourna 163 jours [vidéo par Stardust]
Victor Glover a été sélectionné en 2013 et effectuera donc sa première mission spatiale.
Il est le premier afro-américain pour un vol de longue durée dans l’ISS. Victor Glover est devenu le 578e humain dans l’espace (selon la règle des 80 km de Jonathan Mc Dowell). Ce lancement est le 342e vol spatial habité et le 320e vol orbital humain [vidéo par Stardust]
Soichi Noguchi est le vétéran de la mission avec déjà 2 vols à son actif : 13 jours en 2005 à bord de la navette Discovery (mission STS-114), le premier vol de navette depuis l’accident de la navette spatiale Columbia en 2003, et 163 jours en 2009/2010 lors de l’Expédition 22/23. Il a réalisé 3 sorties spatiales lors de sa première mission. Soichi Noguchi est ainsi le premier non américain à voler sur Crew Dragon et il est devenu le troisième astronaute de l’histoire à voler sur 3 vaisseaux différents (après Schirra sur Mercury, Gemini et Apollo, et Young sur Gemini, Apollo et Navette) [vidéo par Stardust]

L’équipage a une belle devise : « All for one, Crew-1 for all! » [Tout pour un, Crew-1 pour tous!].

Mike Hopkins vient de donner à Victor Glover une épingle en or en l’honneur de la première fois de Victor traversant la barrière de 100 km au-dessus de la Terre (crédit SpaceX/ NASA TV)

A 7 dans l’ISS

Peu après la séparation du vaisseau du lanceur, le nez à l’avant du Crew Dragon a été ouvert afin d’exposer le système d’amarrage.

Après un repos pris par l’équipage, la phase finale d’approche de l’ISS a commencé environ 2 heures avant l’heure prévue d’amarrage.

Approche du Crew Dragon Resilience (crédit NASA TV)

Mardi 17 novembre à 4h01 UTC, le Crew Dragon Resilience s’est amarré automatiquement au port avant du module Harmony de l’ISS. Le vol vers la Station a duré 27 heures et 30 minutes.

Arrivée du Crew Dragon Crew-1 depuis l’ISS (via SpaceX)
Le Crew Dragon amarré à l’ISS photographié depuis l’intérieur de la Station par Sergey Kud-Sverchkov (crédit Roscosmos)

Après les vérifications d’étanchéité d’usage, et l’équipage ayant retiré ses combinaisons de vol, les écoutilles entre le vaisseau et la Station se sont ouvertes à 6h10 UTC.

Première conférence à 7 de l’Expedition 64 (crédit NASA TV)

Désormais l’Expedition 64 est au complet ! Les 4 astronautes de Crew-1 vont participer à la vie de l’ISS : expériences scientifiques et maintenance de la Station.

L’équipage de Crew-1 à l’entrainement sur des activités dans l’ISS (crédit NASA/Robert Markowitz)

Le Crew Dragon a aussi amené des équipements pour l’ISS comme on peut le voir sur cette vidéo réalisée lors du vol dans la nuit de lundi à mardi.

« Bonsoir! Konbanwa! » Soichi Nogushi donne une visite de la zone inférieure du vaisseau Crew Dragon Resilience dont un réfrigérateur pour des expériences scientifiques (crédit SpaceX/ NASA TV)

Bonne mission à Crew-1 !

Publicités

1 Comment

  1. A noter que « Mike » Hopkins est le premier astronaute à faire partie de l’US Space Force (USSF).

    L’USSF devrait prochainement posséder son propre corps d’astronautes, distinct de celui de la NASA… à moins que cela ne soit remis en cause par la nouvelle administration des Etats-Désunis. Wait and see…

    Shannon B. Walker est la femme d’un ex-astronaute, Andrew S. W. Thomas.

    Avant d’être sélectionnée dans le groupe 19 de la NASA en 2004, elle avait été candidate et fit même partie des présélectionnées pour les groupes 15, 16, 17 et 18 (en 1994, 1996, 1998 et 2000), ce qui témoigne d’une sacrée volonté !

    En février 2017, elle fut affectée à la mission Soyuz MS-12 / ISS 59-60 en compagnie de Pavel V. Vinogradov (remplaçant Sergei A. Volkov) et de Nikolai Tikhonov (qui sera remplacé par Sergei Kud-Sverchkov avec pour doublure Andrei Babkin).

    En réalité, après de multiples changements d’équipage, la mission Soyuz MS-12 fut effectuée du 14 mars au 3 octobre 2019 par Aleksei N. Ovchinin, Tyler N. « Nick » Hague et Christina H. Koch. Ce fut l’expédition ISS 59-60 pour Ovchinin et Hague (après leur échec au lancement de Soyuz MS-10) et l’expédition ISS 59-60-61 pour Christina Koch, revenue à bord de Soyuz MS-13.

    Shannon Walker fut affectée à Crew-1 le 19 mars 2020 (ou un peu avant).

    A l’origine, en décembre 2017, Soichi Noguchi était affecté à la mission Starliner-FOM (First Operational Mission) du Boeing Starliner (ex-CST-100), dite USCV-1 alors que le premier vol opérationnel d’un Crew Dragon devait être USCV-2. La mission Starliner / USCV-1 était alors prévue pour décembre 2019 et Crew Dragon / USCV-2 pour début 2020.

    Noguchi fut d’ailleurs le premier astronaute à avoir été affecté à USCV-1 / Starliner qui, à cette époque, devait être également la mission ISS 62-63. Par la suite, en juin 2018, il fut affecté à USCV-3 / Crew Dragon Crew-2 puis, à la fin juillet 2018, à Soyuz MS-16 en compagnie de Sergei Ryzhikov et Thomas Marshburn.

    Crew-1 est en réalité le 2e vol spatial habité d’un Crew Dragon après la mission dite « Demo-2 » (ou DM-2) effectuée par « Doug » Hurley et « Bob » Behnken.

    Cette mission devait avoir lieu initialement en octobre 2017. La composition de l’équipage n’était alors (en 2016) pas précisée. Au départ, ils ne devaient être que deux à bord (comme pour DM-2). Assez rapidement, l’équipage passa de 2 à 4.

    ***

    Suite à ce lancement réussi, Victor J. Glover, Jr. est devenu le 565e homme (au sens large) de l’espace, vols orbitaux seuls, ainsi que le 346e Américain.

    Soichi Noguchi est désormais le 206e à avoir effectué 3 vols orbitaux ; c’est aussi le 2e Japonais après Koichi Wakata qui en a effectués 4.

    Michael Hopkins et Shannon Walker sont les 361e et 362e à avoir effectué 2 vols orbitaux ; ce sont aussi les 245e et 246e Américains.

    Shannon Walker est la 40e femme à avoir effectué 2 vols orbitaux ; c’est aussi la 35e Américaine.
    Les 5 autres sont Svetlana Savitskaya, Yelena Kondakova, Chiaki Mukai, Claudie Haigneré et Julie Payette.

    Elle est aussi la 4e femme à effectuer un 2e vol de longue durée après Peggy Whitson (qui en a effectués 3), Sunita Williams et Kathleen Rubins, cette dernière étant elle aussi actuellement à bord de l’ISS.

    ***

    « Crewing » de SpaceX Crew-1 :

    1) le 03.08.2018 : Victor J. Glover, Jr. (1er vol) – Michael S. Hopkins (2e vol) – x (Russe) – x (US ou « autre ») ;
    « backup » : Kjell N. Lindgren. A noter que le « commander » était alors Glover.

    2) le 12.04.2019 : Victor J. Glover, Jr. (1er vol) – Michael S. Hopkins (2e vol) – Soichi Noguchi (3e vol) – x (Russe à choisir parmi Andrei Borisenko, Nikolai Chub et Sergei Korsakov) ;
    « backup » : Kjell N. Lindgren. Confirmation de Noguchi le 1er mai 2019.

    3) le 19.03.2020 : Michael S. Hopkins (2e vol) – Victor J. Glover, Jr. (1er vol) – Soichi Noguchi (3e vol) – Shannon B. Walker (2e vol) ;
    « backup » : Kjell N. Lindgren et, peut-être, Akihiko Hoshide.

    ***

    Quels sont les directeurs de vol (flight directors) et les « capcom » pour cette mission ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.