Gaia : les prochaines étapes à venir en campagne de tir

L’intégration vol du Pare-soleil (ou Sunshield) a été effectué avec notamment le déploiement. Le Satellite est désormais presque terminé et va passer aux phases de campagne qui sont communes pour tous les satellites.

Holger Voss, un scientifique de l’Université de Barcelone, qui travaille sur l’acquisition des données de GAIA une fois en vol, a publié récemment sur son blog un très bon article qui explique les étapes à venir.

Avec son accord, en voici la traduction pour les non anglophones avec quelques rajouts personnels et sans toutes les photos utilisées dans le blog d’Holger :

1) Après l’essai de déploiement du pare-soleil ( DSA ), celui-ci doit être replacé en position de lancement. Ce qui s’est réellement déjà fait, comme vous pouvez le voir dans une série de photos de l’ESA. Certains des isolants thermiques multicouches (MLI) ont dû être retirés. Il s doivent être réinstallés à la structure DSA pour le vol. Les 12 pyrobolts qui connectent le pare-soleil au satellite lors du lancement ont été détruits lors de l’essai de déploiement. Ainsi, ils doivent être remplacés par de nouveaux boulons contenant deux charges explosives chacun.

[NDLR : au 19/10/13, le DSA a été complètement reconfiguré en mode vol. Il reste des activités à faire, dont la pressurisation des réservoirs, quelques tests électriques et des finitions mécaniques avant de passer à l’étape suivante.]

2) Etape suivante : GAIA sera déplacé vers un autre bâtiment où certaines opérations délicates doivent être faites. Le système de propulsion chimique (CPS) et le système de micro- propulsion (MPS) seront remplis dans le HPF (Hazardous Payload Facility [NDLR : hall de préparation charge utile phase dangereuse]. Le HPF est situé dans le bâtiment S5A. Par conséquent, GAIA doit être déplacé depuis la salle blanche  du bâtiment S1B au bâtiment S5A pour ce processus de ravitaillement. 

le Centre Technique du Centre Spatial Guyanais avec le Batiment S1B où est préparé GAIA (source www.capcomespace.net)

le Centre Technique du Centre Spatial Guyanais avec le Batiment S1B (en haut en rouge) où est préparé GAIA (source www.capcomespace.net) – cliquez pour agrandir

Les techniciens qui effectuent ses remplissages devront porter des vêtements de protection comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous du processus de remplissage pour le satellite Planck de l’ESA. [en effet les carburants utilisés au niveau satellite sont extrêmement corrosifs, toxiques et cancérigènes]. Une autre tâche sera effectuée dans le bâtiment S5A : GAIA sera installé sur l’adaptateur de charge utile (PAS). Il s’agit d’un système normalisé qui reliera GAIA avec l’étage supérieur Fregat . L’ensemble des activités au  bâtiment S5A devrait prendre environ 2 semaines.

Remplisage du satellite Plack au S5 par les techniciens en scaphandre (source CNES/ESA)

Remplissage du satellite Planck au S5 par les techniciens en scaphandre (source CNES/ESA)

3) Dans l’étape suivante, GAIA sera déplacé au bâtiment S3B [près du point C sur le schéma ci-après]  pour son montage sur l’étage supérieur Fregat qui va le propulser sur la route vers sa destination finale, une orbite autour du point de Lagrange L2. L’ensemble GAIA -PAS sera alors levé par un pont roulant  et accouplé au-dessus de l’ étage Fregat , qui est déjà rempli. Le Fregat sera  également emballé de MLI dorées. Ainsi, le Fregat et GAIA vont former  un ensemble doré – avec quelques panneaux solaires visibles.

Plan_Centre_Spatial_Guyanais-fr

(source Wikipedia)

4) Ensuite, les deux moitiés de la coiffe seront installés autour de l’ensemble GAIA- Fregat  dans la salle blanche du bâtiment S3B. Avant cette opération, la protection des deux télescopes GAIA contre la pollution devront être enlevées. L’environnement dans la coiffe doit être soigneusement contrôlé afin d’éviter toute contamination des miroirs des télescopes.

 5) Enfin, l’ensemble Gaia – Fregat – coiffe (appelé Upper Composite -UC) sera chargé sur un transporteur . Ce transporteur se déplace avec le composite supérieur à la zone de lancement très peu de jours avant la date de lancement. Sur le pas de tir, le lanceur Soyouz à 3 étages attendra déjà d’être connecté avec le composite supérieur. Ces opérations sur la zone de lancement seront décrites dans un futur post.

Pour les photos et un descriptif de la campagne GAIA quand ce sera à son tour, rendez-vous sur ce blog !

2 réflexions sur “Gaia : les prochaines étapes à venir en campagne de tir

  1. Pingback: Next steps of the Gaia launch processing | ... in the world of Gaia ...

  2. Pingback: [Gaia vue de l'intérieur] Nous sommes de retour! | Parmi les étoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *